Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

3 avril 2022 7 03 /04 /avril /2022 08:40
Le billet du Dimanche

Attention çà jamais  !    ( bon à savoir! )              « être saoul comme un Polonais » ?

 

Aujourd’hui, cette expression paraît méprisante, voire xénophobe. Pourtant, à l’origine, c’était un compliment ! En 1795, la Russie, la Prusse et l’Autriche envahissent la Pologne. Le roi Stanislas II Auguste Poniatowski abdique et le pays disparaît. De nombreux soldats polonais intègrent l’armée française. Pour eux, Napoléon est le dernier espoir. Et ils ont raison !

La vaillance des Polonais se retournent contre eux

En 1807, l’Empereur crée un petit Etat indépendant : le grand-duché de Varsovie. L’année suivante, quand Napoléon marche sur Madrid, les fidèles soldats polonais l’accompagnent. Lors de la périlleuse bataille de Somosierra, ces derniers se montrent si vaillants qu’ils permettent de remporter le combat. Vexés, les généraux français les accusent d’avoir combattu sous l’effet de l’alcool. L’Empereur rétorque : « Alors, messieurs, sachez être saouls comme des Polonais. »

Bon Dimanche avec

 

Partager cet article

Repost0

commentaires