Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 22:29

 

 

Aujourd’hui ;

Autrefois .création bandeaux


procédés utiles et

méthodes astucieuses

***

Pour éloigner les sangliers

*

Voici une recette originale pour éloigner les sangliers dont on se plaint des dégâts qu’ils causent aux récoltes.

Elle est due à J. Saby, qui la donne dans le Bulletin de la Société nationale d’acclimatation.

Son père ayant planté un champ de pommes de terre à proximité d’un bois, on lui avait prédit la visite de sangliers et la destruction de sa récolte.

Mais, dit M. Sabv, « un vieux braconnier qu’il employait au jardin lui indiqua le procédé suivant qu’il mit en application et lui permit de récolter toutes ses pommes de terre sans que les sangliers aient osé y toucher.

Il plaça dans son champ qui était assez long, 200 m environ, sur une dizaine de mètres seulement, de vieilles boîtes de conserves vides qu’il enterra presque complètement, à raison d’une tous les 15 ou 20 m et y versa jusqu’au bord un mélange d’eau et d’urine humaine.

Au-dessus, il plaça une pierre plate pour éviter une évaporation trop rapide parle soleil.

« Les sangliers sortant le soir et approchant du champ sentaient l’odeur humaine et se figuraient qu’il y avait à l’emplacement de chaque boite un homme à l’affût.

Ils n’osaient approcher et respectèrent donc les pommes de terre. »

Ce moyen fut employé, avec le même succès, par une garde-barrière voisine.

Et l’on peut en dire, avec M. Saby : « Non breveté, mais très pratique. »

 

 

Surtout au printemps aprés avoir déguster les premières asperges ! !

 

 

sanglier.jpgregard du passé m1

Bon dimanche........... 

Partager cet article

Repost0

commentaires