Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

11 février 2022 5 11 /02 /février /2022 10:17
Soit plus que parfait .............

Ce titre n'est pas de moi mais d'un extrait du beau poème d'Yves Duteil

Pas surprenant, n'est-ce pas ?

Quelle extraordinaire et belle comparaison entre le verbe " avoir " et le verbe " être " le tout en poème.

Il faut pour si bien réussir une telle présentation être un expert de la langue " Française  " chapeau " ! Mr Duteil 

 

Loin des vieux livres de grammaire,

Écoutez comment un beau soir,

Ma mère m'enseigna les mystères

Du verbe être et du verbe avoir.

>

Parmi mes meilleurs auxiliaires,

Il est deux verbes originaux.

Avoir et Être étaient deux frères

Que j'ai connus dès le berceau.

>

Bien qu'opposés de caractère,

On pouvait les croire jumeaux,

Tant leur histoire est singulière.

Mais ces deux frères étaient rivaux.

>
Ce qu'Avoir aurait voulu être

Être voulait toujours l'avoir.

À ne vouloir ni dieu ni maître,

Le verbe Être s'est fait avoir.

>

Son frère Avoir était en banque

Et faisait un grand numéro,

Alors qu'Être, toujours en manque.

Souffrait beaucoup dans son ego.

>

Pendant qu'Être apprenait à lire

Et faisait ses humanités,

De son côté sans rien lui dire

Avoir apprenait à compter.

>

Et il amassait des fortunes

En avoirs, en liquidités,

Pendant qu'Être, un peu dans la lune

S'était laissé déposséder.

>

Avoir était ostentatoire

Lorsqu'il se montrait généreux,

Être en revanche, et c'est notoire,

Est bien souvent présomptueux.

>

Avoir voyage en classe Affaires.

Il met tous ses titres à l'abri.

Alors qu'Être est plus débonnaire,

Il ne gardera rien pour lui.

>

Sa richesse est tout intérieure,

Ce sont les choses de l'esprit.

Le verbe Être est tout en pudeur,

Et sa noblesse est à ce prix.

>

Un jour à force de chimères

Pour parvenir à un accord,

Entre verbes ça peut se faire,

Ils conjuguèrent leurs efforts.

>

Et pour ne pas perdre la face

Au milieu des mots rassemblés,

Ils se sont répartis les tâches

Pour enfin se réconcilier.

>

Le verbe Avoir a besoin d'Être

Parce qu'être, c'est exister.

Le verbe Être a besoin d'avoirs

Pour enrichir ses bons côtés.

>

Et de palabres interminables

En arguties alambiquées,

Nos deux frères inséparables

Ont pu être et avoir été.

>

....Oublie ton passé, qu`il soit simple ou composé,

Participe à ton Présent pour que ton Futur soit Plus que Parfait.....

 

Yves Duteil

Repost0
9 janvier 2022 7 09 /01 /janvier /2022 09:47

Savez-vous ce que c'est une Mamie ?

C'est une Maman qui a vieilli, C'est un cœur qui a servi,

Une bouche qui a ri , Qui a crié parfois aussi ,

Des yeux qui ont pleuré ,De joies et de bonheurs

De tristesse et de douleurs ,Des bras qui ont réconforté

Des mains qui ont câliné, Qui ont donné aussi la fessée

Rien n'est parfait ! Des oreilles qui ont écouté ,

Les chagrins et les peines , Les doutes et les secrets

Les rêves et les espoirs , Qui ont entendu les rires

Les cauchemars et les peurs ,Et aussi les soupirs....

Et puis l'enfant a grandi, Il est parti vivre sa vie

Il a construit son nid...Et nous voilà Mamy, Une autre histoire d'amour commence

C'est comme une cure de jouvence Cortège d'émotions intenses ,

Un livre qu'on va écrire à quatre mains , On sera la gardienne des confidences

La mémoire des souvenirs , La faiseuse de rires , La conteuse quand vient le soir

Et qu'on se couche tard, Parce que chez Mamie, Presque tout est permis, 

Elle a l'art de nous le faire croire .Et le plus important de tout,

 C'est l'amour qu'elle a pour nous .

PS : n’oublions pas les papis 

 

Bon dimanche

Repost0
15 septembre 2021 3 15 /09 /septembre /2021 10:53
Un certain art de vivre.............

Un délicieux poème de mon amieDanièle Labranche "

Spleen,

Un thé m'attend dans le jardin

Sur la vieille table de bois

Celle témoin de mes chagrins

Et tout autant que de mes joies.

Ce jour j'ai l'âme nostalgique,

Le temps se prête à mon ennui,

Quand d'un rosier anorexique

Quelques pétales tombent en pluie.

Des gouttes d'eau troublent ma tasse,

Mon thé est froid comme mon cœur,

La pluie vient de laisser des traces,

Sur un vieux bouquin sans valeur.

L'été s'en va, l'été se meurt,

Déjà les feuilles se balancent,

Au loin prennent de la hauteur,

Aidées du vent tout en cadence.

© Danièle Labranche

Repost0
12 juillet 2021 1 12 /07 /juillet /2021 06:53
La rétro du lundi.

J'écris,

C'était au temps d'avant quand j'apprenais Hugo,

Vieillard à barbe blanche dont j'égrenais les mots,

Parfois l'abandonnant, je rejoignais Ronsard,

En contemplant les roses, lorsque tombait le soir.

J'ai lu et j'ai relu Rimbaud aussi Verlaine,

Perçu les sanglots longs, en ignorer la peine,

J'ai pris le bateau ivre, me suis laissée bercer,

Par ces plumes immortelles gravées à tout jamais.

Bien du temps a passé. Toutefois ces lectures

Ont ponctué ma vie, et le plaisir perdure,

Lorsque lassée d'un monde qui trop souvent m'embrume,

À mon tour je m'évade et fais courir ma plume.

Sous l'encre violette de ma jeunesse enfuie,

Ou bleue comme la mer qui se meut en roulis,

Aussi en larmes noires quand mes pensées s'égarent,

J'écris à tous les temps, jusqu'à très tard le soir.

©Danièle Labranche

Non ! il n'est pas de moi , il est de mon amie " © Danièle Labranche " mais j'aime de temps en temps m'inspirer de ces belles écritures....

Repost0
30 septembre 2020 3 30 /09 /septembre /2020 20:43

À peine la journée commencée et ... il est déjà six heures du soir.

A peine arrivé le lundi et c'est déjà vendredi.

... et le mois est déjà fini.

... et l'année est presque écoulée.

... et déjà 40, 50 ou 60 ans de nos vies sont passés.

... et on se rend compte qu’on a perdu nos parents, des amis.

et on se rend compte qu'il est trop tard pour revenir en arrière ...

Alors... Essayons malgré tout, de profiter à fond du temps qui nous reste...

N'arrêtons pas de chercher à avoir des activités qui nous plaisent...

Mettons de la couleur dans notre grisaille...

Sourions aux petites choses de la vie qui mettent du baume dans nos cœurs.

Et malgré tout, il nous faut continuer de profiter avec sérénité de ce temps qui nous reste. Essayons d'éliminer les "après" ...

je le fais après ...

je dirai après ...

J'y penserai après ...

On laisse tout pour plus tard comme si "après" était à nous.

Car ce qu'on ne comprend pas, c'est que :

après, le café se refroidit ...

après, les priorités changent ...

après, le charme est rompu ...

après, la santé passe ...

après, les enfants grandissent ...

après, les parents vieillissent ...

après, les promesses sont oubliées ...

après, le jour devient la nuit ...

après, la vie se termine ...

Et après c’est souvent trop tard....

Alors... Ne laissons rien pour plus tard...

Car en attendant toujours à plus tard, nous pouvons perdre les meilleurs moments,

les meilleures expériences,

les meilleurs amis,

la meilleure famille...

Le jour est aujourd'hui... L'instant est maintenant...

Nous ne sommes plus à l'âge où nous pouvons nous permettre de reporter à demain ce qui doit être fait tout de suite.

Florence Schaal

Repost0
12 janvier 2020 7 12 /01 /janvier /2020 18:30

 

Afin de se détendre un peu en ce 12 janvier un petit poème de mon amie Danièle

 

La Mère aux chats,

 

 

Par moment le rideau bougeait à la fenêtre,
Puis reprenait sa place comme si de rien n'était,
Parfois juste un instant, on pouvait voir sa tête,
Son sourire édenté et son chignon défait.

C'était la Mère aux chats comme disaient les gosses
Il y en avait partout, des petits et des grands,
Des doux très caressants et d'autres plus féroces,
Mais avec elle aucun d'entre eux n'était méchant.

Elle entrouvrait la porte, ça grouillait de partout,
Ils filaient quelques heures puis réapparaissaient
Bien contents de rentrer, pour le repas surtout,
Et la bonne cuisine qu'elle leur préparait.

Elle n'avait qu'un fils, drôle de personnage,
Chemise cravatée, baise en ville à la main,
Costume bien taillé, qui lui donnait l'air sage,
Marchant d'un pas pressé et le regard hautain.

Elle n'en parlait jamais, et gardait un air triste
Chaque fois qu'il venait, pour la même raison,
Il lui énumérait en une longue liste,
Les choses inutiles qui peuplaient la maison.

À ses quelques amies un jour elle se confia,
Faisant part de sa peine à cause du garçon,
Qui malgré son refus, quand même décida
De vendre sa bâtisse, son doux nid, sa maison.

Elle était depuis lors dans un triste foyer,
Clouée dans un fauteuil au milieu du silence,
Où d'autres vieux comme elle attendent de s'en aller,
Vers ce jardin de fleurs où seuls les anges dansent.

On ne l'a plus revu cet odieux personnage,
La maison ne reçut jamais de visiteurs,
La Mère aux chats partit pour un très long voyage,
Ses protégés la cherchent, quand vient le soir, la pleurent.

© Danièle Labranche

 

Bon dimanche

( enfin de ce qu'il en reste )

 

Repost0
13 décembre 2018 4 13 /12 /décembre /2018 07:35

Afin de se détendre un peu, un petit poème de mon amie Danièle

Poème & Poésie.................

 

La poésie est un genre littéraire très ancien aux formes variées. Sa définition se révèle difficile et varie selon les époques, au point que chaque siècle a pu lui trouver une fonction et une expression différente, à quoi s'ajoute l'approche propre à la personnalité de chaque poète.

A ce propos Un poète ou une poétesse est quelqu'un qui dit ou écrit une ou plusieurs poésies. C'est donc une personne qui possède l'art de combiner les mots, les sonorités, les rythmes pour évoquer des images, suggérer des sensations, des émotions.

C'est la boîte aux secrets,
C'est le coffre aux trésors,
Qu'un jour a refermé,
Une funeste mort.

C'est un trousseau d'enfant,
Qui n'a pas vu le jour,
Qui reste cependant,
Tant imprégné d'amour.

Une correspondance,
Soigneusement nouée,
Et le poids du silence,
Qui l'a emprisonné.

Deux ou trois napperons
Cousus de mains habiles
Posés sur des jupons,
De dentelle fragile.

Une pile de draps,
Blancheur immaculée,
Des nappes d'autrefois
Que le temps a usées.

Un tiroir qu'on hésite,
À ouvrir cependant,
Qu'on referme très vite,
Un silence pesant.

Puis un petit coffret,
Des bagues sans valeur,
Et un bouquet séché,
Qui a perdu ses fleurs.

Un album désuet,
Nous livre des photos,
Visages surannés,
Personnages vieillots.

Des pelotes de laine
Que les mites ont mangées,
Et de vieilles mitaines
Par le froid fatiguées.

Tout un fatras de choses
Conserves cuisinées,
Confitures à la rose,
Une à une empilées.

Voilà tout ce qu'il reste,
Voilà tout ce qui fut,
Que des objets modestes
Dont on ne parle plus.

Le reflet d'une vie,
Pathétique héritage,
Tout un amour écrit
À travers cette image.

L'armoire aux souvenirs,
Qui sentait bon la cire,
S'endort dans un soupir,
Qui de mes lèvres expire.


© Danièle Labranche

Couleur passion (le petit dernier)

En savoir plus

Repost0