Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

12 septembre 2018 3 12 /09 /septembre /2018 05:50

Les chiens ont-ils la notion du temps qui passe ?

Les chiens ont une idée de l’heure qu’il est, ce qui leur permet de se réveiller chaque jour au même moment. Ils peuvent aussi attendre le moment de la promenade. En revanche, leur notion de la durée n’est pas identique à la nôtre. Ils ne vieillissent pas de la même façon que nous non plus. Ainsi, une séparation de quelques heures est équivalente à une absence de plusieurs jours. Elle provoquera chez eux des salutations équivalentes : comportement joyeux ou boudeur. Une séparation de plusieurs semaines ou de plusieurs mois générera, au contraire, des démonstrations beaucoup plus intenses.

Les chiens : un modèle de patience ?

Enfin, dans certains cas, le temps ne semble pas compter. En 1925, au Japon, le chien Hachiko avait pris l’habitude, deux ans durant, de chercher son maître à la gare de Shibuya (un arrondissement de Tokyo). Quand ce dernier mourut d’une attaque cérébrale à son travail, Hachiko continua à aller l’attendre à la même heure pendant neuf ans. Une statue a même été érigée en son honneur à la gare Shibuya.

Partager cet article

Repost0

commentaires