Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

30 octobre 2022 7 30 /10 /octobre /2022 05:53

 

 

 

Repost0
17 août 2022 3 17 /08 /août /2022 21:21

Au jardin : Bicarbonate de soude au jardin : 5 idées et astuces pour prendre soin de son potager"

 

Bien utilisé, le bicarbonate de soude peut être d’une grande utilité au jardin. Voici quelques exemples utiles.

Le bicarbonate de soude fait des miracles. Économique, écologique et bénéfique, il sert à tout (ou presque), même à entretenir son jardin. Alors, avis aux mains vertes et jardiniers en devenir, voici cinq usages et idées pour se faciliter la vie grâce à cet excellent produit.

Également connu sous le nom de bicarbonate de sodium, le bicarbonate de soude est une poudre blanche très fine qui a su trouver sa place dans tous nos placards. On la retrouve sous forme classique (pour le nettoyage et le jardinage) et alimentaire (pour la nutrition et l’hygiène). Elle se compose de deux ingrédients : calcaire et sel gemme .

Lutter contre les maladies

 

Mildiou, rouille, oïdium, moniliose… ces maladies fongiques sont redoutées par les jardiniers car une fois qu’elles se sont durablement installées sur nos cultures, il est souvent difficile de s’en débarrasser. Mais heureusement, le bicarbonate de soude permet de lutter efficacement contre elles. Pour cela, diluez 1 cuillère à soupe de bicarbonate dans 1 litre d’eau pluviale et pulvérisez le tout sur vos plantes.

 

Éloigner les indésirables

Pucerons, fourmis, chenilles, limaces et escargots raffolent de nos fruits et légumes. Et bien souvent, pour s’en débarrasser efficacement, on a recours aux produits chimiques néfastes pour l’environnement. Alors, plutôt que d’utiliser ces insecticides, il est préférable de se tourner vers une solution naturelle, comme le bicarbonate de soude.

Pour cela, mélangez 1 cuillère à café de poudre blanche avec 3 cuillères à soupe d’huile d’olive, puis diluez le tout dans 1 litre d’eau de pluie. Pulvérisez la préparation sur vos plants et renouvelez l’opération après chaque averse. 

Rééquilibrer le PH du sol

Le bicarbonate de soude est un allié précieux au jardin. Il permet notamment de relever le PH du sol, notamment lorsque ce dernier est trop acide. Pour cela, vous n’avez qu’à enfouir des petits tas dans la terre. Il est préférable de commencer par de petites quantités et de renouveler l’opération un mois après l’apport. Si vous mettez trop d’un coup, vous risquez d’avoir un sol trop calcaire, et ce n’est pas l’objectif recherché.

 

Désherber naturellement

Voici un autre usage très utile du bicarbonate de soude au jardin. Au lieu d’utiliser des produits chimiques pour désherber votre allée ou les dalles de votre jardin, saupoudrez un peu de la poudre blanche sur les “mauvaises herbes”. Pour rappel, n’arrachez pas tous ces végétaux car la plupart d’entre eux ont beaucoup à nous offrir.

 

Booster la croissance des plants

Certains végétaux, notamment les rosiers, grandissent plus vite avec du bicarbonate de soude. Cette poudre miracle leur donne un petit coup de pouce. Pour cela, mélangez 1 cuillère à café de bicarbonate de soude et 1 cuillère à café de sel d’Epsom dans 4 litres d’eau. Vos rosiers vous remercieront.

En espérant que ces cinq usages et idées du bicarbonate de soude au jardin vous soient utiles.

Repost0
9 août 2022 2 09 /08 /août /2022 06:00

Les bonnes combines à « Papy »

Quelque fois de petites astuces pas très onéreuses

peuvent emmener un peu de gaité ou de bonheur autour de soi ...........

 

En ce moment les plantes souffrent ! mais pas que de la chaleur ,

certains signes peuvent êtres annonciateur de carences… 

Signes qui montrent que vos plantes ont besoin d’azote

Apprenez à vérifier les signes qui montrent que vos plantes ont besoin d’azote et évitez que leur feuillage et leurs fleurs ne s’abîment avec le temps. Une carence en azote dans le sol entraîne des signes visibles sur le feuillage des plantes. L’azote étant le composant essentiel au développement des plantes, il est essentiel que vous soyez attentif aux signes indiquant que vos plantes ont besoin d’azote.

 

Pourquoi l’azote est-il nécessaire aux plantes ?

Les plantes ont besoin d’azote pour fabriquer des protéines et des acides aminés. C’est également un élément essentiel de leur ADN. Si la plante ne reçoit pas suffisamment d’azote, elle ne sera pas en mesure de fabriquer des cellules, ce qui peut entraîner un retard de croissance et la mort.

– Le feuillage devient vert pâle à jaune-vert et perd son éclat. Ce sont surtout les jeunes feuilles qui sont les plus touchées.
– Les tiges deviennent tombantes et prennent une teinte violette ou rougeâtre.
– Les plantes produisent des fleurs plus petites qu’à l’ordinaire qui peuvent flétrir et mourir plus vite que prévu. Comme la plante ne soutient pas sa croissance en raison du manque d’azote, les fleurs qui en résultent peuvent être moins nombreuses et de mauvaise qualité.
– Sans une quantité suffisante d’azote dans le sol, le développement des plantes sera probablement retardé.

 

Quelles sont les causes de la carence en azote ?

– Trop de manganèse, de potassium et de zinc dans le milieu de culture.
– Une faible teneur en azote dans le sol.
– Trop de calcium ou de chlorure dans l’eau ou le sol.
– Un pH élevé dans le sol.
– L’azote, étant facilement soluble, est lessivé du sol.

Comment corriger la carence en azote dans le sol ?

 

– Le moyen le plus rapide de remédier à la situation est d’utiliser un engrais à forte teneur en azote avec une valeur N élevée.
– Ajoutez au sol du fumier composté, du sang ou de la farine de luzerne.
– Vous pouvez également planter des plantes fixatrices d’azote comme les haricots et les pois.
– L’ajout de marc de café au milieu de culture est également un bon moyen d’augmenter la teneur en azote.
– Utilisez de l’émulsion de poisson, dont le rapport NPK est d’environ 5:1:1 – 5 étant l’azote.
– Ajoutez des tontes de gazon comme paillis. Lorsqu’elles se décomposeront, elles ajouteront de l’azote au sol.

Repost0
3 août 2022 3 03 /08 /août /2022 15:52

Quelques astuces pour économiser l'eau en cette période de pénurie

*Nombreuses sont les régions concernées par les restrictions d'eau en été et compte tenu du réchauffement climatique, les choses ne devraient pas s'arranger dans les années futures.

Difficile alors d'arroser son jardin ou les plantes du balcon à plein jet, lorsqu'il s'agit d'améliorer le bien-être de la collectivité.

Certaines astuces toutes simples permettent d'arroser un balcon ou une terrasse en gérant au mieux la ressource.

Placez une simple bassine dans votre évier, et récupérez l'eau de rinçage des fruits et légumes après leur lavage ainsi que toute l'eau ne contenant pas de produits ménagers ou d'huile pour arroser les plantes. Ce petit geste réalisé tout au long de la journée va vous permettre d'arroser tout le balcon progressivement mais sûrement.

Autre astuce : l'arrosage par bassinage des plantes d'intérieur comme les orchidées ou les bégonias rex ainsi que de toutes les plantes vertes dans une grande bassine. Les plante auront ainsi le temps d'absorber durant au moins une heure toute l'eau qui leur est nécessaire. Une fois le substrat bien détrempé, il suffira d'utiliser cette eau pour arroser votre carré potager sur le balcon ou les plantes à l'entrée de votre maison. Si vous avez effectué un bassinage avec de l'engrais, il servira également aux autres plantes plutôt que d'être perdu et jeté !

Au jardin, pensez à installer des cuves ou des récupérateurs d'eau de pluie, à drainer le ruissellement naturel vers un bassin ou un puits pour conserver au mieux l'eau naturellement présente sur votre terrain. Si vous le pouvez n'hésitez pas à prévoir un forage pour vous assurer une certaine autonomie en cas de restriction drastique, mais aussi pour réaliser de belles économies d'eau sur votre usage domestique et au jardin. Attention, ce type d'ouvrage est soumis au remplissage d'un formulaire et d'une déclaration en mairie.

 

Repost0
16 juillet 2022 6 16 /07 /juillet /2022 06:37

Comment la gérer au mieux au jardin ?

Pour limiter votre consommation d’eau et éviter que vos plantations ne brûlent, apporter un peu d’ombre dans votre potager est essentiel. je vous suggère quelques  astuces pour créer de l'ombre afin de protéger au mieux  vos légumes de la chaleur , L’été ne fait que commencer et votre potager souffre déjà des ravages du soleil et des vagues de chaleur successives ? Pas de panique. Pour continuer à profiter de belles récoltes, des solutions existent pour apporter un peu d’ombre à vos cultures et ainsi soulager vos plantations sans avoir besoin d’abuser de l’arrosage. Voici quatre solutions basées sur des techniques naturelles ou le recyclage afin de créer une oasis de fraîcheur au cœur de votre potager.

  1. Installer des voiles d’ombrage

Les voiles d’ombrages constituent une bonne solution pour soulager votre potager. Il est possible d’acheter ces ombrières dans le commerce. Cependant, si elles ont l’avantage d’être ajourées laissant ainsi passer le vent ainsi que l’eau de pluie pour un arrosage naturel si précieux en été, elles ont aussi le défaut d’être fabriquées le plus souvent en plastique. Pour éviter de consommer des ressources néfastes pour la planète, vous pouvez tout aussi bien installer des cordes à linge au-dessus de votre potager sur lesquelles vous disposerez des draps lors d’épisodes de fortes chaleurs. Une solution d’appoint à bas coût particulièrement efficace pour soulager vos plantes en période de canicule.

2. Adopter une culture en cascade

C’est un des principes phares de la permaculture. En associant différentes plantes, une synergie se crée grâce aux forces combinées de chaque variété. En période de fortes chaleurs, par exemple, associer arbustes fruitiers, maïs ou tournesols à des cultures plus fragiles comme les salades, les radis ou les concombres permet de leur offrir une ombre bienfaisante. De la même manière, les plants de fraises peuvent aisément bénéficier de l’ombrage d’une laitue ou d’un poireau. Au final, votre potager profite d’une culture en cascade où chacun joue son rôle.

3. Créer un paravent végétal

Et si vous abritiez votre carré potager des rayons du soleil grâce à un paravent végétal aussi touffu que productif ? Pour cela, il vous suffit d’installer un filet de jute arrimé à deux potences sur la face la plus exposée de votre potager. Une fois ce dernier installé, plantez à son pied des espèces comme les haricots grimpants qui supportent particulièrement bien la forte exposition au soleil.

4. Dénicher des pare-soleil provisoires

En attendant que votre framboisier atteigne sa taille adulte ou que vos tournesols se développent suffisamment pour porter leur ombre sur vos légumes chéris, des solutions d’appoint existent. Et elles ne résultent que de votre bon sens. Alors pour parer au plus pressé, n’hésitez pas à récupérer les cagettes de vos melons et autres nectarines pour les placer, face retournée, sur vos plants bas les plus fragiles. Un vieux parapluie traîne dans l’entrée ? Qu’à cela ne tienne : bien orienté, il fera des miracles pour rafraîchir votre potager.

Voilà autant de solutions précieuses pour vous garantir de belles récoltes cet été. Bon jardinage .............

Repost0
28 mars 2022 1 28 /03 /mars /2022 10:21

A la vue de la conjoncture actuelle et surtout future . Dans  les  moyens de chauffage les plus économiques le bois va progresser en pourcentage c'est certain ! 

Donc par déduction les cendres de cheminées vont devenir importantes ! Savez-vous quelles peuvent êtres recyclées de plusieurs manières...Voici quelques astuces méconnues ....

1 — Nettoyer les vitres

C’est surprenant, pourtant, les cendres de cheminée n’ont pas leur pareil pour permettre d’obtenir des vitres étincelantes. Il suffit de tremper du journal humidifié dans les cendres et de le passer sur les vitres pour voir les traces et taches disparaître instantanément. Rincez ensuite à l’eau claire pour admirer le résultat. Avant de nettoyer vos vitres avec de la cendre, assurez-vous qu’il ne subsiste aucun résidu de bois pour ne pas provoquer de rayures. Cette astuce pour recycler les cendres est particulièrement efficace pour nettoyer les vitres des inserts.

Bon à savoir : toutes les cendres ne sont pas bonnes à recycler!

Pour faire des économies grâce à nos astuces, il est important de n’utiliser que des cendres issues de bois secs et non traités. Les résidus de charbon ou les restes de bois peints ou traités sont à proscrire.

2 — Faire de la lessive

Les cendres de cheminée permettent également de fabriquer une lessive maison et écologique. La marche à suivre est simple :

Tamisez les cendres pour n’en garder que la poussière;

Faites bouillir 1 litre d’eau;

Déposez 150 g de cendres de bois au fond d’un seau puis ajoutez l’eau bouillante. Diluez;

Laissez la préparation reposer 24 heures en prenant soin de la mélanger au moins 5 fois;

Filtrez pour ne conserver que la lessive qui doit avoir une apparence dorée.

3 — Dégraisser la vaisselle

Si les astuces avec les cendres de la cheminée impliquent autant le nettoyage, c’est parce qu’elles possèdent un fort pouvoir dégraissant. Cela peut ainsi s’avérer d’une grande utilité dans la cuisine. Les cendres ne sont pas cependant antibactériennes, elles ne peuvent donc pas se substituer à un nettoyant classique. Vous pouvez toutefois les utiliser pour nettoyer facilement les plats avec de la graisse incrustée ou brûlée. Pour cela, mixez dans un bol une poignée de cendres avec un peu d’eau afin de former une pâte. Utilisez ce mélange pour frotter les zones encrassées puis rincez pour admirer l’efficacité de cette astuce de grand-mère.

4 — Faire briller l’argent et le cuivre

Oubliez les nettoyants coûteux pour entretenir votre argenterie et vos objets en cuivre. La cendre permet en effet de redonner une seconde jeunesse à ces métaux précieux. Il suffit de saupoudrer de la cendre filtrée sur les objets à nettoyer puis de frotter avec un chiffon. Utilisez ensuite un torchon propre ou un pinceau à poils naturels pour ôter les résidus et faire briller votre métal. Cela fonctionne aussi bien pour la vaisselle en argent que pour les bijoux.

5 — Capter les mauvaises odeurs

Les cendres de cheminée sont également un moyen simple, économique et écologique de se débarrasser des mauvaises odeurs. Mettez-en dans un petit récipient que vous placerez dans votre réfrigérateur, à côté de la litière de votre chat ou du panier de votre chien pour neutraliser les émanations désagréables.

6 — Faire de l’engrais

Les cendres de bois sont une matière très riche en minéraux. On estime ainsi qu’elles comprennent entre 20 % et 50 % de chaux. Ajoutez à cela une belle quantité de silice et de potasse, mais aussi du magnésium et du phosphore, et vous tenez un engrais parfait pour votre jardin. Ses seules limites sont les terrains calcaires (auxquels elles n’apporteront pas grand-chose) et les plantes qui ne supportent pas le calcaire (les cendres seront alors trop nourrissantes). Il suffit de les déposer au pied de vos plantations pour en favoriser la croissance et la floraison. Pour une action efficace, veillez à bien incorporer vos cendres à la terre. Pour 1 m2, comptez deux poignées de cendres de cheminée par an.

7 — Booster son compost

Autre astuce méconnue avec de la cendre : enrichir son compost avec les résidus de sa cheminée. Pour que cette action reste bénéfique, ne mettez pas plus d’une poignée par mois. Au-delà, les cendres risqueraient d’étouffer l’activité bactérienne du compost et par conséquent d’en freiner la décomposition. Après avoir ajouté vos cendres, n’hésitez donc pas à remuer un peu votre compost pour une meilleure répartition et une bonne aération.

8 — Repousser les envahisseurs dans le jardin

Les cendres sont décidément très utiles au jardin! En effet, elles peuvent aussi éloigner les limaces et les escargots de votre potager. Il suffit de former une sorte de barrière autour de leurs plantes favorites pour empêcher les gastéropodes d’y accéder. Attention cependant, la pluie et la rosée rendent ce répulsif inutile.

9 — Dégeler le sol

Garder un seau de cendres de cheminée à disposition en cas de grands froids peut être très avantageux. Totalement gratuites et peu abrasives pour le béton et la terre, elles remplacent avantageusement les sels de déneigement. Il suffit d’en répartir sur les surfaces gelées pour pouvoir à nouveau circuler en toute sécurité.

Pratiques, économiques et écologiques : nos astuces méconnues avec les cendres de la cheminée vous permettront de faire de belles économies à la maison comme au jardin.

 

Repost0
17 mars 2022 4 17 /03 /mars /2022 09:43

Saviez-vous que l'on peut peindre sur du formica ! 

En Europe, le formica, considéré dans l’après-Guerre comme un emblème de la modernité, a commencé à investir les intérieurs dans les années 1950 sous forme de buffet, de table et de chaises. Après une période de gloire, il fut ensuite boudé, mais revient aujourd’hui sur le devant de la scène. Ces meubles d’époque ont certes courageusement traversé les ans, mais ils peuvent avoir besoin d’être remis au goût du jour. Nous vous expliquons ici comment donner un coup de jeune au formica en le peignant.

 

À l’heure actuelle, on trouve sur le marché un très large choix de peintures qui permettent de peindre sur la plupart des supports, y compris le formica. Toutefois, du fait de sa composition, le formica reste une surface assez complexe à peindre.

Il faut en effet savoir que le formica n’est pas du plastique, mais une sorte de millefeuille dont les couches sont constituées de dizaines de feuilles de papier kraft imprégnées de résine de synthèse, puis pressées à chaud.

Pour la dernière couche, un papier décor imprégné de résine mélamine est utilisé pour donner au formica sa couleur et sa résistance. Au final, on a une surface lisse et brillante qui limite la tenue de la peinture. Vous allez donc devoir choisir une peinture adaptée, mais aussi passer par une étape de préparation de la surface, qui est primordiale. En suivant les étapes une à une, vous pourrez peindre votre meuble en formica dans les règles de l’art.

Bien choisir sa peinture pour peindre du formica

Comme nous l’avons évoqué, il est important de bien choisir la peinture pour vous assurer un résultat à la hauteur de vos attentes.

L’adhérence d’une peinture classique est rendue difficile par l’aspect lisse et brillant de la dernière couche du formica. Pour contrecarrer ce problème, vous devez donc avoir recours à un primaire d'accrochage spécialement conçu pour les revêtements en plastique ou éventuellement un primaire destiné aux carrelages.

La primaire va permettre de profiter d’une base sur laquelle vous pourrez ensuite appliquer une peinture adaptée aux surfaces lisses. Si vous souhaitez appliquer une peinture acrylique, la sous-couche devra être à base d’eau, alors que si vous voulez mettre une peinture glycéro, elle devra être à base de solvant.

Le matériel nécessaire

Avant de vous lancer, il est nécessaire de réunir le matériel dont vous allez avoir besoin. Il vous faudra :

une éponge ;

des cristaux de soude ou de la lessive type Saint-Marc ;

du papier abrasif avec un grain fin ou de la laine d’acier ;

un primaire d’accrochage adapté ;

de la peinture ;

des pinceaux ou un rouleau ;

une bâche ou une protection pour protéger l’espace où vous allez travailler.

Veillez à toujours respecter les consignes du fabricant et à vous munir de protection lorsque vous utilisez certains produits.

 

La préparation du support

Il est maintenant temps de commencer à restaurer votre surface en formica. La première chose à faire est de préparer le support. Cette étape ne doit surtout pas être négligée, car elle contribuera grandement au résultat final.

  1. Diluez la lessive Saint Marc ou les cristaux de soude dans de l’eau tiède et, à l’aide d’une éponge, nettoyez l’ensemble de la surface.
  2. Rincez ensuite la surface.
  3. Laissez sécher.
  4. Si la surface est très encrassée, il est possible de procéder à un second nettoyage avec de l’acétone ou du vinaigre blanc. De cette façon, vous pourrez venir à bout des graisses plus résistantes. Si vous utilisez de l'acétone, veillez à vous équiper de gants ménagers et à bien aérer la pièce.
  5. Avec de la laine d’acier ou un papier de verre à grain fin, poncez afin de rayer la partie mélaminée. Pour ce faire, réalisez de petits mouvements circulaires sans jamais insister sur une zone précise. Il est important de ne pas creuser la surface, rappelez-vous que le formica est un millefeuille de papier kraft. Cherchez seulement à obtenir une surface qui soit un peu moins lisse pour faciliter la prise de la peinture.
  6. Procédez à un dépoussiérage soigneux.

Le passage de la sous-couche

Dès lors que votre surface est prête, c’est-à-dire qu’elle est propre et parfaitement sèche, vous pouvez alors vous lancer dans l’application de la sous-couche. Il est aussi possible d’utiliser un enduit de préparation qui s’applique avec un pinceau-brosse ou un rouleau dans le cas de grandes surfaces.

  1. Commencez par bien remuer votre peinture pour bien homogénéiser l’ensemble.
  2. Chargez le pinceau ou le rouleau avec la sous-couche et retirez le surplus pour une application plus uniforme.
  3. Appliquez le produit en formant des bandes verticalement, puis horizontalement pour les croiser.
  4. Laissez sécher le temps nécessaire, vous pouvez vous référer aux indications figurant sur l’emballage.
  5. Si nécessaire, vous pouvez appliquer une seconde couche. Pour ce faire, commencez par un ponçage léger afin de rendre la première sous-couche parfaitement lisse. Appliquez ensuite la seconde sous-couche et laissez sécher.

L’application de la peinture

Une fois que la ou les sous-couches de peinture sont appliquées et parfaitement sèches, vous pouvez peindre la surface. Pour les grandes surfaces, privilégiez l’utilisation du rouleau et pour les endroits plus difficiles d’accès et les détails, servez-vous des pinceaux.

  1. Avant de débuter, mélangez avec soin votre peinture pour obtenir un mélange parfaitement homogène.
  2. Si au toucher, les sous-couches présentent des aspérités, vous pouvez procéder à un léger ponçage pour obtenir un résultat plus lisse et uniforme. Dépoussiérez avec soin avant de passer la couche de peinture.
  3. Appliquez la peinture en dessinant des bandes verticales que vous croiserez avec des bandes horizontales.
  4. Laissez sécher.
  5. Selon le rendu souhaité, il peut être nécessaire de passer une seconde couche. Vous pouvez, là aussi, poncer légèrement entre les deux couches, sans oublier de dépoussiérer la surface tout de suite après.
  6. Astuces :
  • Entre les couches de peinture, pour éviter de devoir laver vos pinceaux à chaque fois, vous pouvez les entourer avec du papier journal ou les mettre dans un plastique en attendant que la couche précédente sèche.
  • Dès que vous avez terminé, veillez à nettoyer soigneusement votre matériel de peinture avec un produit adapté à la peinture :
  • si vous avez utilisé une peinture acrylique, il suffit de nettoyer votre matériel avec de l’eau chaude et savonneuse ;
  • si vous avez utilisé une peinture à base de solvant, comme la glycéro, vous devez commencer par utiliser un solvant pour éliminer toutes traces de peinture au préalable.

 

Repost0