Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 06:19

 

  soleil s.f     La mécanique du coup de soleil

 


 

Des scientifiques américains sont enfin parvenus à décrypter les ressorts de ce mal de l'été. Une découverte pleine de promesses.

 

 

coup-de-soleil.jpg

 

Des scientifiques ont décrypté ce qui se passe dans notre organisme, au niveau moléculaire, en cas de coup de soleil.

 

C'est le cauchemar des estivants qui ont la chance d'avoir opté pour une destination ensoleillée... Le coup de soleil, quoique connu de tous, était jusqu'ici resté un phénomène mystérieux. Pourquoi ça brûle ? Que se passe-t-il alors ? Ces questions viennent enfin de trouver une réponse grâce à une équipe de chercheurs dirigée par le biologiste et dermatologue Richard Gallo de l'Université de San Diego en Californie. Cette découverte, publiée dans la revue scientifique Nature Medecine, ouvre des perspectives multiples tant en termes de compréhension de certaines pathologies que pour l'élaboration de traitements. 

Afin d'analyser le mécanisme, les scientifiques ont exposé à un rayonnement UVB, d'une part, des souris et, de l'autre, des cellules de peau humaine en culture. Dans les deux cas, le même scénario s'est produit. Lorsque survient le coup de soleil, c'est que les ultraviolets B (UVB) ont abîmé des molécules, appelées microARN, présentes dans les cellules de la peau. Ces fragments d'acide ribonucléique, issus de la transcription de l'ADN, interviennent dans la régulation de l'expression des gènes. Une fois dégradés par les UVB, ils sont éjectés hors des cellules (dans le milieu extracellulaire) et entrent alors en contact avec les cellules voisines provoquant une réaction inflammatoire chez celles-ci.

Sauver la peau

Les chercheurs pensent que ce processus, bien que douloureux, est destiné à sauver notre peau. "Cette réponse inflammatoire est importante pour amorcer le processus de cicatrisation après la mort d'une cellule", explique Richard Gallo sur le site de l'Université de San Diego. "Nous croyons aussi que cela permet en quelque sorte de nettoyer les cellules ayant subi des dommages génétiques avant que celles-ci ne deviennent cancéreuses", ajoute le dermatologue. Même si, en cas d'expositions fortes et trop répétées, le dispositif ne suffit malheureusement plus... 

Pourquoi certaines peaux sont-elles plus sensibles que d'autres au coup de soleil ? Les causes sont très vraisemblablement génétiques. Même si les chercheurs n'ont, pour l'heure, pas encore identifié les gènes impliqués chez l'homme, ils savent que ceux-ci existent chez la souris. 

À présent, l'équipe américaine entend aussi s'employer à trouver le moyen de bloquer le processus pour tenter d'atténuer la douleur, ce qui n'est toutefois pas sans risque... Le dispositif pourrait notamment être utilisé chez les personnes atteintes de maladie les rendant intolérants aux UV, comme le lupus. Enfin, les scientifiques espèrent pouvoir trouver un moyen d'utiliser les UVB pour traiter certaines maladies comme le psoriasis, sans pour autant exposer les patients à un risque accru de cancer de la peau.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires