Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

14 décembre 2021 2 14 /12 /décembre /2021 10:00

Le saviez-vous ?

Contrairement à ce que vous pensez, les oiseaux ne dorment pas dans leurs nids

Non, les oiseaux ne dorment pas dans leurs nids. Ils trouvent bien d’autres cachettes pour faire leur somme à l’abri des prédateurs.

Si on vous demandait à quoi servent les nids des oiseaux, vous parieriez sans aucun doute votre PEL que ces petits cocons de brindilles sont l’équivalent du lit des humains : un lieu où l’on passe la nuit bien au chaud. « FAUX ! » explique Nicolas Lund, un spécialiste américain des oiseaux, dans un article qu’il signe pour le site d’information en ligne Slate. Retour sur cette idée fausse largement partagée par le commun des mortels.

Non, les oiseaux ne passent pas leurs nuits dans leurs nids. « Jamais », assène sans détour Nicolas Lund. Pourtant, le spécialiste l’admet, « c’est un tableau plutôt mignon qu’on aime imaginer : un petit oiseau, blotti dans son nid après une matinée passée à chercher des vers de terre, en train de remonter un peu sa couverture de feuilles pour rester bien au chaud. »

En réalité, pour commencer, tous les oiseaux ne nichent pas. Ce qui aurait dû nous mettre la puce à l’oreille puisqu’en revanche, tous les oiseaux ont besoin de repos… Deux questions se posent donc : à quoi servent alors ces nids, et où les oiseaux se reposent-ils ?

Un berceau plutôt qu’un lit

Si l’on devait faire une analogie entre le nid et le mobilier humain, le nid correspondrait donc davantage à un berceau qu’à un nid. En effet, c’est ici que les oiseaux qui nichent pondent leurs œufs et installent leurs petits pour les nourrir et les maintenir à l’abri des prédateurs. Cependant, une fois la saison de la nidification terminée, les nids se retrouvent en piteux état, explique le spécialiste : « ils sont couverts de fiente d’oisillons et abritent parfois un bébé mort. Ces «restes» attirent les parasites et les prédateurs, et les oiseaux n’en ont de toute façon plus besoin. »

Garder l’œil ouvert

Pour dormir, les oiseaux optent en réalité pour des lieux très variés. Les plus gros comme les canards ou les mouettes peuvent ainsi faire un petit somme sur l’eau, sur une branche ou même sur le sol. Les plus petits spécimens en revanche, comme les passereaux, sont plus vigilants. Pour se reposer, il leur faut un lieu sécurisé, sur une branche dans un arbre bien touffu, à l’abri des chats et des prédateurs venus du ciel comme les chouettes.

Trouver un lieu sécurisé pour dormir est si complexe que certaines espèces ont développé l’aptitude de dormir avec un œil ouvert révèle enfin l’expert. Une prouesse rendue possible grâce à une étonnante spécificité anatomique : « les yeux de la plupart des volatiles (contrairement aux humains) ne communiquent qu’avec une seule moitié de leur cerveau. Le sommeil hémisphérique unilatéral permet aux oiseaux d’endormir un hémisphère de leur cerveau tout en gardant le deuxième alerté et éveillé. »

Pour en savoir plus

Partager cet article

Repost0

commentaires