Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 06:20

 

 

  L’amour des près…………

 

Alors que l'émission «L'amour est dans le pré» vient de reprendre, sept jeunes Gersoises qui veulent devenir agricultrices ont lancé un profil Facebook glamour pour partager leur passion pour le monde agricole…

près

Crédit photo :DR

«La solitude? On ne la connaît pas!» 

La réponse fuse, unanime. Sept copines, toutes filles d’agriculteurs du Gers ont choisi Facebook pour crier leur amour du milieu où elles ont grandi… Et les métiers d’agricultrices, éleveuses, maraîchères qu’elles rêvent d’exercer. Mais c’est loin des bottes pleines de paille et des mains rugueuses qu’elles ont choisi de se mettre en scène. Sur un profil facebook, créé mi-mai, ces Jeunes Agricultrices du Gers, «JA Girls» pour les intimes, posent en robe de soirée, maquillées et souriantes.

«On peut être bosseuses et classes»

«On peut être bosseuses et classes, on compte le prouver avec des photos», résume Marie-Agnès, 20 ans. Au début, la page ne devait servir qu’à partager quelques photos entre amis, mais elle récolte plus de 2.000 likes, des louanges et attire l’attention au-delà du monde agricole.

Ces jeunes filles, qui ont entre 19 et 25 ans, poursuivent leurs études avant de reprendre l’exploitation de leurs parents. Et se sont créés un nom, un profil, ont détourné le logo des Jeunes Agriculteurs du Gers pour battre en brèche les clichés qui entourent l’agriculture. «Tout le monde pense que c’est un métier d’homme, qui prend beaucoup de temps», souligne Amina, 19 ans. C’est vrai que parfois c’est dur. Mais pour nous, c’est un plaisir. Et c’est très convivial, on rencontre beaucoup de monde. Les femmes aussi peuvent devenir agricultrices… et rester sexy!».

Et ces futures agricultrices regardent avec intérêt l’émission «L’amour est dans le pré». Un programme à succès de M6 qui à repris pour une 9e saison ce lundi, avec quatre agricultrices parmi les participants. «Au début de l’émission, il n’y en avait quasiment aucune. Ça serait bien de montrer autant de femmes que d’hommes. C’est courageux de passer à la télévision, de s’ouvrir comme ça». Même si aucune d’elles ne rêve de participer à l’émission

 

Ces sept comparses ont grandi dans les champs, en aidant leurs parents et en formant une équipe de choc pour planter, épurer et récolter colza, kiwi, vignes, oignons… «Là on se prépare à l’épuration du maïs», précise Julie, entre deux passages d’un tracteur. L’autre objectif, c’est aussi de changer l’image du Gers, leur terre. «On croit que c’est paumé, qu’il n’y a pas d’autoroute, souligne Amina. Mais en fait c’est très beau, et il y a plein d’événements.»

Partager cet article

Repost0

commentaires