Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

3 avril 2021 6 03 /04 /avril /2021 08:42

Couleurs nature ....

"Les cerisiers sont en fleur dans la ruelle "

 

Un certain art de vivre.............
Un certain art de vivre.............
Un certain art de vivre.............
Un certain art de vivre.............
Un certain art de vivre.............
Un certain art de vivre.............

Bonne journée ..profitez -en avant 19h 

 

Repost0
25 mars 2021 4 25 /03 /mars /2021 09:08

Brassens chantait:

« Quand on nait con on est con … »

et expliquait que cette maladie était incurable. !

 

La grande réussite de l’épidémie de conarvirus, alias SARS-CoV-2 et de ses petits variants, a été de révéler l’incommensurable abrutissement des gouvernants. Je m’explique : quand j’ai fait ma première tentative d’apprentissage de la lecture et de l’écriture à l’école du village on m’a ordonné d’écrire en tenant le porte-plume dans la main droite. Je suis devenu complètement idiot pour ne pas dire con. J’ai failli devenir un gaucher contrarié débile. Et il y avait dans la classe un sourd-muet que tous les élèves, y compris votre serviteur, croyaient complètement débile, l’idiot du village en quelque sorte. Pourtant à la surprise générale il apprit beaucoup plus rapidement à écrire et lire que tous ses autres petits camarades. Donc la connerie ne se mesure pas de cette façon.

Quand le conarvirus s’est abattu sur le pauvre peuple il a révélé la totale incapacité des gouvernements à gérer la situation. Ils fermaient les yeux, se bouchaient les oreilles mais contrairement aux trois singes de la légende ils continuaient à parler, pour ne rien dire. Ils fermaient les yeux pour ne pas être affligés par le spectacle affligeant des rues désertes, des théâtres cadenassés, des bars et des restaurants d’où plus aucune odeur de café ou de fumet ne s’échappait. Et s’ils n’ouvraient qu’un seul œil ils ne percevaient que la moitié de la réalité, celle qui leur convenait. Je ne sais pas pourquoi j’ai écrit tout ça au passé puisqu’il en est de même aujourd’hui. Les membres du gouvernement mais pas seulement celui de la France se sont bouché les oreilles pour ne pas écouter les rares scientifiques qui leur transmettaient quelques recettes de leur cru qui sauvent des vies et pour maintenir l’économie à un niveau fonctionnel.

Dans ses chroniques Paul Craig Roberts, un habitué des mœurs politiciennes américaines, considère que la gestion de la pandémie conarvirale est bien un complot organisé pour transformer les peuples en esclaves soumis à des traitements inutiles, coûteux et mutagènes. Pire encore, les pseudo-vaccins préparés à la hâte mettent en danger la fertilité des êtres humains et l’équilibre du système immunitaire.

Tous les stratagèmes mis en place par les décideurs politiques sont en réalité ceux que leur a dicté le complexe pharmaceutico-industriel. Pas question d’autoriser les traitements prophylactiques et curatifs au stade précoce de la pathologie conarvirale ! Le complexe pharmaco-industriel ne veut pas en entendre parler car ce sont des produits risquant de voir s’effondrer leurs objectifs financiers de bénéfices se montant à des centaines de milliards de dollars.

Par conséquent les politiciens se sont bouché les oreilles, ont fermé les yeux et sont restés muets aux appels des grandes figures de la science médicale et l’épidémie a continué à provoquer des dizaines de milliers de morts. Pourtant ces produits font partie de la pharmacopée banale et ont déjà été utilisés par des milliards de personnes dans le monde. Tous les gouvernements, aux ordres, ont participé à la mise en place des campagnes de vaccination avec un vaccin qui n’en est pas un au sens traditionnel du terme mais une véritable thérapie génique qui ressemble à l’approche technologique qu’a utilisé la firme Monsanto pour la mise au point par exemple de maïs résistant aux insectes en obligeant cette plante à fabriquer une protéine étrangère, en l’occurrence la toxine Bt. Curieusement les mouvements anti-OGMs n’ont pas dit un mot au sujet de ces vaccins d’un type nouveau. Sont-ils tous devenus complètement cons ou bien ont-ils été soudoyés par le complexe pharmaceutico-industriel ?

Des études récentes relatées par le Docteur Chris Shaw, neuropathologiste américain, ont montré que l’ARN messager utilisé dans les vaccins anti-conarvirus se retrouvait dans tout l’organisme (en utilisant des modèles animaux) y compris dans le cerveau et, contrairement à ce qu’affirment les fabricants, cet ARN peut provoquer des réactions inflammatoires dont les conséquences à long terme sont totalement inconnues à ce jour. Les décideurs politiques, dont la plupart sont incapables de lire une publication scientifique en anglais, ont donc les yeux fermés et les oreilles bouchées, ils sont incapables d’écouter et de comprendre ce que raconte le plus grand épidémiologiste du monde, le Docteur Ioannidis de l’Université de Stanford

Cet immense spécialiste conteste la validité de toutes les décisions prises par les politiciens dans les pays occidentaux, qu’il s’agisse des confinements, des couvre-feux, ports de masque si on n’est pas soi-même malade et autres gestes barrière. Difficile à avaler pour un idiot infecté par le conarvirus ! Voilà où en sont les pays occidentaux, des dirigeants le doigt sur la couture du pantalon devant le lobby international de la pharmacie, incapables de réfléchir, et une population qui risque de voir sa santé se dégrader en raison des vaccins qui lui sont imposés pour le plus grand bonheur de ce lobby de la pharmacie. Drôle de monde …

 

Source : https://jacqueshenry.wordpress.com/

 

Repost0
22 février 2021 1 22 /02 /février /2021 09:26
Un certain art de vivre..

Selon le proverbe Français : ( de plus plus justifié de nos jours ! )

Un bon ami vaut mieux
que cent parents

Le poète grec Homère proclame un bon ami le plus grand des biens.

Un poète français a écrit à ce sujet :

Si l’on ne voit plus guères
Dans les familles l’amitié,
C’est que beaucoup de frères
Ne le sont qu’à moitié.

Suivant un proverbe grec, l’Amitié est aussi nécessaire à l’Humanité que l’eau et le feu. L’intérêt est le plus souvent la cause de la désunion des frères : « C’est à la vérité, écrit Montaigne, un beau nom que le nom de frère ; mais ce méslange de biens, ces partages, d’où il faut que la richesse de l’un soit la pauvreté de l’autre, cela destrampe (désagrège) merveilleusement et relasche cette soudure fraternelle. »

« Songez sérieusement, dit Franklin, à vous faire des amis, il n’est pas de trésor plus précieux ; mais ne vous y trompez pas, la véritable amitié ne peut avoir lieu qu’entre gens de bien. »

Delille (XVIIIe siècle) a émis cette pensée dans ce vers : « Le sort fait les parents, le choix fait les amis. » Dorat, dans ce même siècle, avait dit aussi :

C’est le hasard qui fait les frères
Et la vertu les amis.​​​​​​​

Repost0
12 février 2021 5 12 /02 /février /2021 08:51

Ça va être la folie ! euh…soyez patient

La Commission européenne présente ses nouvelles prévisions de croissance pour 2021 et, sans nier, la "très grande incertitude" de ce début d’année, elle est résolument optimiste pour le second semestre… et, en particulier pour la France ! C’est bien simple en 2021, d’après Bruxelles, nous serons le pays qui rebondira le plus fort : +5,5% de croissance, plus d’un point et demi au-dessus de la moyenne Zone Euro (+3,8%) et plus de deux points vs l’Allemagne (+3,2%). Yalaaaah … 

Malgré tout la France ne retrouvera pas son niveau d’activité pré-Covid avant le "premier semestre 2022" (même source)

 Source : En lire plus

 

 

La question que l'on peut se poser:

Après Libra, le projet de monnaie de Facebook, on apprend aujourd’hui qu’Amazon s’apprête à lancer sa propre monnaie digitale au Mexique, un essai que la plateforme pourrait ensuite généraliser (en commençant par les pays émergents). Bien sûr, l’intérêt est tout d’abord commercial, garder les clients Amazon dans l’univers Amazon, mais cela va bien au-delà.

Affranchies des règles démocratiques (en particulier en matière de liberté d’expression) ou fiscales régissant les pays où elles exercent, les plateformes entrent à présent en concurrence directe avec les Etats. En offrant des moyens de paiements et demain des prêts à leurs clients Amazon, Facebook, etc deviennent créateurs de monnaie. Un privilège que seul l’Etat a et qui fonde autant qu’il exprime le lien économique de confiance absolue et exclusive qui le lie à ses citoyens.

Tout ça pose évidemment d’immenses problèmes… mais avant même de les énumérer répondez juste à une question : pour conserver vos sous (votre cash) qui choisiriez-vous de préférence : un Etat dont vos élisez les représentants mais qui est en déficit chronique depuis 45 ans et est endetté au-delà de 10x ses recettes fiscales annuelles ?

Ou une entreprise privée sur la gouvernance de laquelle vous n’avez aucun pouvoir mais qui livre plus de 20Mds$ de profit/an et dispose de 85Mds$ de réserves de cash ?

 

L’astuce de la semaine ; "Le fait maison"

Fabriquer ses propres pastilles pour le lave-vaisselle, c’est possible et même facile. Nul besoin d’avoir un laboratoire tout équipé ou des compétences poussées en chimie pour y parvenir. Quelques ingrédients écologiques faciles à trouver, des ustensiles présents dans tous les foyers, une bonne de dose motivation et une pincée de patience, c’est tout ce qu’il vous faudra.

 

 

Pourquoi fabriquer soi-même ses pastilles pour le lave-vaisselle ?

Acheter des produits 100 % naturels, sains et respectueux de l’environnement, c’est très bien mais se lancer dans la fabrication de produits écologiques fait-maison, c’est beaucoup mieux ! Il faut bien commencer quelque part. Les pastilles commercialisées pour les lave-vaisselles, bien qu’elles soient efficaces et pratiques, regorgent de composants toxiques. C’est le moment d’agir en fabricant soi-même ses propres pastilles pour lave-vaisselle bio !

Fabriquer ses propres produits de nettoyage et d’entretien de manière écologique, ce n’est pas seulement protéger Mère Nature, c’est également une alternative économique. En effet, le coût des ingrédients nécessaires à la fabrication des pastilles fait-maison pour le lave-vaisselle est dérisoire par rapport à celui des pastilles industrielles. Une pratique à la fois écologique et économique.

Tout ce qu’il faut pour fabriquer les pastilles pour le lave-vaisselle

À la portée de tout le monde, cette recette pour réaliser des pastilles pour le lave-vaisselle ne requiert pas énormément d’ingrédients.

Pour ce faire, préparer :

De l’acide citrique ;

Du bicarbonate de soude ;

Des cristaux de soude ;

Du gros sel alimentaire ;

De l’eau.

Le matériel nécessaire :

Un récipient bien sec et hermétique pour la conservation ;

Un bac à glaçons, de préférence en silicone pour un démoulage facile ;

Un saladier ;

Une fourchette ou un petit fouet ;

Des gants ;

Facultatif : un pulvérisateur.

Outre les ingrédients requis pour la fabrication proprement dite des pastilles à zéro impact environnemental, toujours garder un stock de vinaigre blanc, de l’acide citrique et du bicarbonate de soude à la maison. Ces-derniers seront utilisés individuellement lors du lavage en machine pour apporter plus d’efficacité.

La recette pour fabriquer les pastilles pour le lave-vaisselle

Pour éviter l’irritation des peaux sensibles, l’accent est mis sur le port de gants durant toute la fabrication. Éviter également tout contact avec les yeux. C’est parti !

Verser dans le saladier une tasse d’acide citrique, une tasse de bicarbonate de soude, une tasse de cristaux de soude et une tasse de gros sel alimentaire. Il est possible d’augmenter ou de réduire les doses à condition de le faire uniformément pour ces quatre ingrédients.

Mélanger soigneusement pendant quelques minutes tout en versant de l’eau en très petite quantité et progressivement. Incorporer l’eau avec un pulvérisateur si possible. Ne pas verser trop d’eau d’un coup pour éviter que le mélange ne mousse. Les pastilles risquent de s’effriter lors du démoulage. Le but est de former un bloc solidaire et malléable. Cette étape est déterminante pour la suite.

Remplir les compartiments du bac à glaçons en tassant au maximum. Il faut vraiment s’appliquer en tassant le mélange dans les petites cases, en appuyant bien fort.

Faire sécher le mélange au moins 12 heures avant de démouler puis ranger dans le récipient hermétique.

Les pastilles écologiques ainsi obtenues peuvent être stockées jusqu’à 6 mois.

Comment ça marche ?

Juste avant de lancer la machine, placer une pastille fait-maison avec une cuillère à café d’acide citrique à l’intérieur du bac. Grâce à l’acide citrique, fini les dépôts de calcaire qui restent sur la vaisselle, idem pour les résidus logés dans les recoins de la machine.
L’acide citrique est un détartrant et un dissolvant naturel tandis que les produits écologiques à base de soude possèdent de puissantes capacités nettoyantes, désodorisantes et désinfectantes.
Pour plus d’efficacité et de propreté, utiliser du vinaigre blanc comme liquide de rinçage. Préférer les lavages à cycle court et à haute température.
Toutes ces astuces servent également à entretenir le lave-vaisselle qui, par la même occasion, bénéficie des vertus des composants naturels de ces pastilles biodégradables.

D’autres variantes et d’autres astuces bio

Il est possible de remplacer le gros sel et le bicarbonate de soude par du percarbonate de soude. Ce produit est plus irritant et le mélange doit être manipulé avec encore plus de précautions.

Il est également possible d’utiliser directement le mélange en poudre, c’est-à-dire sans le solidifier avec l’eau.  Dans ce cas, au lieu d’utiliser des pastilles, il suffit d’utiliser une ou deux cuillères à soupe de « poudre magique bio » et de lancer le programme de lavage en cycle court et à haute température.

Que ce soit pour la version en tablette de pastilles ou pour la variante en poudre, ne pas utiliser d’huiles essentielles. Ils n’apportent pratiquement rien dans la mesure où l’effet des huiles essentielles est grandement atténué à haute température. 

Pour ne rien laisser au hasard et rallonger la durée de vie du lave-vaisselle, il convient de le faire tourner à vide de temps à autre, avec du gros sel, de l’acide citrique et/ou du vinaigre blanc. En cas d’odeur persistante, utiliser deux ou trois cuillères à soupe de bicarbonate de soude.

Les industriels ne cessent de vanter les mérites de leurs pastilles tout-en-un pour le lave-vaisselle. Il faut réaliser et comprendre qu’au fur et à mesure que ces produits toxiques évoluent et gagnent en efficacité, leur empreinte carbone monte également en flèche. La simplicité de cette recette démontre que se mettre au vert de manière encore plus active est possible et à la portée de tous.

L’info pratique :

Faut-il s’en réjouir ?

L’Ifop publie aujourd’hui une étude réalisée pour le site de e-commerce (spécialisé) "Passage du Désir". Son grand enseignement : "En 2020, en France, la proportion de la population ayant déjà utilisé un sextoy a dépassé pour la première fois le seuil symbolique des 50% : 51% précisément, (vs 48% en 2017, 37% en 2012, 9% en 2007, 7% en 1992)". L’institut intitule son étude "Visio, boulot, vibro… 2020, une année historique dans l’histoire des sextoys"

… Dieu sait que nous n’avons rien contre le petit électroménager à usage adulte, mais nous nous interrogeons tout de même sur les motifs de réjouissance contenus dans ce titre…

Le vendredi tout est permis…..
Repost0
11 février 2021 4 11 /02 /février /2021 07:24

Portrait:                 Eurovision :

" Provocation, sans doute la plus innovante, la candidate de la France a décidé

de chanter… en français ! "

 

C’est certes un peu kitsch, assez béret-baguette, mais il reste beaucoup de Français attachés chaque année au Tour de France, à l’élection de la Miss éponyme et au concours Eurovision de la chanson. Dans cette dernière épreuve, la France se classe un peu mieux qu’en hockey sur glace mais pas de beaucoup, puisque les moins de 50 ans n’ont aucune chance de se souvenir de notre dernière victoire. C’était sous Giscard…

Mais assez d’humiliation, cette année devrait celle de la revanche, puisque la candidate sélectionnée par la France possède au plus haut point la qualité essentielle pour accéder à cet honneur, le sens de la provocation !

En effet, un examen sommaire tend d’abord à faire penser que la majorité des ancêtres de Barbara Pravi seraient européens. Elle a même choisi comme nom de scène celui d’un grand-père serbe ! Espérons qu’un journaliste de Médiapart ne le retrouve pas dans les troupes de Milosevic !

Ensuite, on constate avec étonnement que ce n’est ni une femme à barbe, ni un homme à seins, ni une transgenre, ni intersex, ni drag queen, ni… bref, une femme.

Et le côté disruptif de cette candidature apparaît plus encore quand on voit qu’il n’est pas envisagé de confier sa tenue de scène à Jean-Paul Gaultier ; nous privant ainsi douloureusement d’un  déguisement de cosmonaute, de scaphandrier ou d’un corset orthopédique bi-entonnoirs mammaires à éclairage LED intégré. Quelle mortifiante défaite pour le bon goût français…

Dernière provocation, sans doute la plus innovante, la candidate de la France a décidé de chanter… en français. Et pis encore, avec des paroles qui ont un sens, même si dans le milieu du showbizz, on murmure qu’Aya Nakamura pourrait être chargée de son coaching en scansion.

Alors vas-y, Barbara, toute la France est derrière toi !

 

Repost0
23 janvier 2021 6 23 /01 /janvier /2021 07:29

Les bonnes et mauvaises nouvelles de la semaine

Dans les bonnes:

Bercy présente les comptes définitifs de l’économie française pour 2020 et si c’est historiquement mauvais, ça l’est quand même moins que prévu. Au total, le PIB recule de 9%, argh certes mais 2 points de mieux que ce qu’on attendait (-11%). Mieux, à la faveur d’une bonne résistance de l’économie française au second confinement, les rentrées fiscales ont été plus riches que prévu, et parallèlement les mesures d’urgence ont coûté un peu moins cher que prévues

Résultat des courses, il reste 30Mds€ à dépenser en 2021 (20Mds€ non consommés en 2020 + 10 milliards supplémentaires votés dans le budget 2021). On devrait y arriver.

Dans les mauvaises

Voire énorme cata ! Le Financial Times a publié hier un article sur le retour de l’inflation. Oui, oui, ce truc qui a disparu depuis 15 ans des économies occidentales pourrait être un effet secondaire du Covid qui, en réduisant la production mondiale, crée de la rareté sur les matières premières (explosion des prix du blé, maïs, soja, gaz naturel) ou les biens industriels (acier, semi-conducteurs…). Le problème ? C’est que pour lutter contre l’inflation, on a un seul remède…

… faire remonter les taux d’intérêt, et ça avec des économies endettées comme jamais et qui – toutes – ont fait l’hypothèse de taux durablement bas/nuls… on ne peut juste pas se le permettre

 

Le saviez-vous ?

ça ne rigole pas 

à la Maison Blanche, Joe Biden veut marquer le début de sa

présidence "normale" par le détricotage des mesures les plus

symboliques de Trump (mur avec le Mexique, "muslim ban",…).

Nouvel élément aujourd’hui :

The Hill (très sérieux) rapporte que Biden a fait retirer le bouton rouge installé par son prédécesseur sur le "Resolute Desk" (= le bureau présidentiel). Le bouton nucléaire ?

Non mais un bip permettant de commander directement un verre de "Coca light" !

Toujours selon The Hill, Trump en buvait "une douzaine par jour" et s’amusait même à "piéger" ses invités avec le bouton en leur faisant croire qu’il lançait une attaque nucléaire. Il va nous manquer (un peu). 

 

Une révolution française

 

Oui, grâce au Model E -- la nouvelle gamme de scooters de RED Electric -- la révolution du 2 roues est déjà en marche et bonne nouvelle elle sera : 1) française, évidemment (RED Electric est un constructeur tricolore), 2) électrique (finis les moteurs thermiques polluants et bruyants, place au 100% électrique), 3) puissante (son moteur central délivre une puissance inégalée et vous emmène -- selon le modèle -- jusqu'à 120 km/h), 4) durable (vous disposez d'une autonomie record allant jusqu'à 300 km),

... et enfin 5) intelligente (votre scooter s'appuie sur un concentré de nouvelles technos pour plus de sécurité et de performance). Sur les pavés, la révolution. 

 

Découvrir la gamme Model E de RED Electric

Repost0
22 décembre 2020 2 22 /12 /décembre /2020 09:24
Une année pas comme les autres

Afin de vous faire oublier la crise , écoutez la nature comme elle peut être apaisante ,

cela vous permettra une meilleure identification lors de vos futures balades dans la nature

 

http://www.chant-oiseaux.fr/

 

Repost0