Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

30 janvier 2022 7 30 /01 /janvier /2022 11:06
Le billet du dimanche....

Heureux ou pas heureux ?

Les gens vraiment heureux, une catégorie en voie de disparition. Mais qui sont-ils ? Une seule question semble les obséder, la réussite sociale serait-elle indispensable pour justifier à elle seule, le bonheur des gens heureux ? Jeune garçon, ma maman m’avait dit « si tu veux être heureux toute ta vie, apprends à apprécier ce que tu as, parce que tu peux le perdre. Si tu veux être malheureux toute ta vie, passe ton temps à déplorer ce que tu n’as pas » A l’adolescence, j’avais déjà accepté comme naturelle l’injustice de la vie. Plus tard professionnellement, j’ai eu l’occasion d’envier un cours instant, quelqu’un qui avait tout, me disant simplement qu’il avait de la chance. N’étant pas jaloux de nature, ce constat passa très vite de ma mémoire. Pourtant il existe des gens qui ne savent pas faire autre chose que de s’investir en permanence. Réussir pour eux tient du réflexe, une sorte de toc dont ils sont les victimes. Ils pourraient être classés dans la catégorie des infatigables aux bénéfices, alors qu’ils sont conditionnés. Le peuple aime le bricolage, la lecture, le sport, se divertir en famille ou entre amis, le gagneur reste préoccupé le dimanche, ses soucis ne se limitant pas aux 35 heures. Qu’il ait une superbe maison avec tout ce qu’il faut, une Ferrari au garage, ou un yacht amarré quelque part suivant sa fortune, ne l’enviez pas, il n’en profite pas. Sa vraie vie, c’est la course contre la montre, d’avoir des rendez-vous, et résoudre les problèmes. Tout le monde le sait, il sera comblé.

"Charles Aznavour l’avait si bien décrit, en chantant « Mes amis, mes amours, mes emmerdes " !

Ce qu’on ne dit pas dans les écoles de commerce

La réussite sociale est synonyme d’une part de solitude, et l’échec de rejet. En gros, l’entrepreneur qui réussit sera considéré dans le meilleur des cas, comme un profiteur. S’il échoue, il sera réduit à un incapable qui a beaucoup déçu. La réussite est toujours précaire. Tandis que le bonheur risque d’être serein, quand il ne dépend pas exclusivement des autres. Qu’y a-t-il de meilleur qu’un bon emploi à vie, sans contraintes, sans risques, sans objectifs à réaliser, je vous le demande ? Certes, ce choix mettra définitivement à l’abri des réussites exceptionnelles, mais aussi des échecs dont on se relève difficilement

Le bonheur, ce n’est pas ce qui réussit, c’est ce qui fonctionne. Le malheur, c’est la panne.

Moi je suis heureux quand je cueille mes légumes dans mon potager.

Ce n’est pas de la joie. La joie est ailleurs, toujours fragile, toujours précaire , C’est de la sérénité, 

 

Bon dimanche 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires