Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

26 juin 2016 7 26 /06 /juin /2016 06:54
Théâtre d'ombres

Théâtre d'ombres


Silhouettes familières de nos campagnes et figures emblématiques de l'Alsace, ces grands échassiers ont longtemps vécu en harmonie avec les hommes, avant de frôler l'extinction. Aujourd'hui, ils se portent mieux, mais révèlent les excès de notre société de consommation, comme l'a découvert le photographe Jasper Doest.
Cette scène digne d’un théâtre d’ombres, saisie près du village polonais de Czarnków, rend honneur à l’hospitalité des cigognes : elles partagent souvent leur refuge, voire leur nid, avec d’autres oiseaux, comme ici avec une tourterelle des bois.

Le message caché des cigognes

Durant leurs premières semaines de vie, les cigogneaux du parc national Bouches de la Warta, en Pologne, sont nourris par leurs parents presque exclusivement avec des vers de terre.

Au menu : vers de terre

Le " billet du dimanche "
Le " billet du dimanche "

Ce nid de cigognes est perché dans un arbre dominant une ferme de la campagne polonaise, à proximité de la frontière allemande. Ici, ces nids sont considérés par les habitants comme porte-bonheur depuis la nuit des temps.

Le " billet du dimanche "

A Herwijnen, en Hollande, ces cigognes blanches, dont le retour d’Afrique coïncide avec l’arrivée du printemps, nichent dans un poirier entouré par des cerisiers en fleurs.

Le " billet du dimanche "

Les nids de cigognes, des masses énormes

Le poids moyen d’un nid de cigogne est de 400 kg, mais certains dépassent une tonne. Il arrive qu’une telle masse pose des problèmes de sécurité aux hommes… ou aux volatiles eux-mêmes. Ici sur le Totem, une sculpture contemporaine de la ville de Malpartida de Cáceres (Espagne).

Le " billet du dimanche "

Dans le soubassement de l’autoroute A2, à Alcácer do Sal (Portugal)

Le " billet du dimanche "

Sur des lignes à haute tension à Béjar (Espagne)

Le " billet du dimanche "

Sur la collégiale San Miguel à Alfaro (Espagne)

Le " billet du dimanche "

Poteaux artificiels de nidification

En Estrémadure, dans le sud-ouest de l’Espagne, les cigognes ont terriblement souffert de la perte de leurs habitats naturels dans les zones humides. L’espèce a été sauvée en partie grâce l’implantation de poteaux artificiels de nidification que l’on voit ici au coucher du soleil.

Le " billet du dimanche "

Nicher près des hommes

Opportunistes, les cigognes aiment nicher non loin des hommes, car c’est la promesse d’une nourriture abondante. Dans les clochers d’églises, comme ici celui de la ville de Mérida, en Espagne, par exemple.

Le " billet du dimanche "

Courants d'Andalousie

Au-dessus des terres arides de l’Andalousie, en Espagne, ces cigognes blanches profitent des courants d’air chauds ascendants pour prendre de l’altitude.

Le " billet du dimanche "

Décharge andalouse, buffet à ciel ouvert

Ce bulldozer nivelant les ordures de la ville de Dos Hermanas (Andalousie) annonce la fermeture des dépôts à ciel ouvert exigée par l’Union européenne. En 2015, l’UE a traduit l’Espagne en justice pour 61 décharges illégales. Les spécialistes pensent que la disparition de cette ressource alimentaire pourrait provoquer une baisse des effectifs d’oiseaux.

Le " billet du dimanche "

Colonie énigmatique

Noyés de brume nocturne, les rochers du cap Sardão, dans le parc du Sud-Ouest Alentejano et Costa Vicentina, au Portugal, sont le cadre d’une double énigme : les ornithologues ignorent pourquoi cette colonie de quelques centaines de cigognes est la seule au monde à s’être installée sur des falaises et pourquoi elle occupe des nids abandonnés par des balbuzards.

Le " billet du dimanche "

Attention danger

En plus des périls affrontés durant leur migration, les cigognes sont exposées à bien des dangers liés aux activités humaines, comme le montre ce jeune oiseau tué une voiture sur une autoroute dans la région de l’Alentejo, au Portugal.

Le " billet du dimanche "

Des échassiers sédentaires

Au Portugal aussi, beaucoup de cigognes dépendent des décharges publiques pour leur subsistance, comme ici à Beja (Alentejo). Les ornithologues s’attendent à ce que la disparition de ces dépôts de nourriture à ciel ouvert relance la migration des échassiers.

Le " billet du dimanche "

Paradoxe écologique

La décharge de la ville de Beja, au Portugal, illustre un paradoxe écologique. Elle a contribué à enrayer le déclin des cigognes dans la péninsule ibérique en leur fournissant une nourriture abondante. Mais cette alimentation parfois toxique tue certains individus et pourrait avoir des conséquences à long terme sur la santé des autres.

Le " billet du dimanche "

Pendant ce temps en Alsace, on tâche de réintroduire les cigognes

Il a fallu donner un petit coup de pouce à cet oisillon pour l’aider à briser la coquille de son œuf, au Centre de réintroduction des cigognes blanches de Hunawihr, en Alsace.

Bon Dimanche ..............

Partager cet article

Repost0

commentaires