Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 17:43

 

coluche

hollande.PNG

**

Le douanier et le voleur

LE DOUANIER: 
A la frontière Franco-Espagnole, un douanier français arrête un pauvre bougre à Moto qui porte deux sacs énormes sur le dos. Désignant l'un des sacs, il demande: "qu'est-ce que c'est que ça ?" 

"C'est du sable", répond l'Espagnol. 

Le douanier sourit et demande au motard de le suivre pour un contrôle de routine. Quatre heures après, une analyse chimique n'ayant rien mis en évidence, il relâche l'individu... 

Le lendemain, une scène identique. A la frontière, le même douanier interpelle le même homme à Moto qui porte les mêmes sacs. Il lui demande encore: "qu'est-ce que c'est que ça ?" 

"Du sable comme hier", répond l'homme. Le douanier ouvre les sacs, l'un après l'autre, constate que ça ressemble à du sable, et invite l'homme à poursuivre son chemin. 

La même scène quotidienne se reproduit un mois durant et, ne tenant plus, le douanier organise une nouvelle analyse du contenu des sacs. Rien que du sable... Le douanier perplexe relâche son suspect. 

Cette scène quotidienne se renouvelle pendant trois ans et cesse un beau jour, laissant le douanier dans l'angoisse terrible de n'avoir jamais su déjouer ce curieux manège. 

Mais un jour, plusieurs années s'étant écoulées, en vacances sur la Costa Brava, le douanier retrouve ce curieux Motard dans un restaurant et n'hésite pas à s'adresser à lui : "Dîtes moi, Monsieur. Je me suis toujours demandé ce que c'était que cette histoire de sable... On ne vous a jamais pris en défaut. Maintenant, ça fait longtemp
s, il y a prescription, alors vous pouvez me le dire: "Qu'est-ce que vous trafiquiez ?" 


"Des Motos...", répond l'homme.

 


Partager cet article

Repost0

commentaires