Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 06:58

 

 

    airburr.sf.pngAirBurr : un drone souple et autonome pour l’exploration

 

 

 

 

Un robot volant autonome résistant aux chocs, aux chutes, à l’eau, aux radiations, etc.

 

robot.03.jpg

 

Des chercheurs sont parvenus à construire un robot-hélicoptère autonome particulièrement robuste, pouvant se redresser après une chute ou une collision afin d’explorer des zones dangereuses. Un engin remarquable à découvrir tout de suite.

Maintenant doté de quatre pieds articulés, cette nouvelle itération de l’AirBurr imaginé en 2009 par les chercheurs de l’EPFL possède désormais la capacité de se redresser après une chute.

Volontairement constitué d’une structure souple en fibre de carbone, la petitesse, la flexibilité ainsi que la légèreté de celui-ci devraient lui permettre d’explorer des zones difficiles d’accès pour les humains tels que d’anciennes grottes, d’explorer des mines à la recherche de survivant ou encore d’évoluer dans des zones irradiées. Tout ceci, sans trop se soucier des obstacles puisqu’il peut rebondir sur différents obstacles sans se briser mais aussi contrôler sa vitesse grâce à différents algorithmes basés sur les déplacements des insectes. En somme, un nouveau jouet autonome pour Skynet 


Automatisé au maximum

Comme on l'a vu lors de la catastrophe de Fukushima, les drones envoyés sur place étaient incapables de s'approcher et ne pouvaient récolter que des informations très parcellaires, note l'EPFL.robot.02.png

AirBurr, lui, trouve son chemin au contact de son environnement. Son fuselage en fibre de carbone, tel un exosquelette, protège ses parties vitales. Ses quatre pattes rétractables le sortent des situations les plus complexes, même coincé sous une table. Ses deux hélices installées sur le même axe lui permettent de bénéficier d'une meilleure poussée et de tourner sur lui-même.

Grâce à ses accéléromètres et gyroscopes, il contrôle automatiquement son orientation. «On l'a automatisé au maximum», précise Adrien Briod, qui a travaillé sur les algorithmes: «On lui donne des indications générales comme celle de se relever s'il est à terre mais il effectue seul la manœuvre».


Partager cet article

Repost0

commentaires