Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 06:58

 

      B du D.01À nous la liberté………..

 


 

Après les inondations du Gard, un village est envahi par des faisans ……………..


 

 

Faisans.jpgDes faisans errants dans les rues de Saint-Julien-les-Rosiers: depuis la semaine dernière, les habitants de ce petit village du Gard comptent les volatiles rescapés des récentes inondations. La volière qui abritait 4.000 faisans et 2.000 perdrix a été dévastée par la montée des eaux dans la nuit de vendredi à samedi, rapporte le Midi Libre, et près de 1.500 oiseaux sont morts. Mais ceux qui restent sont aujourd’hui errants dans les rues et les champs autour du village. 

Le problème, c’est que ce gibier en liberté attire les convoitises: les villageois assurent que des rôdeurs seraient apparus, arme en mains, pour abattre les faisans. «Il y a des gens qui font le tour de l’exploitation. C’est dangereux. Des tirs de plomb sont passés à 5 mètres de moi», raconte un habitant du village. L’éleveur, lui, tente de reconstituer son précieux stock d’oiseaux mais «Plus les jours passent, plus ils deviennent sauvages. Et ils ne reviennent plus», se lamente-t-il.

Par contre les chasseurs du coin eux doivent être contents !

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires