Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

12 mai 2018 6 12 /05 /mai /2018 09:55

Aujourd'hui parlons des " Saints de glace "

Depuis ce vendredi, pour la période dite des "Saints de glace". Selon la croyance populaire, jusqu’à la fin mai, des gelées tardives sont toujours possibles.

Mauvaise nouvelle : après une semaine très douce aux températures quasi estivales, depuis jeudi, le vent a tourné à l’ouest et les températures ont commencé à baisser. Le week-end s’annonce frais et perturbé, avec au menu du dimanche 13 mai, le retour de la pluie et de la neige en montagne.

Cette baisse des températures qui, cette année, selon les prévisions de la Chaîne Météo France, ne s’accompagnera pas de gel, ne surprendra toutefois pas nos anciens, habitués par leurs racines paysannes à se méfier des "Saints de glace". 

En mai, l’hiver n’est pas tout-à-fait fini

En avril, ne te découvre pas d’un fil, en mai fais ce qu’il te plaît.

"Dit le Dicton populaire"

Bien fol est qui se fie au fameux dicton, bien ancré dans notre cerveau reptilien de Terriens du XXIe siècle. En Europe et dans l’Hexagone, en mai 2018, l’hiver n’est pas une affaire définitivement classée. Comme chaque année ou presque.

Sur ce point, venue du fin fond des âges et plus précisément du début du premier millénaire après Jésus-Christ, la croyance populaire européenne des Saints de glace est formelle. Avant de sortir du placard tongs, shorts, tee-shirts à manches courtes et tops à bretelles et d’y remiser, jusqu’à l’hiver prochain, chaussettes en laine, pulls, gants, bonnets et doudounes, mieux vaut rester prudent et attendre que soient passés les 11, 12 et 13 mai. Voire même le 25 mai. Autrement dit que l’on ait dûment fêté les Saints Mamert, Pancrace, Servais et Urbain.

Le conseil vaut aussi pour sortir ses plantes fragiles sur le balcon, préparer au jardin ses potées de géraniums, impatiens ou bégonias et, au potager, entreprendre ses plantations de tomates, poivrons et autres melons.

D’où vient cette croyance populaire?​​​​​​​

Mamert, Pancrace, Boniface sont les trois Saints de glaces, mais Saint Urbain les tient tous dans sa main. (Dicton populaire)

Pour entrer dans la légende des quatre Saints de glace, il faut remonter au haut Moyen Âge. C’est en l’an 500 après Jésus-Christ, que l’on trouve les premières traces des croyances qui leur sont liées et qui ont inspiré de nombreux dictons. Le 11 mai, Saint Mamert ouvrait alors le bal en introduisant les trois jours des Rogations qui précédaient immédiatement le jeudi de l’Ascension, quarante jours après Pâques. Lors de ces fêtes religieuses, les paysans se retrouvaient et récitaient, au cours de processions paroissiales, des prières pour protéger les cultures et les plantations et mettre fin aux calamités naturelles.​​​​​​​

Sans être pour autant vraiment exaucés. Le temps se dégradait souvent à la même période, la baisse des températures pouvant aller jusqu’au gel, fatal pour les futures récoltes. Pour les paysans, le patronage des Saints qui avaient la réputation d’apporter le froid et la gelée, signait ainsi l’ultime sursaut de l’hiver.

Le bon saint Boniface, entre en brisant la glace. (Dicton populaire)

Dans certaines régions se rajoutent d’autres Saints de glace, à l’instar de Saint Boniface (remplacé aujourd’hui par Saint Matthias) célébré le 14 mai en Lorraine, Alsace ou encore en Ligurie (Italie du Nord), Saint Yves, le 19 mai, ou encore Saint Bernardin, le 20 mai.

Estelle, Achille, Rolande et Sophie

Cela dit, vous avez beau scruter votre calendrier, vous ne dénichez aucun Saint Mamert, Pancrace, Servais ou Urbain… Et c’est normal. En 1960, pour en finir avec les réminiscences de paganismes ancestraux, l’Église catholique a décidé de "remplacer" les saints associés aux inquiétudes agricoles par d’autres saints et saintes qui n’auraient aucun lien avec ces croyances populaires. Voilà pourquoi, dans le calendrier actuel, le 11 mai, on fête les Estelle au lieu des Mamert, le 13 mai, les Achille au lieu des Pancrace, le 14 mai, les Rolande au lieu des Servais et, le 25 mai, les Sophie au lieu des Urbain.

Y a-t-il une explication scientifique au phénomène?

Lors de l’apparition de la croyance de la quinzaine des Saints de glace, au début du Ier siècle, une mini-vague de froid printanier apparaissait une année sur deux, au cours du mois de mai, au nord de la Méditerranée où l’on observait alors une chute des températures nocturnes et matinales. 

Poussières d’étoiles

Certains avancent des raisons astrophysiques. Chaque année, à la mi-mai, l’orbite de la Terre arriverait dans une zone de l’espace où les poussières stellaires, plus importantes, feraient obstacle aux rayons du soleil et provoqueraient une baisse significative des températures. Une explication scientifique toutefois infirmée par le fait que les astronomes ne détectent aucun nuage de poussières de ce type sur la trajectoire de la Terre, même avec des instruments très sensibles comme les miroirs de télescopes spatiaux et les instruments de la Station spatiale internationale (SSI). 

Le courant de l’Atlantique Nord

En réalité, sous nos latitudes moyennes de l’hémisphère Nord où le courant de l’Atlantique Nord et les déplacements de l’anticyclone des Açores provoquent de fortes turbulences, le mois de mai correspond à une période où, si l’hiver calendaire est fini, le passage de fronts froids, amenant de l’air du nord, se produit encore de temps à autre. En l’absence de vent et en cas de ciel dégagé, il est normal d’avoir une baisse importante des températures, surtout la nuit, accompagnée parfois de gelées tardives, même en juin. En attestent les archives de Météo-France, même si l’on observe une tendance à la hausse ces dernières années.

Les "Saints de glace", des saints en voie de disparition?

La légende des Saints de glace a donc bien un fond  de vérité historique. Toutefois, selon la Chaîne Météo, sur les statistiques de ces 60 dernières années, le pourcentage de fiabilité du phénomène est devenu très faible. Sous nos latitudes, en raison du réchauffement climatique en cours, le mois de mai s’avère être de moins en moins une période à risque pour les plantations. En France, les Saints de glace n’ont jeté un sérieux coup de gel que deux fois dans les années 60, puis en 1970 et en 1973, contre une seule fois en 2010 et 2013. Ces dernières années, on a relevé en mai des températures positives dans 6 cas sur 10.

Repost0
14 février 2018 3 14 /02 /février /2018 07:48

A propos connaissez-vous l'origine de la St Valentin et pourquoi il fut décapité d'ou l'origine de la fête des amoureux

Toute l'histoire

Décapité le 14 février 268 en représailles des conversions au christianisme qu’il suscita suite à la guérison d’une jeune fille aveugle, saint Valentin doit à son nom, qui signifie santé et vigueur, le fait que les fiancés, les jeunes gens à marier, ceux qui craignent les atteintes de la peste, les personnes, enfin, qui sont sujettes à l’épilepsie et aux évanouissements se sont placés sous son patronage.

La vertu de saint Valentin, prêtre, était si éclatante, et sa réputation si grande dans la ville de Rome, qu’elle vint à la connaissance de l’empereur Claude II, qui le fit arrêter, et, après l’avoir tenu deux jours en prison, chargé de fers, le fit amener devant son tribunal pour l’interroger. D’abord il lui dit, d’un ton de voix assez obligeant : « Pourquoi, Valentin, ne veux-tu pas jouir de notre amitié, et pourquoi veux-tu être ami de nos ennemis ? » Mais Valentin répondit généreusement : « Seigneur, si vous saviez le don de Dieu, vous seriez heureux et votre empire aussi ; vous rejetteriez le culte que vous rendez aux esprits immondes et à leurs idoles que vous adorez, et vous sauriez qu’il n’y a qu’un Dieu, qui a créé le ciel et la terre, et que Jésus-Christ est son Fils unique ».

Un des juges, prenant la parole, demanda au Martyr ce qu’il pensait des dieux Jupiter et Mercure. « Qu’ils ont été des misérables » répliqua Valentin, « et qu’ils ont passé toute leur vie dans les voluptés et les plaisirs du corps ». Là-dessus, celui qui l’avait interrogé s’écria que Valentin avait blasphémé contre les dieux et contre les gouverneurs de la république. Cependant le Saint entretenait l’empereur, qui l’écoutait volontiers et qui semblait avoir envie de se faire instruire de la vraie religion ; et il l’exhortait à faire pénitence pour le sang des chrétiens qu’il avait répandu, lui disant de croire en Jésus-Christ et de se faire baptiser, parce que ce serait pour lui un moyen de se sauver, d’accroître son empire et d’obtenir de grandes victoires contre ses ennemis.

L’empereur, commençant déjà à se laisser persuader, dit à ceux qui l’entouraient : « Ecoutez la sainte doctrine que cet homme nous apprend ». Mais le préfet de la ville, nommé Calpurnius, s’écria aussitôt : « Voyez-vous comment il séduit notre prince ! Quitterons-nous la religion que nos pères nous ont enseignée ? »

Claude, craignant que ces paroles n’excitassent quelque trouble ou quelque sédition dans la ville, abandonna le Martyr au préfet, qui le mit à l’heure même entre les mains du juge Astérius, pour être examiné et châtié comme un sacrilège. Celui-ci fit d’abord conduire le prisonnier en sa maison. Lorsque Valentin y entra, il éleva son coeur au ciel, et pria Dieu qu’il lui plût d’éclairer ceux qui marchaient dans les ténèbres de la gentilité, en leur faisant connaître Jésus-Christ la vraie lumière du monde.

Astérius, qui entendait tout cela, dit à Valentin :
« — J’admire beaucoup ta prudence ; mais comment peux-tu dire que Jésus-Christ est la vraie lumière ? »
« — Il n’est pas seulement », dit Valentin, « la vraie lumière, mais l’unique lumière qui éclaire tout homme venant en ce monde »
« — Si cela est ainsi, dit Astérius, j’en ferai bientôt l’épreuve : j’ai ici une petite fille adoptive qui est aveugle depuis deux ans ; si tu peux la guérir et lui rendre la vue, je croirai que Jésus-Christ est la lumière et qu’il est Dieu, et je ferai tout ce que tu voudras ». La jeune fille fut donc amenée au Martyr, qui, lui mettant la main sur les yeux, fit cette prière : « Seigneur Jésus-Christ, qui êtes la vraie lumière, éclairez votre servante ».

A ces paroles, elle reçut aussitôt la vue, et Astérius et sa femme, se jetant aux pieds de leur bienfaiteur, le supplièrent, puisqu’ils avaient obtenu par sa faveur la connaissance de Jésus-Christ, de leur dire ce qu’ils devaient faire pour se sauver. Le Saint leur commanda de briser toutes les idoles qu’ils avaient, de jeûner trois jours, de pardonner à tous ceux qui les avaient offensés, et enfin de se faire baptiser, leur assurant que, par ce moyen, ils seraient sauvés. Astérius fit tout ce qui lui avait été commandé, délivra les chrétiens qu’il tenait prisonniers, et fut baptisé avec toute sa famille, qui était composée de quarante-six personnes.

L’empereur, averti de ce changement, craignit quelque sédition dans Rome, et, par raison d’Etat, il fit prendre Astérius et tous ceux qui avaient été baptisés, puis les fit mettre à mort par diverses sortes de tourments. Pour Valentin, le père et le maître de ces bienheureux enfants et disciples, après avoir été longtemps en une étroite prison, il fut battu et brisé avec des bâtons noueux ; enfin, l’an 268, le 14 février, il fut décapité sur la voie Flaminienne, où, depuis, le pape Jean Ier fit bâtir une église sous son invocation près du Ponte-Mole.


 

Saint Valentin est nommé, avec la qualité d’illustre Martyr, dans le Sacramentaire de saint Grégoire, dans le Missel romain de Tommasi, dans les divers martyrologes et calendriers : les Anglais l’ont conservé dans le leur.Cette église ayant été ruinée, le pape Théodose en dédia une nouvelle, dont il ne reste plus de traces non plus. La porte appelée plus tard du Peuple portait anciennement le nom du saint Martyr. On garde la plus grande partie de ses reliques dans l’église de Sainte-Praxède. Les autres furent apportées en France, en l’église Saint-Pierre de Melun-sur-Seine, mais elles ne s’y trouvent plus aujourd’hui.

Saint Valentin a été représenté : 1° tenant une épée et une palme, symboles de son martyre ; 2° guérissant la fille du juge Astérius. Cette circonstance de la guérison d’une jeune fille, et plus encore son nom de Valentin, qui signifie santé et vigueur, explique pourquoi les fiancés, les jeunes gens à marier, ceux qui craignent les atteintes de la peste, les personnes, enfin, qui sont sujettes à l’épilepsie et aux évanouissements se sont placés sous son patronage.

Plusieurs siècles après sa mort, Valentin fut canonisé en l’honneur de son sacrifice pour l’amour. La fête de la Saint-Valentin fut instituée pour contrer la Lupercalia, fête païenne donnée le jour de la fertilité et dédiée à Lupercus, dieu des troupeaux et des bergers, et Junon, protectrice des femmes et du mariage romain. L’événement le plus marquant de ces réjouissances était la course des Luperques : des hommes mi-nus poursuivaient des femmes et les frappaient avec des lanières de peau de bouc, les coups reçus assurant fécondité et grossesse heureuse à celles-ci.

Une autre origine est attribuée aux festivités de la Saint-Valentin. On prétendait en effet que, sous certains climats, les oiseaux s’appariaient pour la belle saison prochaine, à la Saint-Valentin, comme il est reçu qu’en d’autres pays plus froids ils s’apparient à la Saint-Joseph. Prenant exemple sur eux, les hommes auraient trouvé ce jour propice à la déclaration amoureuse. Dans les anciens calendriers, à une époque où les devoirs de la vie civile se confondaient avec ceux de la vie religieuse, chaque jour y était marqué par un signe qui parlait immédiatement aux yeux des initiés.

C’est ainsi que la Saint-Valentin était marquée par un soleil dans la main du saint, ou par un gaufrier : un soleil, parce qu’il était censé reprendre sa force à cette époque, qui est à peu près celle des Quatre-Temps du printemps, et que les fleurs les plus précoces (amandiers, noisetiers, etc.) commencent à se montrer dans une partie de l’Europe ; un gaufrier, pour annoncer les réjouissances de Carnaval.

 

Repost0
22 septembre 2017 5 22 /09 /septembre /2017 06:18

Ça y est nous y sommes la saison débute aujourd’hui pour se terminer le 21 Décembre ! Vous l’avez devinez il s’agit de L’automne ………….

Pour moi la plus belle des 4 saisons c'est l'automne, la nature est à son apogée en cette saison : les feuilles se colorent de toutes les teintes de rouge et d’orange et le soleil doré de l’arrière-saison brille à travers les arbres. Bien sûr, la nature est belle aussi quand elle est en fleur, mais rien ne surpasse la beauté pittoresque de cette saison. l’automne est la saison la plus conviviale de l’année. Car qu’est-ce qui combat mieux l’obscurité qu’un bon feu de bois et une pièce remplie de bougies parfumées ? C’est l’occasion de rester bien au chaud à l’intérieur, sans aucun remords. Mais la question que l’on peut se poser  cette année pourquoi l'automne 2017 tombe-t-il un "22" et pas un "21" ? Si nous sommes encore une fois nombreux à identifier la date du "21" du mois de septembre comme étant celle de l'équinoxe d'automne, cela n'est pas si simple. La date du passage à l'automne correspond en fait à un moment très précis : celui où le Soleil coupe en passant au zénith le plan de l'équateur. Des calculs savants l'ont déterminé, effectué par l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE) hébergé par l'Observatoire de Paris depuis 1998. Et comme la Terre ne tourne pas autour du soleil en exactement 365 jours, le jour J peut changer d'une année sur l'autre.

Avec ses feuilles qui tombent en même temps que la température et ses journées qui rétrécissent à vitesse grand V, l'arrivée de l'automne n'est généralement pas aussi attendue que celle du printemps. L'équinoxe d'automne fait pourtant partie des deux seuls moments de l'année où journée et nuit sont précisément de même longueur

La date de l'automne précède d'un mois environ le passage à l'heure d'hiver. Le premier jour de l'automne intervient également à mi-chemin du solstice d'été (20-21 juin) et du solstice d'hiver (20-21 décembre). Mais chaque année, l’équinoxe d’automne a lieu à une date différente. Ceci tient au fait que la Terre tourne autour du soleil en 365 jours, 5 heures et 46 minutes, et non exactement 365 jours. Le plus gros de ce décalage est corrigé par l’adjonction du 29 février lors des années bissextiles. Mathématiquement, les équinoxes d’automne ne peuvent avoir lieu qu’entre le 21 septembre (la prochaine fois en 2092) et le 24 septembre (la prochaine fois en 2303).

 

Allez, vive les promenades en forêt à la recherche de morilles, chanterelle ou cèpes.

Vive la position larve devant un bon film et le petit café bien chaud devant un beau feu de bois. Vive les couleurs extraordinaires que mère nature nous propose tous les ans et vive vous et moi qui avons appris à vivre en toute quiétude l'instant présent. 

 

Bonjour l'automne ! Adieu l'été....................
Bonjour l'automne ! Adieu l'été....................
Bonjour l'automne ! Adieu l'été....................
Bonjour l'automne ! Adieu l'été....................
Bonjour l'automne ! Adieu l'été....................
Bonjour l'automne ! Adieu l'été....................
Bonjour l'automne ! Adieu l'été....................
Bonjour l'automne ! Adieu l'été....................
Bonjour l'automne ! Adieu l'été....................
Bonjour l'automne ! Adieu l'été....................
Bonjour l'automne ! Adieu l'été....................
Repost0
7 janvier 2016 4 07 /01 /janvier /2016 07:13

 

On la dévore dès les premiers jours de janvier.

La galette des rois est attendue par tous les gourmands.

Mais quelle est son origine?

Que représente la fève?

Et surtout, quand la mange-t-on?

Épiphanie.........

Qu'on préfère la galette à la frangipane ou la couronne briochée aux fruits confits, janvier est le mois de la galette des rois. Mais quels symboles se cachent derrière? D'où vient cette tradition? Et quid de la fève? Nadine Cretin, historienne des fêtes spécialisée en anthropologie religieuse (et auteure de nombreux livres), nous aide à découvrir ce qui se cache derrière la pâtisserie. 

Religieux ou pas?

"Le partage de la galette n'a rien à voir avec la religion. Cela faisait partie des célébrations autour du solstice d'hiver, propice aux divinations. Les chrétiens la mangent lors de l'Epiphanie et la célébration des rois mages. Cependant luthériens, calvinistes et certains catholiques se sont opposés à cette coutume païenne, comme le prouve les discours du chanoine de Senlis en 1664, qui n'approuvait pas le côté festif de la galette." 

Une coutume ancienne

"Il est difficile de ne pas faire le lien avec les Saturnales de l'époque romaine: un roi était élu et donnait des gages. Aucun côté orgiaque à cela, mais plutôt domestique. Durant ces fêtes, au moment du solstice d'hiver, maîtres et esclaves étaient sur un pied d'égalité et tout le monde mangeait à la même table. C'était dans l'idée de revivre l'Age d'or [ou l'éternel printemps]. A noter: certains prétendent qu'un condamné à mort était élu puis sacrifié après les fêtes. Or c'était le cas à Babylone, pas à Rome."  

Le "roi boit"

"L'élection d'un roi ou d'un gagnant remonte au moins aux Saturnales romaines. La coutume du 'roi boit' a été attestée dès le XIVe siècle. Et 'tirer un roi' était commun dès le Moyen-Age, le 5 janvier. Normalement, celui qui trouvait la fève devait payer sa tournée à la tablée. Certains prétendent que les plus avares avalaient la fève afin de ne pas payer. C'est ainsi que serait née la fève en porcelaine, pour que le 'roi' craigne de l'avaler." 

La fève, symbole de fécondité

"La fève fait partie des symboles du solstice d'hiver. C'est le premier légume qui pousse au printemps. Surtout, ce légume, comme l'oeuf, contient un embryon. En 'vieillissant', il donne la vie. La fève est très importante, notamment chez les Grecs -elles contenaient l'âme des morts selon les pytahgoriciens- et les Romains. Ces derniers jetaient des fèves dans le dos les 9, 11 et 13 mai pour chasser les ombres des morts."  

"La taille compte aussi. La fève-légume est plate et ni trop grande -elle peut être dissimulée- ni trop petite -car elle ne doit pas être avalée. En plus, tout le monde en avait chez soi." 

"En 1875 apparaissent les fèves en porcelaine de Saxe. En 1913, celles des ateliers de Limoges. Au début, il s'agissait de poupées, puis de baigneurs puis de bébés emmaillotés, signe de fécondité. Ont suivi des symboles de chance et des animaux. Au début du XXe siècle, un Monsieur Lion lance une fève en forme de lune avec au dos le nom et l'adresse de son commerce. C'est donc la première fève publicitaire. En 1960, les premières fèves en plastique apparaissent. Moins chères, elles prennent le pas sur la porcelaine. Bien sûr, il y a eu des santons, qui permettaient de recréer une crèche. De nos jours, il n'y a plus aucun lien avec la crèche!" 

Des gâteaux variés

"On ne sait pas comment on en est arrivés au gâteau. Mais la coutume du partage est ancienne. La pâtisserie change en fonction de la région et du pays. Ainsi au Danemark, une amande est cachée dans du riz bouilli. En France, chaque région à son gâteau: 'gâteau des rois' en Provence, en Aquitaine et en Languedoc, 'pogne' ou 'épogne' dans le Dauphiné, 'garfou' ou 'galfou' en Gascogne et Béarn, 'galette des rois' en Ile-de-France, Dreykönigskuchen en Alsace... Certains sont fourrés à la frangipane, mais d'autres sont briochés, à la fleur d'oranger, aux fruits secs..." 

Le 1er dimanche ou le 6 janvier?

"Jusque dans les années 1960, l'Epiphanie était un jour férié qui tombait le 6 janvier. Le partage du gâteau était souvent célébré le 5 au soir. Mais le Vatican II (1962-1965) a décidé que l'Epiphanie serait célébrée le premier dimanche suivant le 1er janvier. De nombreux pays cependant ont conservé la date originelle du 6 janvier, comme la Pologne. En fait, c'est le partage du gâteau qui est traditionnel. Et il se fait plusieurs fois dans le mois!" 

La couronne

"C'est un attribut de la royauté. Il y avait des couronnes dès le XVe siècle, en plomb et étain avec dessus le nom des Mages et des fleurs de lys. Or elles ne servaient pas pour 'le roi boit'. En fait, elles protégeaient les pèlerins et voyageurs, à l'image des rois mages, leurs [saints] patrons. On n'en faisait plus lors de la Révolution!" 

La galette de "la Liberté" ou de "l'égalité"

"Sous la Révolution française, hors de question d'élire un roi! Cependant, pas question de ne pas partager de gâteau non plus. Est donc née la 'galette de la Liberté' ou 'de l'égalité', sans fève ni roi. C'est sur ce principe qu'est célébrée au palais de l'Elysée la galette des rois, depuis Valéry Giscard d'Estaing."  

 

Épiphanie.........
Repost0
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 18:36

au jour le jour

 

AUJOURD’HUI ……..15 Février 2015

 

 Nous fêtons les Claude ainsi que les Claudette, Claudie, Claudine, Claudius, Faustin, Georgette, Georgia Et Georgine

Nous sommes entrés dans la 8ième semaine et le 46 ième jours de cette année 2015

La lune est décroissante et pleine à 25%

Les dictons du jour

« Si février est chaud,
Croyez bien, sans défaut,
Que par cette aventure,
Pâques aura sa froidure. »
« À la Saint-Claude regarde ton seau, tu ne le verras pas plus haut. »

La citation du jour

« La force sans l'intelligence s'effondre sous sa propre masse. »

      Horace

Le proverbe du jour

« La législation est le sel de la terre. »

La question que personne ne se pose… (De Laurent  Baffie)

Est-il logique d’avoir dans le nez quelqu’un qu’on ne peut pas sentir ?


La pensée du jour ….

 

Ne faites jamais l'amour le samedi soir, car s'il pleut le dimanche, vous ne saurez plus quoi faire.

La blague du jour

 

À cause de « l'innocence » de Tarzan qui a vécu seul pendant si longtemps, Jane dut lui donner des cours pour lui expliquer la sexualité :
- Regarde, tarzan, ce que tu as là entre tes jambes, c'est comme ton linge sale et ce que j'ai entre mes jambes c'est comme une machine à laver ....Et donc tu dois mettre ton linge sale dans ma machine à laver et bien essorer avant de le retirer.
Les 5 nuits suivantes, Tarzan lava son linge sans s'arrêter, et lorsque Jane enfin put respirer, elle lui dit :
- Ecoute, Tarzan, tu ne peux pas faire autant de lessives à la suite, ça n'est pas bon pour le linge ni pour la machine; tu devras attendre 2 ou 3 jours pour recommencer à laver ton linge. En entendant cela, Tarzan fut très déçu, et après un mois sans «lessive», Jane lui dit : Tarzan, qu'est-ce qu'il t'arrive ? Pourquoi depuis un mois tu ne mets plus ton linge dans ma machine.
Alors Tarzan lui répondit :
- Tarzan avoir appris à laver à la main !!!!

L’image du jour

150212-hollande-esprit-11-janvier-lacombe.jpg

Le conseil du jour

Si votre réfrigérateur a quelques petites mauvaises odeurs,

 

 Mettez-y une tasse ou une soucoupe pleine de lait qui les absorbera


Le fait Marquant D’un autre 15 Février


Le 15 février 1794 : La marine française adopte le drapeau tricolore

 

Sur une proposition du pasteur André Jeanbon, la Convention Nationale décrète "qu'à compter du 1er prairial an II (20 mai 1794), le pavillon sera formé des trois couleurs nationales disposées en trois bandes égales posées verticalement." Cette mesure permet d'uniformiser les étendards de la marine française. En 1812, Napoléon Ier étendra cette mesure aux régiments de l'armée de terre. En juillet 1880, le drapeau bleu, blanc, rouge sera définitivement adopté par la IIIème République à tous les corps de l'état

Histoire d’en rire

flamands.JPG

 


Tu peux sonder la profondeur d'un puits

La profondeur de l'esprit elle est insondable

Proverbe indien

Repost0
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 18:08

 

au jour le jour

 

AUJOURD’HUI ……..

8 Février 2015

 

Nous fêtons les jacqueline ainsi que les Jackie, Jacquette, Jacquine Et Jacquotte

Nous sommes entrés dans la 7 ième semaines et le 39 ième jours de cette année 2015

La lune est décroissante et pleine à 75%

Les dictons du jour


« Pluie de février emplit les greniers. »
« À la Sainte-Jacqueline, froid et bruine. »

 

 

La citation du jour

« La vérité doit s'imposer sans violence. »

Léon Tolstoï

 

Le proverbe du jour

« Qui n'empêche pas le mal, le favorise. »

La question que personne ne se pose… (De Laurent  Baffie)


Pourquoi les banquiers nous refusent-ils les crédits avec un air emprunté ?


La pensée du jour ….


Qui s'endort avec le cul qui gratte se réveille avec le doigt qui pue.

 

 

La blague du jour

Un électricien entre dans l'unité des soins intensifs d'un hôpital.
Après avoir regardé longuement tous les patients alités, il remarque que plusieurs d'entre eux sont branchés sur toutes sortes d'appareils
respiratoires et vitaux.
Il réfléchit un moment, puis annonce:

- Tout le monde inspire profondément, je vais changer un fusible!


L’image du jour

150205-green-washing-mutio.jpg

Le conseil du jour

En cette période hivernale

Vos vitres sont givrées ? Passez une éponge imprégnée d’alcool à 90° la vieille , vous éviterez la formation du givre.

Ce deuxième  conseil est un peu tardif, mais peut toujours servir !

 

Si vous aimez les crêpes légères et un peu soufflées, mettez de la bière dans la patte ! (excellent !!!)

Le fait Marquant D’un autre 08 Février

Le 08 Février 1828

 Naissance de Jules Verne

08/02/1828-24/03/1905

 

Dans le quartier de l'île Feydeau à Nantes, naît celui qui va devenir l'un des plus grands écrivains français. Fils de Pierre Verne (originaire de Provins), exerçant la profession d'avoué, et de Sophie Allote de la Fuye, Nantaise, aînée d'une famille bourgeoise de cinq enfants de navigateurs et d'armateurs, Jules Verne va marquer la science-fiction et plus généralement la littérature du XIXe siècle. L'année 2005 est déclarée "année Jules Verne", à l'occasion du centenaire de la mort de l'auteur

Une de ces citations

On peut braver les lois humaines, mais non résister aux lois naturelles.

(Vingt mille lieues sous les mers)

 

Histoire d’en rire

bonne-humeur.jpg

Quand le dernier arbre sera abattu,
La dernière rivière empoisonnée,
Le dernier poisson pêché,
Alors vous découvrirez
Que l’argent ne se mange pas.

 

#Proverbe Cree (Indiens du Canada)

Repost0
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 18:48

 

 

au jour le jour

 

AUJOURD’HUI ……..

1ier Février 2015

 

 Nous fêtons les Ella  ainsi que les Ellénita Et Viridiana

Nous sommes entrés dans la 5 ième semaines et le 32 ième jours de cette année 2015

La lune est croissante et pleine à 81%

Les dictons du jour

« À la Saint-Ignace l'eau est de glace. »
« La veille de la Chandeleur, l'hiver se passe ou prend vigueur. »

La citation du jour

« Ceux qui prétendent détenir la vérité sont ceux qui ont abandonné la poursuite du chemin vers elle. La vérité ne se possède pas, elle se cherche. »

Albert Jacquard

 

Le proverbe du jour

«  D'un sac à charbon on ne peut sortir blanche farine. »

La question que personne ne se pose… (De Laurent  Baffie)

Une astrologue doit-elle se déplacer en « Zodiac « 

La pensée du jour ….

L'homme ce grand étourdi, ne trompe jamais sa femme, il peut parfois se tromper de femme!

 La blague du jour

 

Ce sont trois jeunes candidats à la prêtrise. L'évêque s'est déplacé spécialement au séminaire pour leur faire passer un dernier test : le fameux test du célibat. L'évêque conduit les trois candidats dans une pièce et leur demande de se déshabiller. Ensuite, il demande à chacun de s'attacher une petite clochette au pénis au moyen d'une ficelle toute fine.
Lorsque tout le monde est prêt, une superbe fille entre dans la pièce et vient se placer devant le premier candidat.
Elle entame un strip-tease torride... et l'on entend :
"Tingingling"
L'évêque prend alors la parole :
- Patrick, je suis vraiment désolé pour vous, mais votre manque de self-control vous joue des tours. Emportez vos vêtements et courrez prendre une douche froide. Vous en profiterez pour prier et méditer sur votre faiblesse charnelle.
Pendant ce temps, la jeune fille qui s'était placée devant le second candidat avait continué son strip-tease. Arrivée à la petite culotte, on entend... "Tingingling"
L'évêque reprend alors la parole :
- Joseph, toi non plus, tu n'es pas capable de réfréner tes pulsions charnelles.
Une douche froide et des prières pour toi aussi.
Et le second candidat quitte la pièce.
A ce moment-là, la jeune fille est déjà toute nue, en train de danser et de prendre des attitudes toujours plus suggestives devant le troisième candidat...
Mais rien. Elle a beau même se frotter contre le corps de l'éphèbe.
Mais aucune réaction...
L'évêque est très satisfait et il dit :
- Michael, mon fils, je suis vraiment fier de toi ! Tu es le seul à avoir eu assez de force de caractère pour ne pas t'être laissé aller à tes pulsions charnelles. Tu deviendras prêtre très rapidement. Maintenant tu peux aller rejoindre tes deux compagnons sous la douche...

"Tingingling" 

L’image du jour

coluche.0000.png

 

Le conseil du jour

Si vous avez laissé trop longtemps du thé ou du café dans un récipient, vous risquez d’y trouver des marques désagréables…

Glissez une petite poignée de riz dans le récipient, versez de l’eau tiède et agitez vivement pendant quelques minutes, les traces disparaîtrons.

 

 

Le fait Marquant D’un autre 1ier Février


Hiver 1954 ; L’appel de l’Abbé Pierre

Henri Grouès, plus connu sous le nom de l'abbé Pierre, lance un cri d'alarme contre la misère, sur Radio Luxembourg (RTL). Cet appel à "l’insurrection de bonté" intervient juste après le décès d’une femme, morte de froid dans la rue. Cette année-là, l’hiver est particulièrement rigoureux et s’apprête à faire d’autres victimes. Le fondateur d’Emmaüs incite tous les Français à recueillir les sans-logis chez eux, à donner des couvertures, de la nourriture et du temps afin de sauver la vie de dizaine de milliers de personnes. L’appel est entendu et la France assiste à l’un des plus grands élans de générosité de son histoire. Le mouvement aboutira au vote d’une loi interdisant l’expulsion des locataires en hiver. Quant à Emmaüs, l’association prendra de plus en plus d’ampleur et s’étendra sur le monde entier

 

terre.JPG

 

Bonne fin de soirée & bonne semaine ....à Dimanche prochain 

Repost0