Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

24 octobre 2019 4 24 /10 /octobre /2019 06:26

Santé;                      "Fatigue: comment retrouver son tonus?"

D’un naturel plutôt actif, voilà que, depuis quelques temps, vous enchaînez les "coups de mou", sans envie de bouger. voici quelques  solutions à explorer pour retrouver votre entrain.

• Les solutions

- Vérifier l’absence d’explication médicale. toute grosse fatigue doit pousser à consulter son médecin traitant. Ce "coup de mou" peut être le symptôme d’une maladie telle qu’une infection (grippe, mononucléose, zona...), une anémie ou autre carence, un problème cardiaque, ou encore un trouble thyroïdien ou une maladie de Lyme. La fatigue peut être un effet secondaire de certains médicaments (tranquillisants, anti-nauséeux ou corticoïdes), ou consécutive à un traitement médical (chimiothérapie...).

Après un questionnement sur vos activités des derniers mois, le praticien pourra prescrire une prise de sang pour y voir plus clair. une déprime ou une dépression sont aussi source de fatigue. Des soucis professionnels ou personnels, le manque de luminosité, un récent changement de vie (début de la retraite ou de celle de son conjoint, deuil, départ de la maison d’un enfant...) peuvent en être la cause. Une étude italienne menée en 2015 a souligné que voir son conjoint rester à la maison quand on continue soi-même à travailler engendre parfois un vrai coup de blues. 

- Reprendre une activité physique. Pour retrouver le sourire et l’entrain, rien de tel que l’activité physique, assure une étude internationale publiée en mars 2018: pratiquée ne serait-ce qu’une heure par semaine, elle diminue de 79% les symptômes dépressifs! La production d’endorphines résultant de l’activité physique est le meilleur des traitements qui soit. Courir, nager, pédaler... peu importe! 

- Changer ses menus. En parallèle, quelques ajustements dans l’alimentation suffisent pour avoir de vraies répercussions en termes de dynamisme. Il est possible d’améliorer les rouages du cerveau en misant sur les bons nutriments, au premier chef grâce aux oméga 3, des acides gras essentiels qui, en favorisant la fluidité des membranes des neurones, stimulent les neurotransmetteurs, telles la dopamine et la sérotonine garantes de notre bonne humeur. Les oméga 3 sont disponibles dans les poissons gras (saumon, thon, maquereau, sardine, hareng...), à inscrire une fois par semaine à votre menu, ainsi que les huiles de lin et de colza, à consommer à raison d’une cuillerée à soupe par jour, par exemple en assaisonnement. Autre nutriment phare: le magnésium, présent notamment dans le chocolat noir, la noix du brésil, les amandes et l’eau d’Hépar. Une étude clinique publiée en juin 2017 suggère que le magnésium serait aussi efficace que les anti-dépresseurs. Ou encore une préparation à base de safran et de rhodiole (en pharmacie), précise une étude clinique publiée en juillet 2018 dans le magazine 'Neuropsychiatric Disease and Treatment'. 

 

 

Notez : Les informations de ce billet sont transmises & publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ce billet, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être.

Partager cet article

Repost0

commentaires