Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

1 avril 2017 6 01 /04 /avril /2017 17:45

Un douanier, tout près de la retraite, prend en charge deux jeunes recrues qu’il doit instruire. Il les emmène à un poste frontière sensible et leur dit :

– Jeunes gens, souvenez-vous bien de ce que je vais vous dire. Le maître-mot de notre métier est : le FLAIR !

Ils arrêtent un camion et le chef demande :

– Que transportez-vous dans votre véhicule ?

– Des épices, rien que des épices !

– C’est ce qu’on va voir.

Il sort au hasard trois sacs du camion, les renifle, les soupèse et dit à ses élèves :

– N’oubliez pas… le FLAIR…rien que le FLAIR ! Qu’y a-t-il dans ce sac ?

Les deux jeunes reniflent et soupèsent le sac. Ils déclarent en chœur :

– Des épices, chef ! Peut-être du thym ?

– Bien. Qu’y a-t-il dans ce deuxième sac ?

– Des épices, chef ! Peut-être du laurier ? répondent-ils en chœur, après avoir reniflé et soupesé le sac.

– Très bien. Maintenant, dites-moi ce qu’il y a dans ce troisième sac.

Ils reniflent et soupèsent le sac plusieurs fois. Puis ils disent, dubitatifs :

– Ce sont sûrement des épices, chef ! Mais nous ne savons pas quoi.

– Eh bien, c’est là qu’interviennent l’expérience et le FLAIR, jeunes gens. Je vais vous le dire, moi, ce qu’il y a dans ce sac. Ce ne sont pas des épices, comme monsieur veut nous le faire croire. C’est…de la quincaillerie !

Oh, chef, vous êtes formidable ! Comment avez-vous deviné ?

– Ce n’est pas bien compliqué pour un homme chevronné comme moi. Il suffit de lire. C’est écrit sur le sac : Clous de girofle !

 

Partager cet article

Repost0

commentaires