Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

26 janvier 2022 3 26 /01 /janvier /2022 09:26

Quand l’urinoir se féminise

. Des créatrices ont pris le pouvoir sur l’urinoir en créant son pendant féminin. Des toilettes sèches, colorées et ergonomiques qui permettent à leurs utilisatrices de ne toucher à rien.

On les appelle les petits coins, les cabinets, les W-C, les toilettes ou les latrines, mais quel que soit le vocable, ces lieux d’aisance n’ont guère évolué depuis 1775, date d’un brevet pour système avec chasse d’eau, déposé par l’Ecossais Alexander Cumming. Voilà qu’avec de premiers urinoirs pour femmes la France a commencé depuis quelques mois une révolution des formes et… des usages.

Derrière ces toilettes sèches se cachent deux créatrices aux parcours très différents. Il y a Louise Raguet, étudiante à L’Ecole nationale supérieure de création industrielle - Les Ateliers, qui pour son diplôme obtenu en 2019, conçoit l’urinoir Marcelle, permettant aux filles d’uriner en position squat, soit semi-accroupie comme dans la nature. Cette jeune chercheuse en biologie reconvertie dans le design, âgée aujourd’hui de 31 ans, veut allier combat féministe et écologie, « questionner le fonctionnement des toilettes actuelles avec leurs files d’attente interminables côté dames et permettre le recyclage des urines au féminin, ce qui n’était pas envisagé jusqu’ici ».

A peine diplômée, elle reçoit des propositions et la voilà qui vend ses premières créations, qui seront notamment installées dans l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul, à Paris, transformé temporairement en lieu de partage dit Les Grands Voisins.

Il y a aussi Nathalie des Isnards, 48 ans, ex-directrice des ressources humaines dans l’industrie, qui fonde en 2017 la start-up malicieusement baptisée madamePee (de l’anglais to pee, « uriner »), autour d’une « urinoire féminine » qu’elle brevette l’année suivante. « L’idée m’en est venue en tant qu’usagère », assure-t-elle. Dès le départ, elle s’entoure de designers, mais aussi d’ergonomes et de sociologues car « sur ce sujet intime, la parole n’est pas aisée, il faut faire s’exprimer les réels besoins des femmes ». On convient aussi de féminiser le nom du produit mis au point, « parce que la définition de l’urinoir, dans les dictionnaires, ne se réfère qu’aux hommes », précise l’énergique auto entrepreneuse.

Source

Repost0
19 janvier 2022 3 19 /01 /janvier /2022 11:00
Mise à jour....2022

Il s'agit Juste d'une  précision  .....

Être Bloggeur est à la portée de tous ! Mais il faut savoir qu’il est bon d’avoir une certaine passion (pour ma part c’est mon cas ! prendre plaisir à composer un article peut-être aussi selon le sujet jouissif. Il faut également faire énormément de recherches (merci internet) pour pouvoir apporter un maximum de précisions, de bonnes et vraies informations, et qu’elle soit supposées intéresser le lecteur d’où la diversité de mes sujets développés sur mon blog. il faut également assurer une assiduité dans les publications afin de fidéliser nos lecteurs pace qu’il y a certes les abonnés  , mais aussi , ceux qui viennent par les réseaux sociaux , ceux qui se connecte par les références sur les moteurs de recherche , les tags ect ….il faut savoir également que monter un article après avoir effectuer toutes les recherches nécessaires à son élaboration y compris la mise en image d’illustration souvent montée et transformée afin de la personnaliser nécessite entre ½ heure à 3heures voir plus quelquefois pour  sa publication selon les articles  . Il faut savoir également que faire des recherches par le biais de moteurs attire bons nombres d’ennuis inévitables ! (Récupération de vos adresses tel ou mail ce qui donne par la suite un nombre croissant et envahissant de mails ou SMS inondant votre boite ou votre messagerie …sans parler des commentaires tendancieux a titre publicitaire reçus par le biais de votre messagerie de contact (blog) heureusement que le filtrage avant publication est possible avec un bon paramétrage ! voilà le sujet du jour qui je l’espère éclaircira votre curiosité ce qui est normal.

Sachez qu’il n’est guère de passion sans lutte (d’où le titre de mon blog). Cela étant précisé, il ma semblé que de temps en temps il est bon de remettre les pendules à l’heure sa fait du bien en quelque part.

Bloggueusement votre

 

Mise à jour....2022
Repost0
14 janvier 2022 5 14 /01 /janvier /2022 09:44
Vu de la cabane

La complainte des profs a des limites 

Les professeurs ont défilé nombreux, ce jeudi, dans les rues de Paris, fragilisant le ministre de l’Éducation nationale qui avait pourtant traversé le quinquennat Macron sans dommages au point de faire figure de recours aux fonctions de Premier ministre. Ce jeudi soir, Jean-Michel Blanquer recevait les syndicats de professeurs sous la houlette du Premier ministre Jean Castex, comme un élève auprès du maître. Un exercice d’humilité après une journée où les manifestants et les syndicats ne l’ont pas épargné. Ras le bol, entend-on, trop c’est trop !

Certes, la gestion du Covid s’est apparentée davantage à une non-gestion ministérielle qu’à une politique ordonnée. Les établissements ont été livrés à eux-mêmes, pris dans les consignes ubuesques et les changements de pied. Certes, la situation des professeurs en France n’est pas facile. Le corps professoral, comme celui des forces de l’ordre par exemple, est prié de gérer les conséquences sur les enfants et jeunes adultes des politiques délétères qui ont démoli les piliers de la société. Gérer des classes irrespectueuses où tout ou partie ne sait ni lire, ni écrire, ni même parfois parler le français, sans même évoquer les autres apprentissages, n’a rien d’une sinécure. Et le Covid reste un poids très lourd, deux ans après le début de la pandémie.

Mais la complainte du professeur français a des limites. Le poids de la pandémie pèse sur toutes les professions ou presque. La profession dispose des vacances scolaires, ce qui n’est pas un mince avantage. Enfin, nos profs sont-ils si mal payés ? On compare souvent leur rémunération avec celle des professeurs allemands, nos voisins, sans souligner que l’Allemagne est le pays de l’OCDE qui rémunère le mieux ses enseignants. En réalité, le salaire des profs de France (de 38.000 à 47.000 euros annuels) est supérieur à la moyenne de leurs homologues des pays de l’OCDE (de 35.000 à 45.000 euros). Par ailleurs, l’Allemagne compte plus d’élèves que la France (la différence atteint 9 %, selon l’iFRAP) et moins de professeurs (750.000 profs en Allemagne, 860.000 en France). Comment font nos voisins ? La France compte bien trop d’enseignants dévolus à des tâches administratives diverses autres que celles de l’enseignement. C’est pareil à l’hôpital. Cette maladie chronique est bien connue des Français, c’est l’« administrationnite ». Par ailleurs, les professeurs allemands travaillent davantage : 40 semaines par an, contre 36 semaines en France sur 52 ! soit 26 semaines de vacances ! !. La conséquence d’une autre maladie française qu’on pourrait appeler la « loisirite ». Ces deux maladies ajoutées au Covid et à la gestion approximative du ministre provoquent deux symptômes eux aussi très français : la manifestation et la demande d’argent public dans un pays exsangue qui veut tout gérer de Paris mais bute sur la moindre réforme. Jusqu’à quand ?

 

Repost0
7 janvier 2022 5 07 /01 /janvier /2022 09:00

Retour sur la mémoire humaine..

Notre gouvernement et son président actuel non rien inventé ! 

La preuve : 

Vaccination obligatoire :

"une affiche de campagne gouvernementale de 1905 retrouvée par un collectionneur marseillais"

"On est dans le pays de Pasteur, on a la connaissance, on ne peut pas se permettre d'être anti vaccin" Pour convaincre les réfractaires, Paul Recours, médecin marseillais a décidé de diffuser une affiche très rare, imposant le vaccin contre la variole à tous les français au début du siècle. Un rappel historique primordial selon lui. L'affiche était placardée sur les murs de la Mairie d'Albanne en Savoie et date de 1905. "VACCINATION ET REVACCINATIONS OBLIGATOIRES, AVIS IMPORTANT  " peut on lire en majuscules et en gras. Une campagne d'injection contre la variole imposée à toute la population française, aux adultes comme aux enfants, et ce dès 3 mois.

"Le ton n'était pas le même qu'aujourd'hui" explique le docteur Paul Recours qui vient d'acheter cette pièce très rare : "Le gouvernement prenait moins de pincettes". Bibliophile, collectionneur et médecin depuis 45 ans à Marseille, il a décidé de diffuser cette affiche pour "faire prendre conscience aux anti-vaccins que l'histoire est un éternel recommencement, que le contexte n'est pas fondamentalement différent. Je veux montrer que les mesures prises depuis le début de la crise du covid ne sont aucunement une escalade dans les atteintes aux libertés".

Affiche de campagne gouvernementale vaccinale en 1905. Pour lutter contre l'épidémie de variole la vaccination était obligatoire.  Crédits : Paul Recours

Document historique rarissime, cette affiche de 50cm par 60cm, témoigne du même besoin de protection des populations face à une menace sanitaire, en 1905 qu'en 2022. Avec une réponse plus tranchée au début du siècle : l'obligation vaccinale. "Toute personne qui, sans raison valable refuserait la vaccination, s'exposerait à une contravention allant jusqu'à 1000 francs" précise le texte. "On ne saurait trop engager les habitants à profiter de l'occasion qui leur est ainsi offerte de renouveler l'effet salutaire du vaccin contre la variole". C'est cette vision vaccinale que porte Emmanuel Macron, selon le Docteur Paul Recours. Il n' a pas été choqué par les propos du Président contre les anti-vaccins ."Ils sont le reflet de l'opinion d'une grande partie de la population" selon lui " j'envisage d'ailleurs de faire encadrer mon affiche et de lui envoyer".

Source

 

Détendez-vous 

 

Le vendredi tout est permis
Le vendredi tout est permis
Le vendredi tout est permis
Repost0
8 décembre 2021 3 08 /12 /décembre /2021 08:12

Belgique : deux hippopotames ont attrapé le coronavirus

C'est inédit. Des chiens, des chats et maintenant... des hippopotames ! Une mère et sa fille, installées au zoo d'Anvers, sont atteintes du coronavirus.

 

Ce serait une première mondiale pour cette espèce, aucun autre cas n'ayant été précédemment répertorié chez cette famille de mammifères. Vendredi 3 décembre, le zoo d'Anvers, dans le nord de la Belgique, a indiqué que deux hippototames ont été testés positifs au Covid-19. Inquiet de voir ce duo d'animaux souffrir d'écoulement nasal, le parc animalier a procédé un dépistage. « Cette fois, ils ont expulsé de la morve que j'ai fait tester par précaution », a détaillé le vétérinaire du zoo Francis Vercammen, cité dans un communiqué.

« J'ai pris la décision de soumettre les échantillons au test du Covid-19, ce qui a donné ce résultat surprenant. À ma connaissance, c'est la première contamination recensée chez cette espèce. Dans le monde, ce virus a surtout été signalé chez des grands singes et des félins », a-t-il déclaré.

 

Un peu de repos loin des visiteurs

Les deux femelles, Hermine, âgée de 41 ans, et sa fille Imani (14 ans), ne montrent aucun autre symptôme que l'écoulement nasal et ne sont pas souffrantes. Par mesure de précaution, le zoo d'Anvers a décidé de fermer le bâtiment des hippopotames aux visiteurs. Les soigneurs ont été testés et sont négatifs. Ils doivent désormais porter un équipement de protection supplémentaire et se soumettre chaque jour à un test rapide.

L'origine de la contamination n'est pas connue. « Aucun des soigneurs n'a contracté récemment la maladie, ils n'ont présenté aucun symptôme », a précisé le zoo. La Belgique, fortement touchée par une nouvelle vague de contaminations, a durci vendredi ses restrictions sanitaires, annonçant notamment la fermeture des écoles maternelles et primaires pour les congés de Noël dès le 18 décembre, avec une semaine d'avance. Le pays de 11 millions d'habitants a enregistré en moyenne quelque 17 800 contaminations et 44 décès par jour sur la dernière semaine.

Moi je dirai : Ils avaient qu'à respecter les gestes barrières ! ou alors il s'agit d'un problème de Surcharge pondérale, comorbidité...pas de bol !

Mais soyons prudent quand même Avec les Belges il faut s'attendre à tout

Aux dernières nouvelles !

D'après une étude de même niveau de sérieux, il semblerait que l'infection provienne de l'herbe ingérée par ces animaux, que le virus covid 19 aurait également infecté, l'ensemble accentué par la comorbidité de ces deux hippopotames en situation de surpoids !!! voyez ......je vous l'avez dit problème de comorbidité ! ! 

 

Repost0
3 décembre 2021 5 03 /12 /décembre /2021 16:00

 

Dans la catégorie " brèves "

Mais ou va-t’on ?

Afin d’être plus « inclusive », la Commission européenne encourage notamment à ne pas utiliser les genres ou encore le mot « Noël ».

Dans un document interne que révèle ,Il Giornale.it  intitulé « Lignes directrices de la Commission européenne pour une communication inclusive », la Commission demande notamment de ne pas utiliser les genres (M., Mlle, Mme), de bannir le mot « Noël », qui serait choquant pour les non-chrétiens, ainsi que les prénoms chrétiens « Marie » et « Jean ».

Plus loin, l’institution recommande aussi de ne pas utiliser le terme « citoyen » car « tous les citoyens de l’UE ne sont pas des citoyens ».

La famille subit aussi les attaques du progressisme européen, invitant à « éviter de lier le concept de famille à un statut juridique ». En avant-propos de ce document interne, la commissaire à l’égalité Helena Dalli écrit : « Nous devons toujours proposer une communication inclusive, en veillant à ce que chacun soit valorisé et reconnu dans tous nos supports, indépendamment de son sexe, de sa race ou de son origine ethnique, de sa religion ou de ses convictions, de son handicap, de son âge ou de son orientation sexuelle. » Pour Il Giornale : « Derrière la redéfinition de la langue se cache la volonté de changer la société européenne, nos coutumes et nos traditions. »

 

 

Bon week-End

Repost0
28 novembre 2021 7 28 /11 /novembre /2021 09:43

Il faut que cela se sache !

Mais peut-on rire de tout , réponse oui ! pourvu que cela soit drôle !

" Le régional et célèbre Maire écolo de Bordeaux  nous fait encore des siennes ! "

" Sur un arbre Perché "

Hêtre ou ne pas hêtre ? Cette question existentielle hantait les arbres enracinés dans l’agglomération bordelaise. Huit mois après son élection, le maire de la ville a tranché. À l’image des humains, chaque variété sera protégée des affres de l’existence. Quoique déjà proclamée devant l’Assemblée nationale, le 5 avril 2019, l’élu, poète à mi-temps, Pierre Hurmic a signé, ce mercredi 24 novembre, la « Déclaration des droits de l’arbre ». Entre autres bénéficiaires, le bouleau de souche sera autorisé à revendiquer ses racines, le chêne à clamer son appartenance à la terre de ses ancêtres et le saule pleureur à consoler Sandrine Rousseau. À l’inverse, le cocotier, non adapté au climat tempéré, sera bouté hors du territoire, placé dans un avion et ramené sous les cieux plus cléments de ses Tropiques natales Article 3 : « L’arbre doit être considéré comme sujet de droit, y compris face aux règles qui régissent la propriété humaine. » En conséquence, à Bordeaux comme ailleurs, tout citoyen poursuivi par un des agresseurs du centre-ville pourra trouver refuge dans l’excavation d’un chêne centenaire ou grimper au faîte d’un pin des Landes. Sous réserve qu’il n’occasionne aucun dommage à la plantation, il sera accueilli dans un climat d’égalité garanti par le document signé par Pierre Hurmic. Afin de bénéficier de la bienveillance de la mairie, d’ores et déjà, des Bordelais ont été vus sortant de leur domicile couverts de multiples branchages. Les uns déguisés en platanes, d’autres en cerisiers du Japon. Outre le passe sanitaire, la police municipale s’emploie désormais à vérifier l’authenticité végétale des habitants.

 

La signature de la « Déclaration du droit des arbres » intervient dans le cadre de la présentation du programme « Bordeaux grandeur nature » prévoyant la plantation de 1.600 arbres sur l’ensemble de la commune. Au terme de son mandat, Pierre Hurmic pense pouvoir assurer sa prochaine campagne électorale en se déplaçant de liane en liane. Après la végétalisation, rendue à l’état sauvage, Bordeaux entrera dans sa phase « animalisation » avec introduction d’ours affamés et de loups importés du parc national du Mercantour.

Selon les funestes prédictions de Jean-Luc Mélenchon lors de son débat avec Éric Zemmour, la ville devrait être sous les eaux en 2050… Alarmé par les propos du prophète, Pierre Hurmic se serait attelé à la rédaction d’une « Déclaration des droits du poisson ». Encore du pain sur la planche… en bois d’arbre mort.

 

Que cela ne vous empêche pas de passer un bon Dimanche 

Repost0