Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

24 février 2018 6 24 /02 /février /2018 08:25

Prévision pour cette fin Février ( nous y arrivons )

Si les modèles sont très volatiles depuis plusieurs jours, ils s'accordent de plus en plus vers un temps froid pour la dernière décade du mois de février, sous l'influence de vents continentaux. Le point sur les dernières tendances.

Vers un refroidissement en Europe

Depuis quelques temps, un réchauffement s'opère au niveau de la stratosphère. Cette hausse des températures dans la seconde couche de notre atmosphère a montré par le passé avoir des impacts très nets sur l'évolution du temps au niveau du sol, entraînant notamment un net ralentissement de la circulation zonale (les fameux vents d'ouest, souvent vecteurs de douceur). C'est ce qui est actuellement en train de se produire et ce qui nous guette pour la fin du mois de février.

En effet, la plupart des modèles s'accordent désormais sur une option hivernale sur une bonne partie du continent européen au cours de la dernière décade de février, liée au ralentissement de la circulation zonale, permettant ainsi aux flux continentaux froids de s'installer sur des étendues assez vastes. Dès lors, les températures devraient graduellement baisser tout au long de la semaine prochaine sur l'Europe, dont la France. Nous passerons plusieurs degrés sous les normales de saison.

Un froid modéré avant un froid plus vif ?

Le genre de configuration développé ci-dessus est particulièrement délicat à gérer par les modèles de prévisions, peu habitués à devoir composer avec une circulation atmosphérique inversée, au sein de laquelle le flux zonal cède sa place aux vents continentaux. Ces dernières heures, on commence enfin à y voir plus clair quant à l'évolution au cours de la semaine à venir.

Plusieurs modèles s'accordent désormais sur un scénario semblable à celui-ci : un début de semaine (lundi & mardi) humide avec des températures de saison avant une nette accalmie en milieu de semaine (mercredi & jeudi) avec un refroidissement à la clé et un thermomètre passant sous les normales de saison (gel généralisé à l'aube, froid modéré en après-midi).

C'est à partir de la fin de semaine et notamment dès le week-end des 24 & 25 février que la prévision devient floue. Selon certains scénarios, les températures remonteraient de quelques degrés. Selon d'autres, elles s'enfonceraient nettement sous les normales de saison avec une accentuation du froid, sous l'influence de vents d'est bien établis.

À l'heure actuelle ( c'était il y a huit jours ! ), il est difficile de se prononcer sur les dernières journées du mois de février et les premières du mois de mars. Si la menace d'un froid marqué existe, des scénarios plus modérés peuvent aussi se réaliser. De même, si le froid sera majoritairement sec dans un premier temps, il est bien trop tôt pour savoir si des anomalies humides (neige) nous impacteront. Une affaire à suivre !..

Partager cet article

Repost0

commentaires