Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

6 juin 2022 1 06 /06 /juin /2022 15:00

En mémoire à tous ceux qui n'en sont pas revenu et tous ceux a qui nous devons notre liberté 

6 juin 1944 /6 juin 2022

Le débarquement de Normandie

Le 6 juin 1944, à l'aube, une armada de 4266 navires de transport et 722 navires de guerre s'approche des côtes normandes. Elle s'étale sur un front de 35 kilomètres et transporte pas moins de 130 000 hommes, Britanniques, Étasuniens ou Canadiens pour la plupart. Plus de 10 000 avions la protègent.

Baptisée du nom de code Overlord (« suzerain » en français), cette opération aéronavale demeure la plus gigantesque de l'Histoire, remarquable autant par les qualités humaines de ses participants que par les prouesses en matière d'organisation logistique et d'innovation industrielle et technique. Elle était attendue depuis plus d'une année par tous les Européens qui, sur le continent, luttaient contre l'occupation nazie.

Overlord : " les dessous d'une opération à risques "

Relire les archives du Débarquement, c'est découvrir les débats, les hésitations et la part de hasard qui décident d'une victoire. Olivier Wieviorka nous invite à cette reconstitution minutieuse et passionnante.

Heure par heure l'histoire du Débarquement est une des mieux connues qui soient. Les ouvrages publiés sur le Jour J abondent, déferlante souvent stimulée par la fièvre commémorative qu'attisent les anniversaires. Cette production, pourtant, n'a peut-être pas contribué à éclairer un événement largement obscurci par le mythe. Les clichés, de fait, ont la vie dure, d'autant que les représentations cinématographiques - du Jour le plus long à Il faut sauver le soldat Ryan - ont aidé à les pérenniser.

Noyés sous une avalanche de chiffres qui détaillent avec minutie le nombre d'hommes, d'appareils et de bâtiments lancés dans la bataille, nos contemporains croient un peu vite que les forces débarquées le 6 juin 1944 bénéficiaient d'un rapport de forces favorable, servi par une logistique hors pair s'adossant sur les inépuisables ressources des États-Unis. Impressionnés par les images terribles des soldats mitraillés par la défense

allemande, ils concluent un peu vite que le débarquement sur les plages s'est soldé par un bain de sang. Sensibles aux discours commé­moratifs que diffusent, avec constance, les pouvoirs politiques, ils pensent que l'entente régnait entre les Alliés, que les soldats étaient prêts à perdre leur vie pour sauver la démocratie, les Américains ajoutant à ce sens partagé du sacrifice le souci aiguisé d'honorer la dette à l'égard de La Fayette.

Autant le dire d'emblée, ces images ne correspondent que partiellement aux conclusions que permettent de tirer l'examen des archives et la lecture d'une bibliographie pléthorique.

Depuis, chaque année, de nombreuses commémorations se déroulent sur les plages du débarquement, afin de rendre hommage aux soldats morts pour la patrie.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires