Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 07:41

 

 

Le billet du dimanche 2014JPG  À propos du Béret 

 

 

En connaissez-vous l’origine ?

 

 Le mot "béret" vient du latin "birrus" ou "birrum", dont l'origine grecque est "birros" (casaque) - et "purros": (brun).

Mais Effectivement, Le mot béret provient du  mot béarnais "berret" désignant la coiffure des Béarnais, des Gascons et des Basques. Dans les Landes, il porte aussi le nom de "bounet" ou "capet".

La légende béarnaise  remonte à Noe qui, passé le déluge, remarqua en regardant ses cales, que le sol était recouvert d'un amalgame de laine piétinée formant un revêtement imperméable, c'était la naissance du feutre.

Le port du béret semble lié à près de 2000 ans d’histoire. En effet à l'origine le béret recouvrait la tête et les épaules des soldats romains. Par la suite, les habitants essentiellement des bergers de la vallée d'Aspe et d'Ossau ont débutés la fabrication des bérets, pour s'étendre au Pays Basque, aux Landes et Gascogne; ce seront principalement les émigrés basques qui le diffuseront. Cette diaspora émigra notamment au 19 eme siècle en Argentine, Chili, Pérou et Bolivie, Espagne ; en effet  dans un souci de ne pas diviser le patrimoine foncier, le droit de primogéniture male avait cours, c'est à dire que l'ainé male de la famille héritait du patrimoine foncier. 
Les pêcheurs à la baleine Basques l'exportèrent aussi jusqu'à Saint Pierre et Miquelon.

Il est possible de retrouver sa présence  comme à l’église de Bellocq, datant du Xllle siècle, sculpté dans la pierre.

 Le béret fut porté dès le 14eme siècle par les militaires; plus tard la garde personnelle de Napoleon 1er le porte aussi ; de même lors des  guerres carlistes en Espagne (1834-1840). Les chasseurs alpins se coifferont aussi du béret à partir de 1891 puis ce sera le tour des légionnaires, parachutistes, aviateurs.

Aujoud'hui le béret est porté par tout le monde et devient un attribut vestimentaire de mode; ainsi on le remarque dans de nombreux défilés de mode, il est porté en ville comme à la campagne dans tous les milieux et toutes tranches d’âge ;  que ce soit pour  monsieur ou madame, le béret se décline sous différentes formes et différentes couleurs, il est souvent porté avec élégance.

fond-d-ecran-beret.JPG 

 le "béret basque" historique constitué d'une feutrine imperméable et tricoté.

"Le béret basque" est fabriqué  en Béarn par 2 entreprises et une au Pays Basque espagnol 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires