Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

9 mars 2022 3 09 /03 /mars /2022 18:38

Quelle est l’origine de l’expression:  « c’est la bérézina » ?

 

La Grande Armée de Napoléon traversant la rivière gelée de la Bérézina en 1812. © January Suchodolski (Domaine public), via Wikimedia Commons

La Bérézina est une rivière située dans l’actuelle Biélorussie, lieu d’une bataille entre l’armée de l’empereur Napoléon et les armées russes le 27 et le 28 novembre 1812. Cette bataille s’est déroulée pendant la retraite de Russie. Les Russes comptaient sur l’obstacle naturel de la rivière Bérézina pour stopper l’armée de Napoléon et l’anéantir. Mais deux ponts construits par les ingénieurs hollandais alliés des Français ont permis au gros de l’armée de passer la rivière.

Bérézina : défaite cuisante pour les Russes

Malgré les pertes, les historiens considèrent que la bataille de la Bérézina est une victoire française car elle a évité l’anéantissement de l’armée napoléonienne. Mais associée à la débâcle de la retraite de Russie, elle est devenue synonyme de déroute absolue. Et c’est ainsi qu’elle est passée dans le langage courant.

😎⬇😎

La lettre 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires