Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

15 octobre 2021 5 15 /10 /octobre /2021 06:54

Tarn.

Il a inventé une roue arrière de vélo qui se change en quelques secondes !

Un entrepreneur du Tarn a mis au point un système qui permet de changer de roue arrière de vélo

en quelques secondes. Son nom : Fasten.

 

C’est le cauchemar des cyclistes. La crevaison de la roue arrière. Changer une roue avant prend déjà un peu de temps, mais à l’arrière, il y a les pignons des vitesses, la chaîne… Un entrepreneur de Saint-Juéry (Tarn) va peut-être tout changer. Il a inventé un système pour changer de roue arrière en quelques secondes… Explications.

Jean-Paul Lagar a 59 ans. Il est originaire de l’Aveyron. Passé par l’école des Mines d’Albi-Carmaux, il s’est installé dans la région albigeoise il y a plus de vingt ans. Dans différents bureaux d’études, il a par exemple créé des modèles de moto pour Scorpa et déposé plusieurs brevets.

A la tête de Lagar Concept

En 2004, il a lancé la société Lagar Concept, un bureau d’étude spécialisé dans le domaine de la moto qui a progressivement évolué vers la mobilité électrique. 

VTT motorisé, home-traner, cyclomoteur, bicyclette à assistance électrique à trois roues, draisienne électrique pliable et légère… Les concepts se succèdent. En parallèle, il pédale beaucoup et passe des diplômes d’encadrant, d’éducateur puis d’entraineur pour les cadets et juniors du SJO cyclisme (Saint-Juery olympique cyclisme).

« En 2017, les disques de freins font leur apparition sur les vélos de compétition. Changer une roue est déjà difficile sur un vélo à cause de la chaîne qu’il faut enlever des pignons puis remettre sur la nouvelle roue, les disques augmentent la difficulté. Je réfléchis alors à un système laissant le disque et la cassette de pignons sur le vélo pendant le changement », explique Jean-Paul Lagar à Actu Occitanie.

 

Une roue en trois pièces

Il a donc fait une recherche d’antériorité, mais toutes les solutions existantes étaient encore trop complexes. Son idée à lui, c’est de repenser totalement la fixation de la roue. « Ma solution est de mettre les roulements dans les branches du cadre pour former la roue avec trois pièces (un manchon porte-disque, un manchon porte-cassette et une roue simple) reliées par un axe qui solidarise les trois pièces de manière simple et rigide », détaille l’inventeur.

Il se lance alors dans l’étude de réalisation d’un prototype et fait une demande un brevet. En cours de route, de nouvelles idées améliorent la rapidité du changement, conduisant au dépôt d’un second brevet. 

 

Une idée un temps freinée par les professionnels

Il se heurte alors à plusieurs difficultés. « J’ai essayé de contacter les acteurs majeurs du cyclisme pour proposer mon invention mais avec des dessins et sans contact pertinent c’est trop difficile », reconnaît-il.

Cap sur l’Allemagne

En 2020, avec les deux brevets en poche, il change de stratégie. Selon lui, les fabricants considèrent son système comme révolutionnaire et donc trop dérangeant pour leur commerce actuel ». Il décide donc de faire connaître son invention en ciblant directement les utilisateurs.

Pour cela, il fait un vélo complet et s’engage au concours de l’innovation de l’Eurobike  en Allemagne. Mais la Covid-19 lui met des bâtons dans les roues. L’édition 2020 est annulée, il doit encore patienter.

Un prix de l’innovation et des perspectives

Finalement, il dépose le nom Fasten, et s’inscrit au concours de l‘Eurobike en septembre 2021, à Freidrichshafen (plus de 400 participants). Avec une récompense à la clé pour son système. Sans compte que la chaîne des passionnés de cyclisme GCN en a fait son coup de cœur.

Depuis, Jean-Paul Lagar a reçu des demandes de professionnels du vélo pour étudier l’intégration du système. « Un fabricant italien est bien intéressé, mais je veux voir d’autres propositions pour décider », précise l’inventeur, qui espère voir les premiers vélos équipés de son système d’ici un an.

Et continue d’affiner son concept. « Avec un système simplifié, je vais essayer de voir des fabricants de vélos de ville électrique ou pas », conclut-il.

Source ; https://actu.fr/occitanie/

Repost0
28 juin 2019 5 28 /06 /juin /2019 06:47

Prenez-votre " pied " ( de parasol) ! ! 

Deux sœurs inventent un objet astucieux pour que le parasol ne s'envole pas sur la plage

Elisabeth et Marie Sophie Tauzin, les deux soeurs qui ont crée Poppybeach, un support pour maintenir les pieds de parasols sur la plage. — 701 films

Deux sœurs installées dans le Lot-et-Garonne ont inventé un support de parasol qui permet d’assurer son maintien dans le sable ou les galets.

Fabriqué en France, il est commercialisé à partir de cet été dans une grande partie du Sud-Ouest.

Si leur produit séduit les plagistes, les deux sœurs envisagent de le développer en dehors de la France, en commençant par l’Espagne.

Avec cette vague de chaleur, on espère rester à l’ombre, bien abrité sous son parasol. Deux sœurs du Lot-et-Garonne commercialisent à partir de cet été un accessoire de plage qui peut y aider. L’idée germe alors qu’Elizabeth Tauzin, 47 ans, est sur la plage avec sa sœur Marie-Sophie, 41 ans, et qu’un parasol s’envole à cause du vent, imposant un petit sprint à son propriétaire.

« Cela peut donner lieu à des situations un peu cocasses mais aussi mal se terminer, avec des bleus ou même des blessures plus sérieuses », relève Marie-Sophie Tauzin. Ces deux Lot-et-Garonnaises décident de se lancer dans la conception d’un support pour assurer un bon maintien aux parasols, sur les plages de sable mais aussi de galets.

Convaincues que leur idée peut séduire les plagistes, elles se lancent à fond dans leur projet. Elles mettent leur métier d’assistance maternelle pour l’une et de fonctionnaire territoriale pour l’autre en veille, et suivent un stage à la chambre de commerce et d'industrie (CCI) du Lot-et-Garonne pour apprendre les rudiments de l’entrepreneuriat. Aidées par le Fablab, elles impriment la première version de leur objet en 3D en février 2018.

Une bonne résistance au vent

Rapidement nommé Poppybeach, en référence à sa forme en corolle qui rappelle une fleur (poppy veut dire coquelicot en anglais), il va être l’objet de pas mal de modifications. « Il est en plastique injecté, recyclable, car il nous fallait une matière solide qui résiste au chaud, à l’humidité et même au froid, s’il se retrouve stocké à l’extérieur l’hiver », explique Marie-Sophie Tauzin. Elles réalisent un premier test en Catalogne à l’été 2018. « Et avec un vent constant de 40 km/h, et en ayant positionné le parasol face au vent, le test a été concluant », se souvient-elle. D’autres expérimentations sont passées avec succès, dans des zones réputées venteuses comme celle de Narbonne.

Les diamètres des pieds de parasol n’étant pas standard, elles ont mis au point une bague de serrage qui permet d’assurer le maintien de pieds dont les diamètres varient de 20 à 27 mm. Et si c’est le calme plat côté zef, le Poppybeach peut vous servir de vide-poches puisqu’il peut s’accrocher au pied, permettant de mettre le téléphone, les lunettes de soleil ou la crème solaire un peu à l’abri du sable.

La société Oudoul 64, spécialisée dans la production de plastique dans les Pyrénées-Atlantiques, assure la fabrication de Poppybeach, vendu 11,50 euros pièce, depuis la fin du mois de mai. La commercialisation commencera dans le Sud-Ouest : sur la côte basque, dans les grandes et moyennes surfaces de la région et même à Casteljaloux, dans le Lot-et-Garonne, où sont installées les deux sœurs. « Il y a un lac », précise Marie-Sophie Tauzin.

Avec leur accessoire qui se décline en bleu, jaune et rouge, les deux sœurs espèrent franchir les frontières françaises assez vite, lorgnant notamment vers la Catalogne, une région plutôt venteuse.

 

Repost0
12 juin 2019 3 12 /06 /juin /2019 08:37

Michelin va commercialiser un pneu sans air et increvable

Le fabricant de pneumatiques Michelin, dont le siège est à Clermont-Ferrand, a présenté mardi 4 juin un prototype de pneu sans air. L'entreprise espère commercialiser ce pneu increvable dès 2024.

Bien que le siège de Michelin soit à Clermont-Ferrand, c'est au sommet de la mobilité "Movin’On" de Montréal que l'entreprise a choisi de présenter sa dernière innovation, mardi 4 juin : un pneu sans air, baptisé "Uptis".

Dans les faits, "Uptis" (pour "Unique Puncture-proof Tire System")  n'est pas réellement un pneu mais un ensemble qui inclut la roue et une structure qui vient supporter la bande de roulement. Celle-ci repose sur des éléments en forme de chevrons qui ne nécessitent pas de "gonfler" le pneu. 

Un intérêt pratique et environnemental

Sans air, plus besoin de contrôler la pression des pneus, de se soucier des crevaisons ou des coupures, ce qui réduira selon le manufacturier le temps de maintenance, un gain de temps précieux pour les flottes importantes. Michelin met également en avant les bénéfices environnementaux. Selon l'entreprise, environ 20 % des pneus jetés chaque année dans le monde le sont à cause d'une crevaison où d'une mauvaise utilisation (sous ou sur-gonflage). Le pneu sans air élimine ce problème. Plus besoin non plus d'embarquer une roue de secours ou un cric.

10 ans de recherche, 50 brevets

Uptis n'est pas le premier pneu sans air dévoilé par Michelin puisque le "Tweel" est commercialisé depuis 2014, mais uniquement pour des véhicules de chantier ou agricoles évoluant à basse vitesse. Uptis pourra lui équiper les véhicules de tourisme et rouler à grande vitesse, ce qui est permis par de nouveaux matériaux composites innovants à base de résine et de fibre de verre. Selon Michelin, ce produit est le résultat de plus de 10 ans de recherche, avec 50 brevets déposés.

Avec Uptis, Michelin se rapproche peu à peu de son concept "Vision", dévoilé en 2017. Mais contrairement à ce dernier, qui était plutôt un démonstrateur de laboratoire, Uptis devrait arriver sur les roues des voitures particulières dans un horizon pas si lointain. Le manufacturier clermontois s'est associé avec General Motors pour rendre ce produit disponible sur le marché en 2024.

 

Repost0
11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 10:54

« Prenez votre temps » : telle est la devise de D.W.Y.T, acronyme de Do Waste Your Time. Dans un monde où tout va trop vite, D.W.Y.T nous rappelle de ralentir avec ses montres en bois « eco-friendly ». Une magnifique collection alliant exigence, technicité et intemporalité, disponible sur la plateforme Fundy. Découverte.

Alexandre et Damien sont des amis d’enfance originaires de Besançon, capitale française de l’horlogerie. L’un aime prendre son temps « entre amis, autour d’une bonne bière » quand l’autre aime « partager des moments de bricolage avec son grand-père Henri ». Forts de parcours très différents, ils entreprennent de suivre leur passion commune pour les beaux accessoires. C’est ainsi qu’est né D.W.Y.T Watch

La particularité des montres D.W.Y.T ? Elles sont uniques, puisqu’elles sont toutes assemblées en France, avec des matériaux naturels « eco-friendly » issus de plusieurs essences de bois (noyer, érable du Canada, bois de santal, zebrawood…) pour les cadrans, et de cuir de qualité ou velours pour les bracelets interchangeables.

Mais D.W.Y.T, c’est aussi une marque à la philosophie slow qui propose des montres minimalistes, robustes et durables (elles sont équipées d’un mouvement Ronda Swiss d’une grande fiabilité) ce qui permet de limiter leur impact environnemental.

Après 4 mois de commercialisation seulement, D.W.Y.T est déjà présent chez une trentaine de revendeurs. Un succès prometteur pour la marque qui espère proposer toujours plus de designs originaux utilisant de nouveaux matériaux écologiques à l’avenir.Pour vous offrir ces petits bijoux d’horlogerie, il vous faudra compter entre 119 et 149 euros. Des montres disponibles sur la boutique dédiée aux produits innovants du crowdfunding, Fundy.fr

Repost0
5 octobre 2017 4 05 /10 /octobre /2017 06:25

Avec ces lampes détectrices de mouvements,

plus besoin de tâter le mur pour trouver l’interrupteur

 

UNE LUMIÈRE UNIFORME ET TAMISÉE

Pour vous repérer, vous relaxer ou pour travailler sans lumière agressive, Lumi par Eufy est le produit qu’il vous faut ! Ce produit est conçu pour éviter tout éblouissement sévère, vous protégeant ainsi de la fatigue oculaire.Lorsque la lumière ambiante devient faible et que le mouvement est détecté, Lumi émet de la lumière pendant 15 secondes puis s’éteint automatiquement s’il ne perçoit plus de mouvements. Vous pouvez les placer à n’importe quel endroit à l’intérieur de votre habitat.

UNE TECHNOLOGIE INTELLIGENTE

Lorsque les lumières s’éteignent, les capteurs de mouvements garantissent que Lumi fournit l’éclairage lorsque vous en avez le plus besoin. Un large champ de vision de 120 ° détecte un mouvement jusqu’à 3 mètres de distance, vous donnant la lumière avant que vous en ayez besoin.

Deux options d’installations rendent le produit Lumi idéal pour ajouter l’éclairage là où vous en avez besoin. Un adhésif arrière colle sur une variété de surfaces pour un éclairage instantané et automatisé, tandis que des vis de fixation sont prévues pour des installations permanentes. Alors n’hésitez plus, et procurez-vous le Lumi dès maintenant !


En stock ici

Repost0
22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 06:47

Ce projecteur transforme n'importe quelle table en écran tactile

TEST - La nouvelle invention de Sony, le Xperia Touch, nous rapproche encore plus de l'univers de Minority Report.

Non, il ne s'agit pas d'un nouveau grille-pain… Sous son allure de petit appareil électroménager, le Xperia Touch de Sony est en fait un projecteur qui transforme n'importe quelle surface en écran tactile. Posé sur une table, il affiche une image de 23 pouces (58 cm) de diagonale et permet de piloter du bout du doigt des applications, mais aussi de se déplacer virtuellement dans Google Maps, d'écrire des petits mémos et de copier des photos en faisant glisser leur vignette. On peut même écarter et fermer les doigts pour zoomer et dézoomer. Ambiance Minority Reportassurée…

Ce petit bloc renferme en fait toute l'électronique d'une véritable tablette Android, ainsi que des capteurs infrarouges et une caméra qui détectent les mouvements de la main devant l'appareil. Et le système est étonnant de précision: on retrouve les sensations de la tablette tactile quand on navigue dans l'interface, qu'on manipule des objets ou encore quand on joue du piano virtuel.

Une nouvelle façon de s'amuser

Plus pratique qu'une tablette pour partager des contenus, le système permet notamment de faire défiler des photos pour les regarder à plusieurs et de choisir un hôtel en famille sur la table du salon. Il introduit aussi une nouvelle façon de s'amuser avec les enfants: on peut jouer à des jeux de société avec des pions virtuels, s'affronter à coup de sabre dans Fruit Ninja et organiser des tournois de hockey miniature. D'ailleurs, pour éviter de salir l'écran de la tablette, on peut installer le Xperia Touch sur le plan de travail de la cuisine, ce qui permet de consulter les recettes et de suivre pas à pas les explications en vidéo même avec les doigts mouillés, couverts d'huile ou de farine. On peut aussi le placer face à un mur pour agrandir encore l'image jusqu'à 80 pouces (2 m de diagonale) et projeter un film. Avec quelques bémols: plus l'affichage est grand, moins l'image est contrastée et moins les détails sont visibles. La luminosité de l'appareil est en effet limitée (100 lumens) et sa résolution ne dépasse pas 1366x768 points. En outre, les capteurs perdent leurs repères et n'identifient plus la position des doigts…

Equipé d'une batterie qui lui assure une bonne heure d'autonomie, le Xperia Touch s'emporte facilement dans la maison. Dommage, l'appareil est un peu cher: 1500 euros. On imagine que son prix pourrait progressivement baisser en même temps que ce type de produit évoluera avec un affichage plus lumineux et plus précis et des capteurs améliorés.

Repost0
17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 07:56

HIGH-TECH 

Le SMS va-t-il bientôt disparaître ?

 

Ce système de messagerie que nous utilisons tous sur nos téléphones pourrait laisser sa place à une nouvelle technologie, le RCS. Explications

A en croire certains sites spécialisés dans les nouvelles technologies, le SMS pourrait bientôt être mis de côté au profit d'un nouveau système de messagerie instantanée, plus performant. "Oui, les SMS sont populaires, mais ils n’ont pas beaucoup évolué au fil des décennies et c’est précisément ce qui a poussé Google à travailler sur un nouveau standard plus évolué, le RCS pour Rich Communication Service", rapporte le site Fredzone.org.

Déjà développée et testée par de nombreux utilisateurs depuis le début de l'année, cette nouvelle technologie permettra d'envoyer bien plus que de simples messages textes. Il sera en effet possible d'envoyer différents types de fichiers, comme par exemple des images et des clips.

Le succès au rendez-vous ?

Les utilisateurs seront également informés si le message a été ouvert et lu et quand le contact répondra. Des fonctionnalités similaires à celles déjà présentes sur des applications telles que Messenger ou WhatsApp. "Les entreprises pourront aussi l’utiliser pour envoyer des contenus riches à leurs clients, comme une carte d’embarquement par exemple", ajoute Fredzone.org.

Rien ne dit encore si le succès sera au rendez-vous, mais l'arrivée d'une nouvelle technologie pourrait bien une fois de plus révolutionner notre utilisation des smartphones. Plus désormais qu'à patienter avant de pouvoir le tester.

​​​​​​​

Repost0