Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

20 novembre 2022 7 20 /11 /novembre /2022 12:29

Mais jusqu'ou peut aller la télé-réalité audiovisuelle ?

Quel talent ! où plutôt " quel incroyable talent ! "

Les téléspectateurs réunis devant La France a un incroyable talent sur M6 ce mardi 8 novembre ont assisté à une séquence pour le moins particulière en fin d’émission. C’est Karine Le Marchand qui est arrivée la première sur scène pour demander aux spectateurs de moins de 18 ans présents dans la salle de sortir. « Le numéro que nous allons voir n’est pas adapté à leurs chastes yeux », a justifié l’animatrice. Elle a toutefois précisé que le numéro à venir était « attendu depuis des années ».

Beatrice McQueef, une Australienne de 40 ans, est alors montée sur scène. « Dans la vie, je suis gynécologue mais je suis aussi une musicienne un peu particulière. Je joue de la musique avec mon corps », avait-elle prévenu dans le portrait diffusé avant son arrivée devant le jury de l’émission artistique.

Ni une ni deux, la quarantenaire a tombé la jupe, se retrouvant en sous-vêtements. Elle a ensuite inséré une flûte dans son sexe avant de se retourner, les jambes en équilibre sur deux chaises. Elle s’est ensuite mise à jouer Frère Jacques. Pour les téléspectateurs, la production a masqué le vagin de la quarantenaire derrière un emoji chat durant toute la séquence.

Rapidement, Hélène Segara et Sugar Sammy ont rapidement buzzé la performance tandis que Marianne James et Éric Antoine étaient hilares. Après sa prestation, l’Australienne a expliqué avoir découvert son talent en pratiquant la gymnastique dans un cirque alors qu’elle était plus jeune. Lors de ses numéros, elle faisait régulièrement des « pets de foune », expression traduite en anglais pas « queef » d’où elle tient son pseudonyme.

Elle a encore raconté avoir réalisé qu’il n’y avait pas de quoi être embarrassée. « Je me suis dit que je pouvais l’utiliser et en faire quelque chose de divertissant. »

Conclusion : Etant donné la division du jury, c’est le public qui a dû décider du sort de la candidate pour la prochaine étape de l’émission. Son numéro musical n’a vraisemblablement pas convaincu l’audience puisque l’aventure s’arrête à ce bref passage pour Beatrice McQueef.

                                          Bon dimanche avec

Partager cet article

Repost0

commentaires