Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 22:16

ÉCONOMIE - Elle ne fermera pas ses portes, mais 24 emplois sur 50 vont être supprimés...

La holding Ciranoé a été choisie jeudi par le tribunal de commerce de Quimper (Finistère) pour reprendre les faïenceries HB Henriot, fabricant du célèbre bol à oreilles breton menacé par la concurrence chinoise.

photo-bols.PNG

Ciranoé, basée à Paris et dirigée par un ingénieur d'origine bretonne, aura dès lundi la jouissance de l'entreprise placée en redressement judiciaire depuis le 4 février. Le repreneur prévoit de conserver 26 emplois sur une cinquantaine, dont six des treize peintres qui décorent à la main les bols à oreilles ornés d'un prénom et de personnages bretons qui ont fait la renommée de l'entreprise.

Les faïenceries Henriot, fondées en 1690 à Quimper, ont compté dans les années 1940 plusieurs centaines d'employés. Soumise à la concurrence de produits industriels, notamment chinois, où la peinture à la mainbols-b.PNG a été remplacée par des décalcomanies, et subissant une désaffection de ses clients nord-américains, l'entreprise a connu des difficultés.

500.000 euros de pertes 

Jean-Pierre Le Goff, PDG de Ciranoé, a précisé qu'il voulait repositionner l'entreprise, qui fabrique aussi des bijoux et des objets de décoration, sur la production haut de gamme en supprimant surtout des postes administratifs et commerciaux.

Trois entreprises étaient en lice pour reprendre les faïenceries Henriot, mais seul Jean-Pierre Le Goff, qui a repris en mars dernier le chantier naval Sibiril de Carantec (Finistère) placé en liquidation judiciaire, s'était présenté devant le tribunal le 4 juillet. Au moment de son placement en redressement judiciaire, l'entreprise enregistrait 500.000 euros de pertes pour un chiffre d'affaires de deux millions d'euros.  

***

bols b

 

Ouf ! sauvé pour quelques temps!

notre savoir faire.........reste en bretagne,

mais pour combien,et à quel prix ?

 

publié par;grincheux le croquant.juillet 2011 

Partager cet article

Repost0

commentaires