Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

18 décembre 2019 3 18 /12 /décembre /2019 07:04

Nous y passons tous  à tout moment de notre existence , il s'agit  du moment ou l'on souhaite les anniversaires ....

Mais savez-vous depuis quand les souhaitent-on ?

Fêter sa naissance avec gâteau, bougies et cadeaux : aujourd’hui, cela semble naturel. Mais jusqu’à la Révolution, les Français s’en fichaient… car ils ignoraient leur date de naissance ! A la place, ils honoraient le jour de leur saint patron, ou celui de leur baptême. Les célébrations étaient collectives et placées sous l’égide de l’Eglise.

On enregistre les naissances et non plus les baptêmes

C’est la République laïque qui va favoriser l’invention de l’anniversaire. A partir de 1792, les communes consignent les naissances dans les registres d’état civil. Un acte fort, car jusqu’ici c’était l’Eglise qui enregistrait les baptêmes (pas les naissances). Fin XVIIIe, chez les bourgeois, on fête peu à peu sa venue au monde plutôt que son entrée dans la communauté des croyants.

En savoir plus………….

L'anniversaire tel que nous le connaissons est assez récent ; dans l'Antiquité il y avait l'Anniversarium ou le Dies Natalis qui se référaient au jour de la mort considérée comme une « naissance éternelle » et donc digne d'être commémorée.
Ceci avait lieu parce que tous les événements liés à la personne étaient empreints de religiosité et fêter le jour où elles étaient venues au monde semblait dénué d'intérêt parce que comme l'affirmait Saint Augustin ce jour rappelait le péché originel donc personne n'aurait pu envisager de fêter un aussi triste événement pour l'être humain.
Ce n'est qu'entre le XIV ? et le XVI ? siècle que commence un mouvement laïque qui libère la partie religieuse de la personne et que l'on commence à célébrer le souvenir du jour de la naissance qui devient un événement joyeux non plus lié au péché.
Il faudra attendre encore de nombreuses années pour arriver à prendre l'habitude de faire un gâteau d'anniversaire.
Bien que cela puisse paraître surprenant cette coutume a eu un inventeur, une personne qui pour la première fois a fêté son anniversaire en offrant à ses convives un gâteau avec des bougies. Il s'agit de l'écrivain allemand Goethe (1749-1832) qui le jour de ses 53 ans a décidé de présenter à ses convives un gâteau avec 53 bougies, devenant ainsi « l'inventeur » du gâteau d'anniversaire tel que nous le connaissons.

Ne manque-t-il rien d'autre pour une fête d'anniversaire ?
Mais oui, le refrain « happy birthday to you » !
Cette petite musique sympa a été composée en 1893 par deux institutrices de maternelle américaines, deux sœurs, Mildred J Hill et Patty Smith Hill qui accueillaient tous les matins les enfants en se servant de cette mélodie à laquelle elles avaient adapté des paroles de bienvenue.
Le texte spécifique sur le thème de l'anniversaire aurait été composé et adapté à cette musique en 1924.
La personne qui a le plus contribué à la grande diffusion de cette chanson est Marilyn Monroe qui a chanté Joyeux anniversaire, presque en chuchotant, au président Kennedy.
De nos jours dans tout le monde occidental on la chante en chœur à la personne qui fête son anniversaire.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires