Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

17 mars 2022 4 17 /03 /mars /2022 09:43

Saviez-vous que l'on peut peindre sur du formica ! 

En Europe, le formica, considéré dans l’après-Guerre comme un emblème de la modernité, a commencé à investir les intérieurs dans les années 1950 sous forme de buffet, de table et de chaises. Après une période de gloire, il fut ensuite boudé, mais revient aujourd’hui sur le devant de la scène. Ces meubles d’époque ont certes courageusement traversé les ans, mais ils peuvent avoir besoin d’être remis au goût du jour. Nous vous expliquons ici comment donner un coup de jeune au formica en le peignant.

 

À l’heure actuelle, on trouve sur le marché un très large choix de peintures qui permettent de peindre sur la plupart des supports, y compris le formica. Toutefois, du fait de sa composition, le formica reste une surface assez complexe à peindre.

Il faut en effet savoir que le formica n’est pas du plastique, mais une sorte de millefeuille dont les couches sont constituées de dizaines de feuilles de papier kraft imprégnées de résine de synthèse, puis pressées à chaud.

Pour la dernière couche, un papier décor imprégné de résine mélamine est utilisé pour donner au formica sa couleur et sa résistance. Au final, on a une surface lisse et brillante qui limite la tenue de la peinture. Vous allez donc devoir choisir une peinture adaptée, mais aussi passer par une étape de préparation de la surface, qui est primordiale. En suivant les étapes une à une, vous pourrez peindre votre meuble en formica dans les règles de l’art.

Bien choisir sa peinture pour peindre du formica

Comme nous l’avons évoqué, il est important de bien choisir la peinture pour vous assurer un résultat à la hauteur de vos attentes.

L’adhérence d’une peinture classique est rendue difficile par l’aspect lisse et brillant de la dernière couche du formica. Pour contrecarrer ce problème, vous devez donc avoir recours à un primaire d'accrochage spécialement conçu pour les revêtements en plastique ou éventuellement un primaire destiné aux carrelages.

La primaire va permettre de profiter d’une base sur laquelle vous pourrez ensuite appliquer une peinture adaptée aux surfaces lisses. Si vous souhaitez appliquer une peinture acrylique, la sous-couche devra être à base d’eau, alors que si vous voulez mettre une peinture glycéro, elle devra être à base de solvant.

Le matériel nécessaire

Avant de vous lancer, il est nécessaire de réunir le matériel dont vous allez avoir besoin. Il vous faudra :

une éponge ;

des cristaux de soude ou de la lessive type Saint-Marc ;

du papier abrasif avec un grain fin ou de la laine d’acier ;

un primaire d’accrochage adapté ;

de la peinture ;

des pinceaux ou un rouleau ;

une bâche ou une protection pour protéger l’espace où vous allez travailler.

Veillez à toujours respecter les consignes du fabricant et à vous munir de protection lorsque vous utilisez certains produits.

 

La préparation du support

Il est maintenant temps de commencer à restaurer votre surface en formica. La première chose à faire est de préparer le support. Cette étape ne doit surtout pas être négligée, car elle contribuera grandement au résultat final.

  1. Diluez la lessive Saint Marc ou les cristaux de soude dans de l’eau tiède et, à l’aide d’une éponge, nettoyez l’ensemble de la surface.
  2. Rincez ensuite la surface.
  3. Laissez sécher.
  4. Si la surface est très encrassée, il est possible de procéder à un second nettoyage avec de l’acétone ou du vinaigre blanc. De cette façon, vous pourrez venir à bout des graisses plus résistantes. Si vous utilisez de l'acétone, veillez à vous équiper de gants ménagers et à bien aérer la pièce.
  5. Avec de la laine d’acier ou un papier de verre à grain fin, poncez afin de rayer la partie mélaminée. Pour ce faire, réalisez de petits mouvements circulaires sans jamais insister sur une zone précise. Il est important de ne pas creuser la surface, rappelez-vous que le formica est un millefeuille de papier kraft. Cherchez seulement à obtenir une surface qui soit un peu moins lisse pour faciliter la prise de la peinture.
  6. Procédez à un dépoussiérage soigneux.

Le passage de la sous-couche

Dès lors que votre surface est prête, c’est-à-dire qu’elle est propre et parfaitement sèche, vous pouvez alors vous lancer dans l’application de la sous-couche. Il est aussi possible d’utiliser un enduit de préparation qui s’applique avec un pinceau-brosse ou un rouleau dans le cas de grandes surfaces.

  1. Commencez par bien remuer votre peinture pour bien homogénéiser l’ensemble.
  2. Chargez le pinceau ou le rouleau avec la sous-couche et retirez le surplus pour une application plus uniforme.
  3. Appliquez le produit en formant des bandes verticalement, puis horizontalement pour les croiser.
  4. Laissez sécher le temps nécessaire, vous pouvez vous référer aux indications figurant sur l’emballage.
  5. Si nécessaire, vous pouvez appliquer une seconde couche. Pour ce faire, commencez par un ponçage léger afin de rendre la première sous-couche parfaitement lisse. Appliquez ensuite la seconde sous-couche et laissez sécher.

L’application de la peinture

Une fois que la ou les sous-couches de peinture sont appliquées et parfaitement sèches, vous pouvez peindre la surface. Pour les grandes surfaces, privilégiez l’utilisation du rouleau et pour les endroits plus difficiles d’accès et les détails, servez-vous des pinceaux.

  1. Avant de débuter, mélangez avec soin votre peinture pour obtenir un mélange parfaitement homogène.
  2. Si au toucher, les sous-couches présentent des aspérités, vous pouvez procéder à un léger ponçage pour obtenir un résultat plus lisse et uniforme. Dépoussiérez avec soin avant de passer la couche de peinture.
  3. Appliquez la peinture en dessinant des bandes verticales que vous croiserez avec des bandes horizontales.
  4. Laissez sécher.
  5. Selon le rendu souhaité, il peut être nécessaire de passer une seconde couche. Vous pouvez, là aussi, poncer légèrement entre les deux couches, sans oublier de dépoussiérer la surface tout de suite après.
  6. Astuces :
  • Entre les couches de peinture, pour éviter de devoir laver vos pinceaux à chaque fois, vous pouvez les entourer avec du papier journal ou les mettre dans un plastique en attendant que la couche précédente sèche.
  • Dès que vous avez terminé, veillez à nettoyer soigneusement votre matériel de peinture avec un produit adapté à la peinture :
  • si vous avez utilisé une peinture acrylique, il suffit de nettoyer votre matériel avec de l’eau chaude et savonneuse ;
  • si vous avez utilisé une peinture à base de solvant, comme la glycéro, vous devez commencer par utiliser un solvant pour éliminer toutes traces de peinture au préalable.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires