Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

18 novembre 2018 7 18 /11 /novembre /2018 07:02
Le billet du dimanche...........

A propos de petit dèj... peut-être l'avez-vous pris au lit ce matin ? et contenait-il des biscottes  , si oui savez-vous qui à inventé la biscotte ?

Eh bien en voici la réponse...

Les marins du XVe siècle, pour leurs longues traversées, embarquent des rations de pain cuit deux fois afin d’éliminer toute trace d’humidité et éviter ainsi qu’il ne moisisse. Ce « bis-cuit » (littéralement « qui a cuit deux fois ») est extrêmement dur. Il vaut mieux le tremper dans la soupe pour ne pas se casser une dent.

De l’infâme denrée à un produit populaire

En 1903, un boulanger de Nanterre, Charles Heudebert, transforme l’infâme denrée en produit populaire. Son pain de mie finement tranché et recuit devient si friable qu’un tout jeune enfant peut le croquer. Heudebert le nomme « biscotte », un nom proche de son appellation italienne (biscotto). Les petits déj’ craquants sont nés !

Alors avec ou sans biscotte  " Bon Dimanche "

Partager cet article

Repost0

commentaires