Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

19 juin 2022 7 19 /06 /juin /2022 11:38
Le billet du dimanche

Noir c’est noir

Ouf ! que d’évènements en ce début d’année 2022...après 2 années de crise sanitaire, ce fût l’entrée involontaire en ce qui nous concerne dans un conflit Ukraine/russie en plein cœur de notre fragile Europe, ou un fanatique déséquilibré en soif de pouvoir voulant s’inscrire à jamais dans les livres d’histoire c’est octroyé le droit de raser un pays et sa population démocrate afin d’agrandir son territoire ! Bien triste et pas très rassurant tout cela !!!!!!

…  Puis vint le temps d’élire un nouveau président pour 5 années ou l’avenir risque d’être compliqué à gérer ! (Bon courage Mr le Président) dans un même temps aujourd’hui nous allons concrétiser le vote d’une assemblée pour essayer de donner la direction à prendre à notre pays en vue de guider au mieux le bateau pour 5 années sur un océan de difficultés Plus ou moins grosses les unes que les autres ! !  Pendant ce temps-là et pour conclure la nature se montre très en colère en jugeant notre façon de l’utiliser et vient donc de nous imposer comme ième avertissement une semaine de folies ou de mémoire « Gauloise »…..tous les records météorologiques de températures furent battus ….., c’est pour cela que pour essayer de vous redonner un peu de moral je vous propose une future balade envisageable dans votre prochain  programme sortie détente afin de s’aérer l’esprit !

 

Balade au Pont Canibo Tibetain  ( Andorre )

Le billet du dimancheLe billet du dimanche

Si le mot « vertige » ne fait pas partie de votre vocabulaire, le nouveau pont tibétain de Canillo vous attend 

Situé à Canillo, dans la principauté d’Andorre, l’ouvrage mesure 603 mètres de long

Les images de la structure flottante entre deux montagnes des Pyrénées donnent le vertige… La principauté d’Andorre a inauguré jeudi 9 juin l’un des ponts suspendus les longs du monde. Situé à Canillo, l’ouvrage mesure 603 mètres de long, rapportent « L’indépendant » et « El Periódico ». Seul le « Sky bridge », situé en République tchèque et mesurant 721 mètres, est plus long.

L’édifice se parcourt seulement à pied. En plus d’être long, le pont est haut : la traversée se fait en effet à 158 mètres de hauteur, dans un décor exceptionnel. Si l’attraction était gratuite le jour de l’inauguration, depuis, il faut débourser 12 euros pour un adulte et 9 euros pour un enfant pour pouvoir y accéder.

Le pont n'est accessible qu'en embarquant depuis Canillo dans le bus officiel, qui est inclus dans le prix du billet. Au croisement du chemin d'Armiana, le pont est à environ 1 km, accessible uniquement à pied.

Le pont, situé à 1875 m d’altitude, présente une largeur d’un mètre, qui permet aux personnes de circuler dans les deux sens, car le parcours est conçu pour faire un aller-retour sur le même itinéraire.

Le prix pour accéder au pont tibétain de Canillo est de 12 €.

Avec le lancement du pont tibétain dans la Vall del Riu, l’accès au belvédère du Roc del Quer est également payant : 5 €.

L’abonnement combiné pour les deux installations coûte 14,50 € et comprend le transport en bus au départ du centre du village, à côté du Palau de Gel.

Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans.

Une série de réductions sont prévues pour les jeunes, les personnes âgées et les visiteurs qui achètent des billets dans les établissements d’hébergement et touristiques de la paroisse.

Le pont tibétain de Canillo sera ouvert au public de juin à novembre.

Billets en vente sur ce lien.

Plus d’informations à l’office du tourisme de Canillo, tél. (+376) 753 600. E-mail vdc@canillo.ad

Quelle que soit la période de l’année à laquelle vous pratiquez l’une des activités mentionnées, nous vous recommandons de toujours prévoir le bon équipement. 

Le billet du dimanche
Le billet du dimanche

Bon Dimanche 

Repost0
12 juin 2022 7 12 /06 /juin /2022 16:28

Un sujet oh ! combien intéressant .....( bientôt sur ce blog )

 

Repost0
5 juin 2022 7 05 /06 /juin /2022 15:18
Le billet du dimanche Le billet du dimanche
Le billet du dimanche

Quand la nature reste prioritaire

Il est un endroit merveilleux où rien ne se passe comme ailleurs. Il convient de savoir, pour comprendre ce curieux phénomène que dans les îles, les humains n'ont pas la même perception des choses que le commun des continentaux. Qu'importe du reste la taille de l'île et sa distance au reste du monde, elle s'honore d'une différence qui devient immanquablement une distinction.

Cette histoire se passe dans une île dont la magnificence saute aux yeux au point que de cette évidence elle a fait sa marque, sa signature : île de Beauté. Quand les hexagonaux se mirent en demeure de tracer des routes là où il n'y avait que des chemins de terre, de pierre et de poussière, ils durent se plier aux exigences d'un relief qui ne s'en laissait pas compter.

Les routes se firent escarpées, sinueuses, étroites parfois, souvent pentues et jamais tranquilles. Ce n'était du reste pas un défaut majeur puisqu'elles laissaient les camping-cars à quai, leur préférant de très loin vélo, cyclo et auto, pourvu que ce joli monde cohabite en paix. À toute chose, malheur est bon, la Corse avait tracé sa voie.

Il ne manquait plus que de pondérer les ardeurs des as du volant ou du guidon. Partout ailleurs, un politicien aussi avisé que cupide eut songé à semer de ci de là la mauvaise graine de la délation électronique. Las, ici, le radar aurait rapidement pris du plomb dans la tête enregistreuse, il fut préférable de renoncer à ce qu'on prétend être un équipement de sécurité. La fiscalité routière n'était donc pas la bienvenue dans cette belle région.

Les technocrates, habitués de tout régenter en province de leur chère Capitale, se dirent qu'il fallait agir en cette île comme partout ailleurs en truffant les routes de dos d'âne, de chicanes, de ralentisseurs et de ronds-points. Curieusement pour la dernière proposition, il ne s'est pas trouvé d'élus locaux, désireux de profiter de l'aubaine pour détourner à leur profit un peu d'argent. Leur probité est à ce titre remarquable. Restaient alors trois solutions. La chicane fut immédiatement repoussée. Le mot risquait fort d'être mal interprété, perçu comme une provocation langagière et qui plus est intraduisible en Corse. Le ralentisseur sembla redondant avec la nature même de la sinuosité du réseau routier. C'est donc le dos d'âne qui allait être retenu quand les autochtones, ayant encore en mémoire le rôle précieux de cet animal dans l'histoire de leur pays, s'élevèrent contre ce détournement sémantique.

« Que les ânes restent à Paris et que nos mulets couvent des jours heureux dans nos fermes ! », s’écrièrent en chœur des chanteurs polyphonistes. Devant une levée de boucliers qui n'appartenaient ceux-là pas au CRS dépêchés en masse sur l'Île, il fut décidé de négocier un compromis acceptable par l'état et le territoire insulaire.

Le débat fut houleux, les noms d'oiseaux volèrent, les armes faillirent prendre la parole quand un nationaliste traita d'âne le préfet portant fièrement un coq sur son veston. La saillie fit beaucoup rire avant que de prêter à réfléchir : plutôt que de tout mettre sur le dos de ces pauvres bourriques, pourquoi ne pas confier la régulation du flux routier aux animaux du cru ?

L'idée explicitée de la sorte laissa pantois les représentants de l'État. Il faut bien avouer qu'un énarque n'a qu'une connaissance livresque de la faune et encore ne distingue pas entre un animal sauvage et son cousin d'élevage. Ceux-ci exprimèrent publiquement leur incompétence en la matière et laissèrent pour une fois, la décision leur échapper.

Le vote fut acquis à l'unanimité du parlement Corse et depuis ce jour, les chèvres, moutons, vaches et cochons qui se promènent tranquillement sur les bas-côtés et parfois au milieu de la chaussée, sont considérés comme des supplétifs de la police de la route et à ce titre, bénéficient des lois qui protègent les forces de l'ordre. Prenez bien garde à ne point leur causer d'ennui, il pourrait vous en coûter fort cher.

À contre-sens.

 

Bon dimanche 

Repost0
22 mai 2022 7 22 /05 /mai /2022 10:22
Le billet du dimanche ...........

Voilà c’est officiel

 

Pour les passionnés de foot de la région, c’est une révolution : le club est en Ligue 1 sans discontinuer depuis 30 ans et dans toute l’histoire du foot français, Bordeaux est l’équipe à avoir le plus connu la 1ère division (69 saisons), juste derrière l’OM (72). Mais au-delà de l’inhabituel, c’est surtout une petite cata pour la Ligue 1.
 
Certes, sportivement, il n’y a pas photo, le Bordeaux de cette année est une piquette. Les Girondins tournent à 2,4 buts encaissés par match ce qui devrait leur permettre samedi prochain -- si leur moyenne est respectée -- de devenir
la plus mauvaise défense sur une saison depuis 45 ans (Rouen avait encaissé 91 buts lors de la saison 1977-178).
 
Mais c’est économiquement que le bilan est encore plus catastrophique : Bordeaux, on l'oublie souvent, disposait du
6e budget du championnat au début de la saison (environ 110M€). De quoi jouer les places européennes comme le Stade Rennais au lieu de se battre pour éviter la descente avec des équipes au budget jusqu’à 5x inférieur. Bref une cata industrielle que même le Monaco de 2010/2011 n’égale pas.
 
Et alors que la LFP cherche à rendre la L1 plus sexy, la perte d’un club riche, emblématique (= l'une des 7 équipes françaises à avoir atteint une finale européenne) et disposant d’une fan base importante (8e affluence du championnat cette saison malgré les résultats) ne va rien arranger. Surtout qu’une rapide remontée, même avec des moyens financiers importants, n’est pas garantie : sur les 29 derniers relégués de L1, seuls 3 ont réussi à remonter dès l’année suivante. Ça sent le vieillissement prolongé en Ligue 2. 

 

 

Repost0
8 mai 2022 7 08 /05 /mai /2022 16:11
Le billet du dimanche...........

L'été sera chaud , l'été sera chaud 

Par Eric Charden

Autant commencer avec humour ...

Une commande litigieuse

Dans L'actu..............

Vous avez 3 Heures

 

Côté culinaire

Bon Dimanche

Repost0
1 mai 2022 7 01 /05 /mai /2022 14:51

Plein de bonheur ( je vous souhaite )

Aujourd’hui 1 ier Mai en cette fête du travail donc journée chômée payée pour les travailleurs

donc pas de grève...seulement une prière.....

**

Au nom du pèze, du fisc et du Saint-Profit

Notre père qui est au bureau

Que le travail soit léger

Que les patrons partent en vacances

Que notre volonté soit faite

Au bureau comme à la maison

Donne-nous aujourd'hui un jour de congé

Une semaine de récupération

Et un mois de réflexion

Pardonne-nous nos absences

Comme nous pardonnons aussi

A ceux qui nous font travailler

Ne nous soumet pas aux observations

Aux baisses de salaire

Aux embargos et aux heures supplémentaires

Mais délivre-nous de cet enfer

Car c'est à toi qu'appartient le pouvoir

D'augmenter notre salaire et nos jours de congé

Tout en diminuant notre travail

Amen

 

Bon Dimanche

 

Repost0
24 avril 2022 7 24 /04 /avril /2022 09:43
Le billet du dimanche

En ce Dimanche 24 Avril ou pour 5 ans le destin va se jouer dans notre pays, malgré un temps très maussade (en Avril ne te découvre pas d’un fil !) il est quelquefois bon de savoir se poser un peu dans ce monde de brutes, écouter, respirer et puis se laisser aller au son d'une musique, écouter des paroles ou bien regarder de belles images qui peuvent faire rêver.

 

Juste une petite pensée pour ces deux  disparus  de la semaine

qui ont accompagnés notre existence de façon géniale , ou aventureuse .

L'un  était....

Le génial chanteur et rockeur belge Arno est décédé ce samedi. Ancien cuistot, cet artiste exigeant avait trimballé sa voix rocailleuse entre rock et blues, s’amusant avec les standards populaires de Brel ou d’Adamo sur les scènes européennes et américaines. C’est d’ailleurs sur scène que le fondateur du groupe culte TC Matic (P*** P*** c’est vachement bien d’être des Européens) se révélait totalement.

Né Arnold Hintjens à Ostende, Arno avait aussi fait l’acteur, jouant pour Piccoli, ou Benchetrit. Il s’était fait connaître en France dans les années 90.

Le rockeur belge souffrait d’un cancer du pancréas depuis 2019. Il avait 72 ans.

La mer du Nord, les bars bruns enfumés et les filles du bord de mer sont orphelines. Tsoin Tsoin.

L'autre  faisait partie du cinéma .

« Le cinéma précise le regard qu’on a sur les choses. Il permet d’avoir un deuxième regard sur la société, les sociétés, dans lesquelles nous vivons. Le cinéma est également une arme qui a beaucoup de force. Il frappe directement le coeur, les émotions. Et il laisse une trace indélébile. J’aime cette arme faite de sincérité, de talent, de regard et pas forcément de discours magistral. »

Souvenirs émus de la rétrospective que la Cinémathèque française avait consacrée (en 2011) à l'œuvre de Jacques Perrin, acteur, réalisateur et producteur de premier ordre, homme de passion et de curiosité, qui vient de nous quitter à l'âge de 80 ans... Il laisse derrière lui une filmographie impeccable (La Fille à la valise, Les Demoiselles de Rochefort, La 317ème Section, Z, Le Crabe-tambour, Cinema Paradiso...) ainsi qu'une œuvre de réalisateur-producteur ambitieuse et aventureuse (Le Peuple migrateur, Océans, Les Saisons...).

Ici en 1961 dans jeune fille à la valise avec Claudia Cardinale

Où là en tant que réalisateur de films

Repost0