Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

22 janvier 2018 1 22 /01 /janvier /2018 07:22

Souvenez-vous : 18 janvier 1800 ce fut :

"La création de la Banque de France"

 

On doit cette idée au premier consul, Napoléon Bonaparte. La Banque de France est chargée d’émettre des billets, mais les Français ont été un peu échaudés par l’aventure financière catastrophique du papier-monnaie, en 1720...

Si les s Français ont été un peu échaudés par l’aventure financière catastrophique du papier-monnaie, en 1720, c’est que pour éponger la dette, un Écossais du nom de John Law avait mis en place un système qui aurait dû permettre d’éponger les dettes françaises en éditant des billets. Mais la spéculation s’en est mêlée et la situation a dégénéré en banqueroute.

Il y a eu les assignats aussi...
En effet. Pendant la Révolution. Échec total là encore... De nombreux citoyens en sont sortis ruinés. Cette fois, on a décidé de tirer les leçons de ces expériences désastreuses. La confiance doit d’abord être rétablie et pour ça on s’assure que chaque billet pourra être échangé, à la Banque de France donc, contre sa valeur en or

 

Bicentenaire de la Banque de France (1800-2000). Timbre émis le 17 janvier 2000
dans la série Commémoratifs et divers. Dessin de Jean-Paul Cousin

 

Elle est à Paris, cette Banque de France ?


Oui. A l’hôtel de Toulouse, dans l’actuel premier arrondissement. D’ailleurs, son domaine d’émission de billets se limite prudemment à la capitale, au moins dans un premier temps.

Et ça marche ?
Oui ! Pas tout de suite, mais petit à petit, ça se met à fonctionner ! Et c’est tant mieux pour Bonaparte qui a cruellement besoin de moyens pour mener ses conquêtes. Aujourd’hui, et depuis 1848, la Banque de France n’est plus tenue d’échanger des billets contre leur valeur en or. Du reste, son rôle a beaucoup évolué depuis quelques années mais ça, c’est une autre histoire.

Partager cet article

Repost0

commentaires