Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

22 février 2021 1 22 /02 /février /2021 09:26
Un certain art de vivre..

Selon le proverbe Français : ( de plus plus justifié de nos jours ! )

Un bon ami vaut mieux
que cent parents

Le poète grec Homère proclame un bon ami le plus grand des biens.

Un poète français a écrit à ce sujet :

Si l’on ne voit plus guères
Dans les familles l’amitié,
C’est que beaucoup de frères
Ne le sont qu’à moitié.

Suivant un proverbe grec, l’Amitié est aussi nécessaire à l’Humanité que l’eau et le feu. L’intérêt est le plus souvent la cause de la désunion des frères : « C’est à la vérité, écrit Montaigne, un beau nom que le nom de frère ; mais ce méslange de biens, ces partages, d’où il faut que la richesse de l’un soit la pauvreté de l’autre, cela destrampe (désagrège) merveilleusement et relasche cette soudure fraternelle. »

« Songez sérieusement, dit Franklin, à vous faire des amis, il n’est pas de trésor plus précieux ; mais ne vous y trompez pas, la véritable amitié ne peut avoir lieu qu’entre gens de bien. »

Delille (XVIIIe siècle) a émis cette pensée dans ce vers : « Le sort fait les parents, le choix fait les amis. » Dorat, dans ce même siècle, avait dit aussi :

C’est le hasard qui fait les frères
Et la vertu les amis.​​​​​​​

Partager cet article

Repost0

commentaires