Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

14 octobre 2021 4 14 /10 /octobre /2021 07:41

Ne Jetez Plus Vos Peaux de Citron !

voici 5 Utilisations géniales

Pourquoi il ne faut pas jeter ses peaux de citron ? Grâce aux nombreux nutriments qu’il contient, le citron se dresse en tête de liste des alicaments. Mais saviez-vous qu’il pouvait également être utilisé pour les tâches ménagères ? Cet ingrédient indispensable de nos cuisines est un produit phare pour nettoyer toute la maison. Et pour une démarche 0 gaspillage, ne jetez surtout pas son écorce après l’avoir pressé. Elle peut être utile pour nettoyer toute la maison !

Le citron n’est définitivement pas un fruit comme les autres. Grâce à sa teneur importante en flavonoïdes, ce super aliment permet de prendre soin de notre peau, de nos cheveux et de notre santé. Mais ses propriétés ne s’arrêtent pas là. L’acide citrique qui contient lui confère une action redoutable dans l’entretien de la maison. Pour nettoyer les tâches les plus tenaces, prendre soin de sa machine à laver ou encore détartrer sa robinetterie, cet agrume est un produit multi-usage qui fait partie des astuces de grand-mère les plus prisées.

Comment nettoyer la maison avec des peaux de citron:


1. Nettoyer la douche au citron

Au lieu de pulvériser avec des traitements coûteux et chimiques votre douche, essayez le remède naturel « citronné » : Le jus de citron directement dans un pulvérisateur. L’acide citrique décomposera les dépôts d’eau et les résidus de savon. De plus, les propriétés antibactériennes et antiseptiques feront office de désinfectant pour la moisissure. Autres trucs, (si vous n’avez pas de vaporisateur sous la main…) sur les surfaces planes, vous pouvez déposer une couche de sel puis l’imbiber de jus de citron. Laissez agir puis frottez et rincez.

2. Enlever les taches de transpiration et nettoyer le linge

Pour nettoyer les vêtements et éliminer les taches de vos textiles, le citron est votre meilleur allié. Il suffit de saupoudrer un peu de bicarbonate de soude sur la zone tachée et frotter la tache avec l’écorce de citron après l’avoir pressé. Dans une bassine, versez de l’eau bouillante et le jus de citron que vous aurez préalablement mis de côté puis placez-y votre linge. Laissez tremper dans l’eau chaude pendant une heure. Vous pouvez laver à la main en ajoutant à votre bassine de la lessive ou du savon de Marseille ou essorer votre tissu et le mettre au lave-linge.

3. Nettoyer l’intérieur de votre four grâce au citron

Cauchemar en cuisine… L’intérieur du four! Pour nous aider à frotter (il n’y a pas de miracle non plus), imbibez une éponge avec du jus de citron et de l’eau chaude puis frottez les parois. Vous verrez que l’on est quand même proche du miracle.

4. Nettoyer la planche à découper au citron

Pour enlever les taches d’aliments tenaces sur les planches à découper en bois ou en plastique, coupez un citron en deux, pressez-le sur la surface, frottez, et laissez reposer pendant 20 minutes avant de rincer. Pour un meilleur résultat vous pouvez ajouter du gros sel. Idem pour les râpes et grattoirs, cette utilisation du citron nettoie très efficacement.

5. Parfumer votre maison

Si cet agrume est un excellent nettoyant ménager, il permet également d’apporter des senteurs agréables à votre maison. Pour cela, pressez le citron à l’aide d’un presse-fruit pour enlever tout le jus et faites bouillir son écorce dans une casserole remplie d’eau pendant une trentaine de minutes. Laissez refroidir puis versez le liquide dans un flacon vaporisateur. Résultat : un désodorisant naturel qui aidera à faire disparaître toutes les mauvaises odeurs. Pour parfumer la maison, il existe également une astuce imparable avec du bicarbonate de soude.

 

 

Repost0
4 octobre 2021 1 04 /10 /octobre /2021 07:21

Vous voulez ou vous circulez en trottinette

Un petit rappel de quelques règles à respecter avant de l'utiliser

En savoir plus

Le decret

Nouvelle législation 2021

Repost0
24 septembre 2021 5 24 /09 /septembre /2021 18:14
Bon à savoir .....

Ces petits trucs de grand –mères

Les personnes âgées sont très respectées dans de nombreuses sociétés. En effet, elles représentent la sagesse, l’expérience et sont sources de savoir. Elles semblent connaître bon nombre de trucs et astuces oubliés par le temps et certains peuvent être pour le moins surprenants. 

 

 

 

 

Repost0
25 août 2021 3 25 /08 /août /2021 10:49

Un sujet brulant d'actualité cette année.........

" Les mouches "

Comment en venir à bout ?

Outre le bruit désagréable qu’elles font en volant, les mouches peuvent aussi vous transmettre des maladies. Voici quelques astuces pour vous débarrasser de ces insectes indésirables particulièrement nombreuses cette année .

 

Comment chasser les mouches avec du vinaigre ? « On n’attrape pas des mouches avec du vinaigre » dit l’adage, et c’est vrai. Les mouches ne supportent pas l’odeur un peu âcre du vinaigre blanc. En disposant des coupelles remplies de vinaigre blanc dans les pièces où les va-et-vient des mouches sont importants, vous éloignerez ces insectes ailés.

Vous pouvez également utiliser le vinaigre pour éliminer les larves de mouches. Pour cela, vous n’avez qu’à vaporiser un mélange de vinaigre blanc et d’huile essentielle d’eucalyptus sur les rebords des fenêtres, les plinthes et autres endroits de la maison où les mouches se posent généralement pour pondre leurs œufs. Une bonne nouvelle quand on sait qu'une mouche peut pondre plus de 500 oeufs au cours de son existence.  

Comment ne plus avoir de mouche dans la maison ? Pour se débarrasser efficacement des mouches, il n’est pas toujours nécessaire de partir à leur poursuite à l’aide d’une tapette ou de s’intoxiquer avec les insecticides chimiques contenus dans les produits du commerce. Il existe des astuces naturelles qui vous permettent de lutter contre l’invasion des mouches tout en préservant un intérieur sain :

Les clous de girofle : piqués sur des oignons, des oranges ou des citrons, les clous de girofle peuvent servir d’anti-mouche naturel. Pour un effet optimal, renouvelez cette opération au moins toutes les deux semaines.

Le basilic et la menthe : ces plantes aromatiques que vous utilisez souvent en cuisine peuvent aussi servir de répulsif à mouches. Le parfum qu’elles dégagent incommode ces insectes volants. Pour les tenir éloignés de votre intérieur, plantez des pots de basilic ou de menthe sur les rebords de vos fenêtres.

La lavande : tout comme le basilic et la menthe, le doux parfum de la lavande ne plaît pas aux mouches. Quelques sachets de lavande posés dans les pièces de votre maison vous aideront à vous débarrasser de ces bêtes nuisibles.

Les huiles essentielles de géranium ou de citronnelle : placées dans votre diffuseur, ces huiles essentielles repousseront les mouches et moucherons hors de votre maison. En bonus, elles peuvent également aider à faire fuir les moustiques !

Les huiles essentielles sont à utiliser avec précautions, notamment si vous avez des enfants en bas âge, que vous êtes enceinte ou que vous avez des animaux. Mais si vous faites attention, ils peuvent s'avérer de puissant insecticides naturels. 

 

Un piège à mouche facile à réaliser : Pendant les périodes de forte chaleur, vous avez tendance à subir l'invasion de mouches sur votre terrasse ou dans votre cuisine ? Voici le piège du campeur, un piège à mouches simple, mais efficace, à réaliser soi-même :

Coupez une bouteille au niveau du goulot ;

Placez la partie haute renversée dans le fond de la bouteille ;

Remplissez le fond de bouteille d’un liquide sucré (sirop ou eau sucrée). Les mouches attirées par l’eau sucrée ne pourront plus en ressortir et finiront noyées.

Une solution plus facile à mettre en place ? Vous pouvez aussi utiliser du papier collant "attrape-mouche" pour les capturer. 

 

Des gestes simples pour ne pas attirer les mouches ; Après que vous vous êtes débarrassé des mouches qui ont investi votre maison, il vous reste à prendre les précautions nécessaires pour qu’elles ne reviennent pas :

Après avoir mangé, ne laissez pas les miettes trainer sur la table, et veillez à faire la vaisselle au plus vite

Inspectez souvent votre corbeille à fruits afin de ne pas y laisser des fruits pourris dont les mouches sont très friandes.

Veillez autant que possible à vider régulièrement vos poubelles. Si vous ne pouvez pas le faire aussi souvent que vous le souhaiteriez, prenez l’habitude de fermer hermétiquement vos sacs-poubelle.

Si vous êtes adeptes du compostage, il serait préférable de stocker votre compost le plus loin possible de votre habitation afin de limiter les risques que les mouches, attirées par l’odeur des déchets en décomposition, n’envahissent votre intérieur.

Vous pouvez également faire le choix d'installer des moustiquaires aux fenêtres, elles empêcheront les mouches de rentrer dans votre maison. 

Repost0
10 août 2021 2 10 /08 /août /2021 06:02

Vinyle : "les prix des disques vont exploser"

Alors qu’ils ont résisté au confinement, les disques en vinyle vont traverser une période difficile en raison de la forte hausse de leurs prix. Non seulement le prix du polymère a augmenté mais surtout, les trois majors françaises ont revu leurs tarifs.

Pourquoi les tarifs des disques en vinyle vont augmenter

 

Loin d’être démodé, le disque en vinyle a connu un retour en grâce ces dernières années. Il n’a d’ailleurs pas trop souffert de la crise sanitaire puisque, à l’instar des livres, il s’agit d’un produit essentiel, ce qui a permis de maintenir l’ouverture des disquaires. Pourtant, il se pourrait bien que les amateurs finissent par le bouder.

Les prix des disques en vinyle vont considérablement augmenter. Raison officielle : Le prix de la matière première -du polymère- est en hausse depuis 2015. Mais cela représente une hausse de 1 € maximum par disque. La vraie raison est ailleurs, elle vient du fait que les trois majors françaises (Universal, Warner et Sony) ont purement et simplement augmenté les tarifs.

De plusieurs dizaines d'euros de plus par disque

 

On ne parle pas d’une petite augmentation. Selon un communiqué de Gredin, le Syndicat Groupement des Disquaires Indépendants Nationaux publié en juin 2021, les prix hors taxes vont prendre entre 0.50 € et 19 € d’augmentation selon les références. Ainsi, Dure Limite, un album de Téléphone sorti en 1982 qui est actuellement vendu environ 21,30 € TTC coûtera 51 € avec le nouveau tarif.

Une mort annoncée des disques vinyle ? C’est ce que redoutent les disquaires à partir d’octobre, mois durant lequel les nouveaux tarifs devront s’appliquer. À moins qu’ils se retrouvent avec une TVA à 5,5% comme pour les livres. Pour l’instant, cette taxe est fixée à 20%.

 

Repost0
23 juillet 2021 5 23 /07 /juillet /2021 06:42

Attention aux examens médicaux inutiles !

 

Le magazine 60 millions de consommateurs nous alerte sur les nombreuses prescriptions d'analyses et examens médicaux inutiles qui auraient de nombreuses conséquences sociales, psychologiques et écologiques.

Prise de sang, test respiratoires, radiographie, échographie Doppler… De nombreux examens médicaux sont nécessaires pour contrôler ou détecter les diverses pathologies possibles de l’organisme. Cependant, d’après une enquête de 60 millions de consommateurs, il semblerait qu’un bon nombre d’entre eux sont proposés aux patients sans réel fondement. Problème : ils sont coûteux à la fois pour les finances publiques, l’environnement et la santé des patients.

20 % des examens médicaux sont injustifiés

Selon l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes), un examen sur cinq serait injustifié et plus précisément : les examens de dosage de la vitamine D ou de l’antigène prostatique spécifique (PSA), les examens thyroïdiens, les bilans sanguins et les examens pré-anesthésiques systématiques. Plus inquiétant encore, 40 % des actes d’imagerie médicale seraient évitables. La radiographie du crâne quasi systématique en cas de traumatisme crânien et la radiographie du dos en cas de lombalgie sont particulièrement visées. C’est également le cas des radios pulmonaires de dépistage de cancer chez les patients sans symptôme et l’ostéodensitométrie proposée aux patientes ménopausées sans facteur de risque. L’Irdes s’alarme aussi du nombre croissant d’échographies, avec 2 % d’examens supplémentaires chaque année.

Comment expliquer ces surdiagnostics ?

Ces prescriptions superflues s’expliquent entre autres par le cloisonnement trop présent entre les soins de ville et l’hôpital et les habitudes bien ancrées des praticiens. L’absence de recommandations officielles en matière de diagnostic est également pointée du doigt, ainsi que la demande de certains patients qui, profitant de la gratuité des services, souhaitent s’assurer être en bonne santé sans raison justifiée.

Un coût excessif pour l’Assurance maladie

Ces examens inutiles sont de plus en plus débattus car ils représentent un coût important pour l’Assurance maladie, et subséquemment, la collectivité. En effet, ce service est financé à 90 % par les cotisations sociales et les contributions des travailleurs. Le reste provient d’une partie des impôts collectés par l’Etat (9 %) et des taxes sur le tabac et l’alcool (1 %). Or, le budget versé aux examens biologiques se chiffre à trois milliards d’euros chaque année, et il s’élève à six milliards d’euros pour les examens d’imagerie médicale.

Un impact sur la santé des patients

Enchaîner les examens médicaux n’est pas de tout repos et crée une source de stress et d’angoisses pour le patient (temps d’attente, interprétation des résultats, etc). Le magazine rappelle également que « tout geste invasif (prise de sang, biopsie, ponction, injection de produit de contraste, etc) présente un risque d’effets secondaires, voire d’accident. Les radiographies, mammographies et scanners, exposent à des rayonnements dont les effets se cumulent tout au long de la vie et peuvent avoir une incidence sur le risque de cancer à long terme ».

Mais ce n’est pas tout : l’autre piège des examens inutiles est qu’ils font prendre le risque au patient de se faire diagnostiquer une pathologie ou une simple anomalie qui aurait pu ne jamais faire parler d’elle. Or, cette découverte entraîne la prise de traitements superflus, non sans conséquences pour l’organisme et/ou le bien-être. C’est par exemple le cas des prescriptions de frottis chez les femmes de moins de 25 ans, entraînant un surdiagnostic de lésions du col de l’utérus qui pourraient disparaître spontanément, mais qui sont finalement traitées au risque d’endommager le col de femmes en âge de procréer. Les ablations inutiles de thyroïdes en raison d’une tumeur bénigne sont également très controversées car elles entraînent ensuite la prise d’un traitement à vie. Entre 2008 et 2012, 25 000 Françaises auraient subi cette chirurgie pour rien.

Des répercussions sur l’environnement

Le magazine des consommateurs s’indigne également des conséquences désastreuses de ces examens pour l’environnement qui induisent de fortes dépenses énergétiques. Les déchets produits par ces soins ne sont pas anodins non plus, en particulier parce qu’il s’agit souvent de matériels à usage unique. Certains sont facilement traités car ils peuvent être récupérés avec les ordures ménagères, mais pour la majorité d’entre eux, il faut passer par une filière d’élimination spécifique. D’après un rapport du Ministère de la Santé en 2016, les établissements médicaux produisent environ 700 000 tonnes de déchets de toute sorte chaque année, un chiffre en constante augmentation.

Comment savoir si un examen médical est justifié ?

Avant de réaliser un examen médical, 60 millions de consommateurs liste sept questions essentielles à poser à son médecin, afin de vérifier s’il est essentiel ou non :

Repost0
9 juillet 2021 5 09 /07 /juillet /2021 05:33

Attention à bien cuisiner le riz !

Quand on cuisine du riz, on en prépare souvent trop. Faites attention !  il ne faut pas le laisser refroidir à température ambiante, car une bactérie pathogène, bacillus  cereus, peut alors se dévelloper.Elle est souvent présente dans les produits d’origine végétale, car à l’état naturel, elle se trouve dans les sols. Elle peut provoquer des vomissements ou encore des diarrhées. Après cuisson, dégustez le riz sans attendre ou placez-*le au réfrigérateur. Dans tous les cas, il faut le consommer dans les 24 heures.

Qu'on se le dise !

 

Repost0