Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 06:23

 

 

  Le Billet Du Dimanche .Logo.JPG.FN2013  Les vacances. Quèsaco !

 

 

 

Mais au fait D'où viennent les vacances ? ...

 

 

 

 

C'est l'apparition des civilisations urbaines qui amène la naissance du concept des vacances. Cette tradition s'enracine dans la vie urbaine par opposition au monde agricole qui, à cause du climat, ne dicte pas un rythme de travail continu tout au long des saisons. En ce sens, à la campagne, les périodes de vacances s'intercalent naturellement à travers de périodes de travail et de labeur. Au Moyen Âge, il existe déjà des "vacances" en Europe. Celles-ci correspondent aux temps des moissons et des vendanges en été, période où les universités ferment leurs portes afin de permettre aux étudiants de travailler dans les champs. Un peu plus tard, au XIXe siècle, les vacances deviennent une coutume répandue dans l'aristocratie et la bourgeoisie. Elles correspondent à la période de l'année où les classes supérieures de la société quittent leurs demeures principales (qui deviennent vacantes) afin de se rendre dans les résidences secondaires et profiter de la nature, du grand air et des bienfaits du climat marin pour la santé. Le romantisme est à son apogée. Du côté de l'Angleterre, l'économie est en avance sur son temps. Les Anglais ont été les premiers à populariser les stations balnéaires, d'abord sur leurs côtes, puis de l'autre côté de la Manche (Deauville, Dinard, etc.) et enfin dans le sud de la France (sur la Côte d'Azur: Nice, Cannes et Marseille). Vers de la fin des années quarante, avec l'apparition des congés qui se concentrent dans la période estivale, les vacances deviennent plutôt un moment où l'on bouge, où l'on voyage et découvre de nouveaux horizons. C'est un moment d'aventure et de découverte qui maintient toutefois l'idée du ressourcement et du laisser vivre. Avec le développement de la publicité et les enjeux commerciaux qu'elles représentent, les vacances deviennent incontournables bien qu'elles restent inaccessibles encore à un grand nombre de personnes et de familles.

 

 

Pour terminer ce billet sur une bonne note, je vous propose de revenir sur  quelques citations  cultes afin d’imager celles –ci ou de rêver aux prochaines …..

bonjour papy.f noirje cite...

[Je pensais que les vacances me videraient la tête. Mais non, les vacances, ça ne vide qu'une chose : le porte-monnaie. ]


Jean-Philippe Blondel

 

[On voyage pour changer, non de lieu, mais d'idées.]


Hippolyte Taine

 

Et n’oubliez pas !


[En Provence, le soleil se lève deux fois, le matin et après la sieste. ]


Yvan Audouard, Auteur-Journaliste, Français.

 

Ma préférée


 

[La vraie paresse, c'est de se lever à 6 heures du matin pour avoir plus longtemps à ne rien faire.]

 
Tristan Bernard

 

C’est sur le chemin du retour que je vous transmets ce billet car pour moi aussi c’est l’heure de la rentrée…

 

 

Bon dimanche et bonne reprise à toutes et tous 

 

Papy......

Partager cet article

Repost0

commentaires