Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 09:00
 
 
   
Le Billet Du Dimanche .Logo.JPG.FN2013Balade sur l’archipel de Chausey……………(Normandie)
 
 
 
 
 

CH1-copie-1.PNG

Après avoir décidé de traverser la France ma balade dominicale aujourd’hui nous conduira vers la 

Normandie afin découvrir la vie paisible de l’archipel de Chausey. Situées au large de la baie du Mont Saint-Michel (A 15 kilomètres au large de la pointe du Roc), ces 365 îles, dont seule la Grande-île est habitée, ont su conserver, en tant que site protégé, une nature brute et préservée. Paradis des pêcheurs et des ornithologues, l’archipel de Chausey est également le décor rêvé des photographes passionnés par les paysages marins.

 
 
CH2
 
 
–PHOTO du Chenal qui longe la Grande-île, le Sound est le principal mouillage de l’archipel. Durant la période estivale, plus de deux cents bateaux peuvent venir y trouver refuge. A marée haute, le Sound offre un panorama grandiose où se mêlent des camaïeux de bleus et verts.
 
 CH3.jpg
 
Outre le tourisme (près de 200 000 visiteurs par an), la pêche et l’aquaculture constituent les principales activités économiques de l’archipel. L’eau très pure de la région, brassée par de forts courants, liée à un marnage important permet notamment la pêche du homard, du congre, du tourteau, du bar et du mulet.
 
 CH4.jpg
 
"Ici vécut Marin-Marie, navigateur, peintre, conteur, ami des marins pêcheurs 1901 - 1987 " peut-on lire à l’entrée de cette maison traditionnelle. Peintre officiel de la marine et navigateur, Marin-Marie partageait sa vie entre Chausey et Saint Hilaire du Harcouët. Figure emblématique de l’archipel, il a défendu sa vie durant le statut territorial bien particulier de l'île de Chausey et les droits de ses pêcheurs.
 
 CH5.jpg
 
Marin-Marie s’est opposé avec ténacité contre l'exploitation touristique de l'archipel qui ne pouvait se faire, selon lui, qu'au détriment de l'espace naturel et sauvage de Chausey. Protecteur de l'archipel pour ses marins pêcheurs, il l'était aussi pour sa faune et sa flore. La seule ferme agricole de Chausey, qui fournissait aux habitants pains et légumes, est née de son initiative. Désormais convertie en gîte, elle peut aujourd’hui accueillir une vingtaine de visiteurs. Un refuge agréable qui permet d’apprécier le calme de la Grande-île, après le départ des navettes de touristes.
 
 CH7.jpg
 
D'origine américaine, cette embarcation en bois et à fond plat, baptisée doris, a été adoptée par les habitants de l’archipel. Quelques marins pêcheurs les utilisent encore pour la pose de lignes, de trémails ou de casiers à homards, mais la grande majorité des doris sont aujourd’hui utilisés comme des bateaux de plaisance.
 
 CH8.jpg
 
Longtemps réputé pour la qualité de sa roche, l’archipel de Chausey abritait autrefois de nombreuses carrières de granit, qui a notamment été utilisé pour la construction de l'abbatiale du Mont Saint-Michel, des façades de Saint-Malo, du Fort de la Conchée, des quais de Dieppe ou encore des manoirs du Cotentin. Près de 500 carriers et barilleurs saisonniers, principalement en provenance de Blainville-sur-mer, travaillaient alors sur l’île et occupaient ces maisons typiques de granit qui sont aujourd’hui pour la plupart louées à l’année par des passionnés de l’archipel.
 
 CH9.jpg
 
Depuis le déclin et l’abandon progressif des carrières, des amoncellements de blocs de granit colonisent les plages de la Grande-île. Un décor presque lunaire lorsque la mer se retire. Malgré un ciel bleu azur, une brume de mer se lève à l’horizon et ne va pas tarder à recouvrir l’archipel tout entier.
 
 CH10.jpg
 
À marée basse, si la brume de mer venait à vous envelopper dans ce fouillis inextricable de chaos rocheux et de bancs de sable, l'ambiance deviendrait, tout simplement, magique ! De nombreuses formations rocheuses érodées par le lessivage quotidien, les courants forts, le vent et les embruns ont des silhouettes humaines répertoriées et nommées depuis le Moyen-Age.
 
 CH11.jpg
 
– La plage de la Grande Grève, principal lieu touristique de la Grande-île en été, est baignée par de superbes eaux turquoise.
 
 CH12.jpg
 
Seul moyen de transport sur la Grande-île, la marche permet de découvrir les moindres recoins de l’île. Depuis ses nombreux sentiers côtiers, l’archipel se dévoile sous son plus beau jour.
 
 CH13.jpg
 

Au détour d’un chemin, en approchant du phare de Chausey, nous tombons sur ce majestueux voilier arrêté au large de la Grande-île. Une belle surprise avant notre retour sur le continent.
 CH14.jpg
 
 
L'archipel de Chausey compte un nombre d'îles et d'îlots si important que la navigation est assez dangereuse dans ses parages.
Le phare, haut de 41,51 mètres, se trouve sur la plus grande des îles. Il est malgré cela considéré comme un phare en mer.
Il est habité par deux gardiens qui contrôlent aussi les phares de Granville et d'Agon ainsi que quelques feux en mer.
Son feu à éclats blancs 5s est éclairé par une lampe halogénure de 250 W. Il a une portée de 23 milles (environ 42 kilomètres).
Ses coordonnées géographiques sont:
48º 52' 13" N
01º 49' 21" W
Il n'est pas visitable.
       
 CH15.png

Partager cet article

Repost0

commentaires