Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

7 mars 2020 6 07 /03 /mars /2020 07:19
Où allons -nous ?

Bizarre avez-vous dit ?

je me suis amusé à recenser les  fléaux qui nous frappent, simultanément en ce moment et me suis demandé s’il ne fallait pas  remettre  en question notre comportement dans notre société ?

1° Des invasions historiques de sauterelles. Depuis mon dernier article, qui était déjà alarmiste, un nuage de 200 milliards de sauterelles s’est constitué en Afrique. Il fait plus de 2400 km2, soit la taille d’un département français !! Il dévore en 30 minutes la totalité des récoltes sur des surfaces de la taille d’une grande métropole. Et déjà, d’autres nuages de sauterelles qui ont ravagé l’Afrique de l’Est et le Moyen-Orient sont en train d’arriver… en Chine !

2° Un nouveau virus de la tomate, qui tue 100 % des pieds de tomate. L’été prochain, nous pourrions être privés totalement de ce fruit délicieux, symbole de la saison chaude et de la cuisine méridionale. 

3° Une très grave maladie des agrumes, la maladie du dragon jaune, qui pourrait nous priver totalement d’oranges, citrons, pamplemousses et de tous les autres agrumes. C’est un insecte venu d’Asie, le psylle, qui est arrivé en Méditerranée après avoir totalement décimé les arbres de Floride, alors qu’il ravage ce qu’il restait d’arbres en Californie. Il n’existe aucun type d’agrume qui y résiste, et aucun traitement.

4° Des chaleurs hivernales inédites et inquiétantes avec plus de 28°C dans le Sud-Ouest de la France en plein milieu du mois de février, [3] et des stations de ski où il pleut comme au mois d’octobre, y compris à haute altitude.

5° Des inondations sans précédent : après les incendies d’Australie, le pays a été dévasté par des pluies diluviennes (plus de 400 mm sont tombés en deux jours à Sidney, soit l’équivalent de deux mois de pluies habituellement) [4]. Même chose dans le Mississipi aux Etats-Unis (des inondations jamais vues) [5], en Angleterre et en France.

6° Le coronavirus qui, quoi qu’on pense de la dangerosité réelle du virus, provoque des perturbations majeures à l’échelle mondiale, et la désorganisation de régions entières du globe.

7° La résurgence de pandémies animales majeures, occultées par les médias au profit du coronavirus, mais pourtant tout aussi menaçantes qu’elles étaient hier : la grippe porcine H1N1, la grippe aviaire H5N1 en Chine ,la grippe aviaire H5N8 qui vient d’apparaître en Allemagne et, surtout, “l’Ebola du porc”, la fièvre porcine africaine, qui a déjà tué des millions et des millions de porcs en Chine et qui, via les exportations, pourrait contaminer les élevages européens.

Face à cela, et à bien d’autres menaces, dans le monde Donnons l’exemple ! Sortons de notre train-train et de nos petites habitudes bien confortables, mais qui nous conduisent, individuellement et collectivement, vers l’abîme ! Diffusons le plus largement possible nos appels au bon sens, au réalisme, à un mode de vie simple, sain, favorable à notre santé personnelle comme à celle de toutes les espèces vivantes sur Terre.

Partager cet article

Repost0

commentaires