Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 06:13

 

  logo2012actu

 

 

 

La pauvreté en France au plus haut niveau depuis 1997

 

 

Plus de 14% des Français vivent avec moins de 977 euros par mois, selon une enquête de l'Insee. D'ailleurs, les inégalités ne cessent de croître entre les plus aisés et les plus modestes. 


revenus.jpg

 

En 2011, les Français se partagent en deux parties égales : ceux qui disposent de moins de 1.630 euros par mois pour vivre, soit 19.550 euros annuel, et ceux qui gagnent plus que cette somme… Voici le principal enseignement de l'enquête "Revenus fiscaux et sociaux" publiée vendredi 13 septembre par l'Insee qui permet de "classer" les Français selon leur revenu disponible, c’est-à-dire leurs revenus déclarés au fisc, les revenus financiers et les prestations sociales perçues.

D'après cette étude, le revenu médian disponible pour chaque personne d'un ménage de France métropolitaine est stable en euros constants (en tenant compte de l'inflation) en 2011 par rapport à 2010, alors qu'il avait baissé de 0,5% entre 2009 et 2010. Mais si l'on regarde par catégorie de revenus, les Français ne sont pas tous logés à la même enseigne. Les inégalités ont même tendance à se creuser entre les 50 % de Français "les plus aisés" et les autres.

Les 10% plus riches gagnent 3,6 fois plus que les 10% plus modestes

En effet, le rapport entre le niveau de vie des 10% de Français les plus modestes et celui des 10% les plus riches continue de croître. Il est passé de 3,4 en 2009 à 3,6 en 2011. Un accroissement des écarts qui s'explique par la baisse, entamée en 2010 et poursuivie en 2011, du niveau de vie des 40% de Français les moins aisés (entre -0,2 et -0,8%), tandis que les 10% les plus aisés ont vu leur revenu progresser de 2,1% sur la même période.

Selon les experts de l'Insee, la baisse du niveau de vie des plus modestes provient de la faible revalorisation du Smic horaire brut qui, compte tenu de l'inflation, pèse sur le revenu disponible des ménages. En moyenne annuelle, le Smic baisse de 0,3% en euros constants, souligne l'Insee.

De l'autre côté, les Français les plus riches ont pu profiter de la progression des revenus du patrimoine, comme ceux de l'immobilier. Pour les 10% de personnes les plus aisées, ils représentent jusqu'à 27% du revenu disponible.

Progression de 1,3 point de la pauvreté entre 2008 et 2011

Dans cette étude, l'Insee révèle également que 8,7 millions de Français vivent en-dessous du seuil de pauvreté (60% de la médiane du revenu médian, soit 977 euros par mois) en 2011. Le taux de pauvreté atteint son niveau le plus élevé depuis 1997 avec 14,3% de la population touchée. En 2008, elle concernait 13% des Français.

Les chômeurs sont près de 40% à être considérés comme pauvres, un chiffre en forte hausse du fait de l'allongement des périodes sans emploi et qu'un certain nombre d'entre eux ne perçoivent plus les allocations chômage. Par ailleurs, les indemnisations n'ont pas été revalorisées au niveau de l'inflation en 2010 et 2011. Les individus en recherche d'emploi ont ainsi perdu en pouvoir d'achat.

Les jeunes adultes sont aussi de plus en plus touchés par la pauvreté puisque 19,4% d'entre eux ont un niveau de vie inférieur à 977 euros par mois. Le chômage progresse au sein de cette catégorie de population et ils sont aussi plus souvent inactifs (en études). 

Par contre, les retraités ont bénéficié de la revalorisation du minimum vieillesse au 1er avril 2011 qui leur permet d'être moins concernés par la pauvreté (9,3% en 2011 contre 10% en 2010). 

pauvrete.00.jpg

 

En 2011, selon l’enquête Revenus fiscaux et sociaux de l'Insee, le niveau de vie médian s’élève à 19 550 euros annuels. (DURAND FLORENCE/SIPA).

Partager cet article

Repost0

commentaires