Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 06:19

 

 

du côté nature .logo.07.2013  La faim fait sortir les loups du bois :

 

 

 Pour la première fois, un loup a été photographié dans la Meuse. L'arrivée de l'animal inquiète les éleveurs, intervient 3 ans après sa réapparition dans les Vosges en région Lorraine.

 

loups_2.jpgCela fait trois ans, que le loup est réapparu dans les Vosges, mais c'est bien la première fois qu'il est repéré aussi loin vers l'Ouest. Le 18 avril, un piège photographique de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage, a identifié ce canidé dans la Meuse. Le loup n'est plus qu'à 250 kilomètres à peine de Paris. Il a progressé de 200 km en trois ans.

Une trentaine de victimes dans la Meuse

Plusieurs attaques de troupeaux ont déjà été enregistrées dans le sud du département depuis octobre 2013. La préfecture de la Meuse précise qu'il y a eu jusque-là "13 attaques, exclusivement de troupeaux ovins, totalisant une trentaine de victimes, pour une montant indemnisé de 5000 euros".  La préfecture indique également "qu'une étude sur la vulnérabilité du système pastoral à la prédation du loup en Meuse a été lancée".

Les éleveurs meusiens s'inquiètent pour la sécurité de leurs troupeaux : "Ca n'est pas acceptable, c'est notre outil de travail donc si on ne peut pas travailler dans des conditions sereines, ça ne peut pas aller" déclare Cyril Weisse, éleveur d'ovins.  Suite à un arrêté préfectoral, des clôtures électrifiées ont été installées pour protéger les troupeaux. Mais cela ne semble pas suffisant pour les éleveurs qui craignent pour la pérennité de leur activité.

Une présence qui commence à devenir permanente

Éradiqué en France en 1937, le loup est désormais une espèce protégée par plusieurs conventions internationales. On compte aujourd'hui près de 250 loups en France. Son braconnage est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende.

 

Celui qu'on appelle aussi le Canus Lupis a fait son retour en 1992 dans les Alpes française depuis l'Italie. Si sa présence est sporadique dans d'autres massifs, elle tend pourtant à devenir permanente. C'est d'ailleurs officiellement le cas, depuis 2012, dans les Vosges, entre l'Alsace et la Lorraine, où une meute de quatre loups a été identifiée au printemps dernier. Sa progression dans le massif, de 200 kilomètres en trois ans, est importante. Ils sont également présents dans le Jura, et poursuivent leur marche vers le nord et l'ouest de la France.

Partager cet article

Repost0

commentaires