Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 06:45
Un nouveau matériaux révolutionnaire..........

Un ciment moins cher et plus respectueux de l'environnement

 

"Deux français ont mis au point un "ciment argileux" moins cher, plus solide et plus écologique que le ciment traditionnel. Et ça... ce n'est pas rien."

Aujourd’hui, avec le développement de la population mondiale et l’urbanisation grandissante, les besoins en infrastructures sont de plus en plus importants. Chaque seconde, pour subvenir à ces besoins, ce sont 100 tonnes de ciment qui sont coulées aux quatre coins de la planète.

D’un point de vue écologique, c’est une situation qui est bien loin d’être optimale. En effet, la production d’une tonne de ciment génère une quantité équivalente de CO2. On estime que la fabrication de ciment, particulièrement énergivore, est responsable d’approximativement 5% des émissions de gaz à effet de serre issus de l’activité humaine. Qui plus est, l’industrie bétonnière est responsable du grignotage de 75 % des plages du monde. Un constat particulièrement désolant.

Pourtant, deux français mis au point un procédé innovant et inédit pour produire un matériau de construction alternatif et aux caractéristiques particulièrement engageantes. Ce matériau, c’est l’HP2A (haute performance activation alkaline).

Basés en Vendée, Daniel Hoffman et Julien Blanchard, ont mis au point un « ciment argileux » (HP2A) dont la production engendre une quantité de CO2 entre 10 et 20 fois inférieure au ciment classique. En effet, ici, pas de four à 1300° dans lequel on brûle du calcaire, mais un produit que l’on obtient par simple cuisson fabriqué « essentiellement à base d’argile, (auquel) on ajoute une série de molécules issues de matières premières que l’on trouve partout et à moindre coût ».

Un autre avantage, la production de béton à l’aide de ce « ciment argileux » ne nécessite pas de sable noble (issu de rivière, de carrière, ou d’une plage). Dans le cas du ciment classique, par exemple, impossible d’utiliser le sable du désert qui était considéré jusqu’alors comme impropre à la construction. Avec leur produit, n’importe quel sable peut être utilisé. Leur matériau peut même former du béton avec des matières végétales comme le chanvre par exemple.

Finalement, dernier argument de poids, le produit de HP2A est recyclable pendant 40 ans après utilisation.

Crédit photo : HP2A Technologies / Youtube

Une alternative prometteuse qui se permet même le luxe d’être moins chère à produire que le ciment traditionnel. Ces différents arguments ont déjà permis des marques d’intérêt de la part de groupes comme Airbus, Michelin ou Total.

Quand on leur demande le secret de leur produit, les deux créateurs restent bien évidemment évasifs. Un brevet a été déposé à l’échelle mondiale. Ce « ciment argileux » novateur devrait être disponible à partir du deuxième trimestre de l’année 2017.

Tout ce que l’on peut souhaiter à cette invention, c’est qu’elle fasse maintenant son petit bonhomme de chemin. Les alternatives existent, elles se créent chaque jour, bravo à ces inventeurs.

Partager cet article

Repost0

commentaires