Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 23:51

la-france-d-apreseaecb.jpgVoilà une histoire bien française qui résume, en partie, notre déclin. Une histoire où l'on a du mal à faire la part entre ce qui relève du corporatisme, de la pègre, du syndicalisme et de la bêtise pure et simple.

******************.

Elle se déroule dans tous les ports de France, où les grutiers et les dockers se plaignent en permanence de la " pénibilité " de leur métier, où la plupart ne font certes pas 35 heures par semaine. C'est sans doute pourquoi ils se mettent en grève à tout bout de champ, avec une ardeur à la tâche qui laisse sans voix.

**

A cause de l'irresponsabilité de quelques syndicalistes, les ports français sont ainsi sur une mauvaise pente, pour le plus grand bien d'Anvers ou de Rotterdam. Tels sont les effets de notre culture nombriliste et autocentrée : en bloquant régulièrement les conteneurs sur les terminaux français, les grutiers et les dockers sont devenus les alliés objectifs de nos concurrents en matière de transports maritimes.

**

En trente ans, Marseille, le premier port français, est tombé du deuxième au quatrième rang européen. Et tout le monde sait que sa chute dans le classement n'est pas finie, comme celle du Havre et des autres. Pendant ce temps, Rotterdam pavoise avec un niveau record de transbordement de marchandises (+ 11% en un an). Merci, la CGT.

**

Que faire ? De la pédagogie, encore de la pédagogie, ce que ni le gouvernement ni personne ne sait apparemment faire. Sinon, les Français finiront un jour par croire, comme les grutiers et les dockers, que notre horizon s'arrête à nos frontières. Quitte, si les choses se gâtent et au nom d'un " protectionnisme raisonné ", à édifier des murs jusque dans la mer...

Grincheux le croquant

Partager cet article

Repost0

commentaires

martyne 14/05/2011 13:10


tous politisé ces syndics !!!