Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

27 mai 2022 5 27 /05 /mai /2022 18:09

D'où vient l'expression « Se dorer la pilule » ?

Au XVIIe siècle, l’expression désigne un stratagème malhonnête.

 

Des apothicaires ont trouvé un moyen de rendre leurs pilules attractives : ils les recouvrent de feuille d’or. Pour moquer cette pratique, on dit qu’on « dore la pilule » lorsqu’on donne une apparence agréable à quelque chose qui ne l’est pas. Quel rapport avec la bronzette ?

A partir des années 1930, avec les congés payés, les Français découvrent le plaisir de « se dorer au soleil ». Dans la seconde moitié du XXe siècle, par confusion avec l’ancienne expression, on parle alors de « se dorer la pilule » lorsqu’on s’adonne au farniente.

 

Riche et tellement généreux !

Un homme habillé de manière très classe sort d’un supermarché poussant un caddie débordant de nourriture et autres gourmandises en tout genre : champagne, foie gras, saumon, etc…
Au moment ou il s’approche de son gros 4X4, il aperçoit un homme qui ramasse de minuscules brins d’herbes poussés à travers le béton du parking.

Le riche : Excusez-moi, Monsieur, mais que faîtes-vous ?

Le pauvre : Je ramasse de l’herbe, c’est pour la manger, j’en ramène aussi à la maison, on n’a plus rien !

Le riche : Ah bon !!!! si je peux me permettre, tenez voici ma carte avec mon adresse, venez plutôt manger à la maison !

Le pauvre : C’est gentil, M’sieur, mais j’ai une femme et huit mômes, et je, enfin…

Le riche : Mais, c’est évident, venez avec votre famille !

Le pauvre : Oh alors, ça, c’est gentil ! Mais c’est que les grands y sont déjà mariés, pi z’ont aussi des petits !!!

Le riche : Allons, mon ami, je vous en prie, venez tout !

Le pauvre : Z’ êtes sûr, parce qu’y a aussi mes sœurs et mes beaux-frères, on est nombreux…

Le riche : Je vous le dis, j’insiste, ça me fait plaisir, venez tous chez moi, l’herbe est haute comme ça, si vous êtes nombreux en trois heures c’est fait !!!

Partager cet article

Repost0

commentaires