Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 07:51

 

Billet du D.02JPG  La Lanterne Rouge

 

Passionnés de Foot ou de cyclisme savez-vous Pourquoi appelle-t-on le dernier de Ligue 1 ou celui du tour de France la «lanterne rouge» ?

 

L'expression qui désigne le dernier d'une compétition sportive a longtemps constituée une tradition du Tour de France. Et son origine reste pour le moins originale.

 La dernière place d’un classement. Faisant référence au feu de signalisation de couleur rouge traditionnellement situé à l'arrière d'un convoi ferroviaire, cette expression désigne, par extension, le dernier d'une compétition sportive.

Une tradition sur le Tour France

Pendant longtemps, la place de dernier du Tour de France, celle de «lanterne rouge», a participé au folklore de la course cycliste. Alors que les meilleurs coureurs se battent pour revêtir le maillot jaune sur les Champs Elysées, d'autres convoitent l'extrémité basse du classement. Et pour cause, dès 1903, le grand perdant se voyait honoré, non pas pour sa médiocrité mais pour sa ténacité. Pour avoir réussi à achever la Grande Boucle. La tradition voulait même que le cycliste dispute la dernière étape avec une lanterne rouge à la main et réalise un tour d'honneur à l'arrivée, à Paris.

L'heureux dernier bénéficiait alors d'une attention médiatique particulière et profitait de son «titre» pour obtenir de meilleures primes à l'occasion des critériums d'après Tour. Ce qui donnait lieu à une véritable compétition interne au Tour de France: la course à la dernière place.

« Les gens regardent le classement, qui est le maillot jaune, et qui est dernier. Ils se disent : ‘Le pauvre mec, il a dû souffrir !' »

 

La «lanterne rouge» a néanmoins perdu de son aura sur le Grande Boucle. Déjà en 1980, l'organisation du Tour, qui commence à voir d'un mauvais œil la tradition, avait durci le règlement et les délais d'élimination demandant ainsi un véritable effort de calcul aux cyclistes pour éviter de quitter prématurément la compétition. Aujourd'hui, l'ultime coureur à franchir la ligne d'arrivée n'est plus autant promu.

lanterne-rouge.JPG

Partager cet article

Repost0

commentaires