Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 05:20

 

du côté nature .logo.07.2013

 

 

Vendanges précipitées dans les rouges

 

 

Après Une floraison difficile en juin, à cause d’une météo défavorable, L’année est effectivement tardive, en Gironde comme ailleurs. Il faut remonter à un quart de siècle pour trouver un cycle de maturation aussi poussif.

Alors que les viticulteurs pensaient ne commencer à récolter le raisin qu'en fin de semaine prochaine, la plupart ont contacté les vendangeurs en urgence. Ils souhaitent récolter les grappes avant que la pourriture ne se forme sur le raisin. 

pourriture.01JPG.JPG

 

C'est surtout le climat de ces derniers jours qui a perturbé le calendrier de ceux qui voulaient profiter des derniers rayons de cet été indien.
Mais l'humidité matinale et la chaleur de l'après-midi n'ont pas fait bon ménage et la pourriture risquait d'apparaître sur les grappes.

Les châteaux ont donc bouleversé leur planning. Pour certains, d'appellation Graves, Côtes de Bordeaux et autres Pomerol, un peu visionnaires, en ont profité pour vendanger sous le soleil dès mercredi. D'autres le feront donc ce week-end et en début de semaine prochaine.

P9135071.jpg

L’autre caractéristique de l’année est dans les volumes attendus. Ils sont là aussi historiquement faibles en Gironde et encore plus faible dans les vignobles de l'entre-deux-mers ou la grêle du mois d'août a laissée des séquelles avec par endroit des rendements proches de zéro.  Il faut remonter au gel massif de 1991 pour voir aussi peu de raisins sur les ceps. Les estimations officielles sont à 4,5 millions d’hectolitres.

L’an passé, le vignoble en a vendu 5,5 millions ! Autant dire que les cours commencent à s’en ressentir. Les prix des transactions en vrac (sur les millésimes précédents) sont déjà à la hausse. Tenaillés par les coûts de production, nombre de producteurs ne pourront qu’augmenter plus ou moins leurs tarifs.

Partager cet article

Repost0

commentaires