Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

18 septembre 2018 2 18 /09 /septembre /2018 06:34

AGRICULTURE : Bonne nouvelle..................

Contraints par la pression des consommateurs ou motivés par de nouvelles convictions écologiques, les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à se mettre au bio. Le nombre de conversions atteint même des chiffres records, signe, espérons-le, que la tendance est désormais irréversible. Explications.........

L’an passé, de janvier à juillet, 3 700 agriculteurs étaient passés à l’agriculture biologique. En 2018, sur la même période, ce chiffre est passé à 4 300 ! (Source : L’Agence Bio citée par Le Monde) Désormais, la France compte donc plus de 40 000 exploitations bio.

Jusqu’où est-ce que ça ira et à quel rythme ? Difficile à dire, mais un danger guette : celui des retards du versement des aides financières. Beaucoup d’agriculteurs s’étaient en effet lancés dans cette conversion, encouragés par la perspective de ces aides. Hors, les conversions ont été si nombreuses que, visiblement, l’administration peine à suivre et à honorer les promesses (exemple, ici, en Moselle).

La France ambitionne de faire passer la part des surfaces agricoles consacrées au bio de 6,5% à15% d’ici 2022.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires