Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 06:36

2 melons vendus aux enchères pour 25.000 euros

L’heure du melon au jambon de parme a sonné. Pour autant, tout le monde ne joue pas dans la même catégorie en la matière. Ainsi, le responsable des achats d’un supermarché de la préfecture japonaise de Hyogo vient d’acquérir deux melons d’une variété rare locale de la région du Yubari : les Yubari King.

Cet achat ne s’est pas fait sans sacrifices puisque le supermarché a acheté les deux fruits de cucurbitacées pour la modique somme de 3 millions de yens japonais, soit plus de 25.000 euros. A l’instar du bœuf de Kobé ou du champagne, le Yubari King s’impose donc comme le produit de luxe dans sa catégorie. Le responsable du supermarché a justifié son achat en expliquant que son établissement avait contracté une sorte de «dette» à l’égard des producteurs de Yubari King. «Je voulais retourner une faveur aux fermiers de la région du Yubari qui nous aident chaque année» a-t-il ainsi expliqué à Japan Times.

Ordinairement vendus pour 40 à 90 euros, les melons Yubari King sont réputés pour la douceur de leur chair. Leur culture qui a débuté dans les années 1980 a permis de maintenir l’activité économique du Yubari alors que la crise du charbon avait laissé ses marques dans la région. Le Yubari King est un croisement entre les variétés Earl’s Favourite et Burpee’s Spicy Cantaloupe, il doit être parfaitement sphérique et lisse. A l’instar du bœuf de Kobé, ce fruit est protégé par un label.

Partager cet article

Repost0

commentaires