Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 07:32

 

chine logo    AUTOMOBILE. Pékin met des bâtons dans les roues des constructeurs étrangers

 


DECRYPTAGE :Pour encourager son industrie nationale, le gouvernement chinois a décidé de limiter les investissements des constructeurs étrangers.


 

Exemplaire unique d'une Ferrari 599 GTB désigné par l'artiste chinois Lu Hao et vendue aux enchères fin 2009 pour 2 millions de dollars. Voilà une nouvelle qui n’ira pas dans le sens des constructeurs automobiles occidentaux : la Chine a décidé de leur mettre quelques bâtons dans les roues. Selon l’agence Chine nouvelle, le gouvernement aurait décidé de limiter les investissements des constructeurs automobiles étrangers pour favoriser ses propres entreprises.

Bref, pour ceux qui hésitaient encore à se lancer dans l’Empire du milieu, c’est une bien mauvaise nouvelle, car avec des taux de croissance de 44% en 2009 et de 35% en 2011, le marché automobile chinois a de quoi faire saliver bien des constructeurs. Surtout ceux qui, fortement implantés en Europe, doivent faire face à un marché domestique en berne.

D’autre part, même si la croissance de son marché intérieur s'est limitée à 5% en 2011, on peut supposer qu’elle va tout de même se poursuivre, car les Chinois sont très peu équipés : environ 5 véhicules pour 100 habitants, contre 60 en Europe de l’Ouest et 80 en Amérique du nord. Et c’est en Chine que les constructeurs occidentaux ont réalisé le gros de leur croissance au cours des dernières années.

Des capacités de production déjà très conséquentesautoprotection.jpg

La décision du gouvernement chinois semble néanmoins assez saine. Actuellement, les capacités industrielles installées ou en cours d’installation s’élèvent à environ vingt millions de véhicules. Soit au-delà du marché, qui devrait atteindre les 18 millions de voitures cette année. Les professionnels du secteur savent toutefois que les dossiers de demandes d’autorisations s’empilent sur les bureaux des administrations.

Cumulées aux capacités actuelles, ces nouvelles capacités potentielles s’élèveraient à… quarante millions de véhicules. Il est donc sensé, à un moment où le marché va se contenter de croître de 7% par an, de vouloir calmer le jeu et ne pas se retrouver dans une situation de surcapacités, qui mène à des situations sociales tendues et douloureuses.

Ce d’autant que la Chine dispose d'une industrie automobile importante avec plus de cent marques différentes ! Et les constructeurs nationaux sont loin d’être tous confidentiels. SAICDongfeng ouChanAn sont des poids lourds, qui ont, en plus de leur production propre, créé des sociétés communes avec des constructeurs occidentaux.

Ainsi, Dongfeng, partenaire historique de PSA Peugeot Citroën (mais aussi de NissanHonda et Kia), a assemblé seul 650.000 voitures l’an dernier. Mais si l’on comptabilise celles fabriquées par ses sociétés communes avec d’autres constructeurs, la production s’élève à 2,77 millions de véhicules. Avec la même façon de calculer, SAIC pouvait revendiquer en 2010 plus de 3.6 millions de véhicules.

En plus de ces industriels tous liés à l'Etat, la Chine compte deux constructeurs privés, Geely(800.000 voitures en 2010) et Chery (700.000 voitures en 2010), dont les ambitions ne se limitent pas au marché domestique : Chery, ainsi, est en train d’installer une usine dans le Nord du Brésil.

Bref, si on résume grossièrement, on peut dire que l’automobile chinoise pourrait presque, dans quelques années, se passer des constructeurs occidentaux. Alors que les dits constructeurs occidentaux, eux, auraient bien du mal à se passer de la Chine…

hé oui encore et toujours  la chine  l'empire du soleil levant va nous en faire voir de toutes les couleurs ...et ce sera pas le dernier sujet à traiter  de la façon dont les chinois vont nous faire resserrer la ceinture c'est moi qui vous le dit.....

 

Partager cet article

Repost0

commentaires