Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 17:40

la vieille dame  La blagounette

De ce soir n’est pas coutumière  ce sera….

 

Finesse d'esprit ... . .
 

Un bon mot de Louis XVIII sur Chateaubriand: Monsieur de Chateaubriand croit qu'il est devenu sourd depuis qu'il n'entend plus parler de lui"

***
  Au milieu d'un dîner bien arrosé, un invité assommant se vante auprès de Marcel Aymé :
   Moi, Monsieur, je me suis fait tout seul !
   Et Marcel Aymé de rétorquer :  Ah, Monsieur, vous déchargez Dieu d'une bien grande responsabilité.
 *** 
  Au restaurant, Alphonse Allais examine avec soin la carte et le menu, puis finit par commander :
   - Donnez-moi, pour commencer, une faute d'orthographe.
  
   Et le garçon, imperturbable, de répondre : Nous n'en avons pas, Monsieur Allais.
   - Alors, dans ce cas, pourquoi les mettez-vous sur le menu ?
 ***  
  En fin d'une conférence d'Agatha Christie, une jeune fille lui demande :
  
  - N'est-ce pas un choix étrange, Madame, pour une romancière, d'avoir épousé un spécialiste des fouilles en Orient ?
  - Au contraire ! Épousez un archéologue ! C'est le seul qui vous regardera avec de plus en plus d'intérêt, au fur et à mesure que vous
 vieillirez !
 ***  
  Monsieur Guitry, comment voyez-vous la vie amoureuse ?

C'est très simple : on se veut et on s'enlace ; puis on se lasse et on s'en veut...
***
  Anne-Catherine de Ligneville, encore très belle veuve d'Helvétius, ayant vainement attendu Benjamin Franklin, l'accueille ainsi à sa visite suivante, un peu piquée
 - N'auriez-vous pas oublié notre rendez-vous ?
  
 - Certes non, Madame ! J'attendais simplement que les nuits fussent plus longues...
 ***  
  Ce n'est pas pour rien que Rossini laissera son nom à une fameuse recette de tournedos.
  A l'issue d'un repas trop frugal, il s'entend dire par son hôte :
   - Maître, j'espère que vous nous ferez bientôt l'honneur de dîner à nouveau ici.
   - Mais bien sûr ! Tout de suite si vous voulez .....
   ***
  Isadora Duncan admirait sans réserve Bernard Shaw et lui murmura un jour:
   - Quel miracle ce serait d'avoir un enfant ensemble. Imaginez qu'il ait ma beauté et votre intelligence !
  
  - Oui ..... Mais ... supposez que ce soit le contraire .........
 ***  
  L'acteur et écrivain américain Dan Spencer regarde la télé avec un ami qui s'extasie devant les programmes du câble :
   - Sais-tu qu'il existe maintenant des chaînes qui ne parlent que de météo 24 h sur 24?
   - Quand j'étais petit, on appelait ça une fenêtre !
***
  Un jour d'inauguration devant Guernica, un touriste allemand apostrophe Picasso :
   - C'est vous qui avez fait ça ?
   - Non ! C'est vous !
***
  On s'interrogeait sur l'âge exact d'une illustre sociétaire du Français.
   - Cinquante ans ? Avança quelqu'un
   - Plus les matinées, précisa Robert Hirsch.
   ***
  Une suffragette interrompit un jour Churchill au milieu d'un discours pour lui lancer :
   - Si j'étais votre épouse, je mettrais du poison dans votre thé.
   - Eh bien, moi, Madame, si j'étais votre mari, je le boirais !
   ***
  Pour finir, ce mot d'Alexandre Dumas :
 »J'aime mieux les méchants que les imbéciles, car parfois ils se reposent."

 

 

 

Cette finesse nous  est offerte par "Huguette"

Partager cet article

Repost0

commentaires

Géhèm 24/09/2014 09:03


Bonjour Papy bougnat,


Entre les blogueurs qui ont déserté OB et ceux qui ont choisi sa nouvelle version, la communauté des Cafards (comme toutes les communautés) se réduit au fil des jours comme peau de chagrin.


C'est un plaisir de découvrir un résistant !


...Et d'avoir fait le plein des sens, pour la journée. 

Papy-bougnat 24/09/2014 09:29



Merci pour ce petit com.…


Le résistant n’a jamais abandonné mais persévéré, Chez OB j’y trouve mon compte et pour l’instant j’ai réussi à éviter l’obligatoire, indépendant dans l’âme, (cousin de BB) ! Putain costaud
l’interview d’hier soir, elle a réussi à faire grimacer Laurent D…Mais son charme à réussi à obtenir un petit sourire dans ce jour sans histoire …Yes !


 


Papy……….