Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

8 avril 2018 7 08 /04 /avril /2018 09:42
.Le billet du dimanche.....................

Dans le cadre d'éventuelles et envisageables balades je vous propose aujourd'hui celle d'une région bien française" la Camargue "

Encastrée entre les deux bras du Rhône, la Camargue s'étend sur ce fameux delta. Ses paysages s'organisent en trois zones marquées par la présence du fleuve et de la mer. Au nord, l'influence du Rhône domine et forme un territoire de marais d'eau douce, de pelouses et de bois (Camargue fluvio-lacustre). Le centre associe dunes, lagunes et sansouires (Camargue laguno-marine). Au sud, la mer façonne le littoral.

 

La Camargue est alimentée en eau douce ou peu salée par un réseau de canaux, aussi appelés "roubines". Les marais peu profonds sont colonisés par les iris et les joncs.

Le célèbre cheval de Camargue est une race reconnue depuis 1978. Vivant toute l'année dehors, broutant du printemps à l'automne dans les marais et les friches, il sait se contenter des sansouires (steppes salées) et des chaumes en hiver.


©  Massimiliano Leban - 123 RF

Les sansouires sont ces steppes salées, desséchées en été, rougeoyant à l'automne et inondées l'hiver. Elles sont peuplées de salicornes, des plantes particulièrement bien adaptées aux milieux salés, qui tempèrent les effets du sel sur leur organisme en se gorgeant d'eau.


©  Richard Semik - 123RF

Depuis l'antiquité, l'homme a travaillé le paysage de Camargue pour construire, à l'abri des inondations, des cultures, des habitations et des voies de communication. Les capacités d'irrigation et de drainage développées au fil des siècles ont permis d'étendre les cultures, notamment les rizières, aux zones de pelouses puis aux parties basses marécageuses.


©  Giuseppe Anello - 123rf

Les marais les plus profonds se trouvent autour des grands étangs, comme ceux de Scamandre ou Vaccarès. Ils sont dominés par le roseau et abritent canards, hérons ou passereaux.


©  Dmytro Surkov - 123rf

L'élevage de taureaux est une tradition ancestrale en Camargue. Les premiers animaux furent introduits en 1869 et depuis, le savoir-faire n'a cessé de se développer dans les manades du delta.


©  Emanuele Mazzoni - 123rf

La visite de ce haut lieux touristique tant convoité par le tourisme de masse permet encore de découvrir la nature à l'état semi-sauvage, alors le conseil de base que l'on peut donner pour savourer pleinement une escapade en Camargue, mieux vaut ne pas oublier des jumelles pour observer la faune. La promenade à cheval fait aussi partie des moments magiques à ne pas rater. la suite lors de prochains billets vous fera découvrir d'autres aspects de cette magnifique région de France..........

Pour votre séjour

Bon dimanche

Partager cet article

Repost0

commentaires