Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

6 décembre 2015 7 06 /12 /décembre /2015 10:34
Balade du dimanche.........

Aujourd’hui je vous propose la visite de   l’île Bouchaud, partie nord de l’île Nouvelle qui est en cours de « dépoldérisation » 

Les îles de l’estuaire de la Gironde représentent un patrimoine unique qu’il faut préserver : Patiras, île Verte, Margaux… Les îles de l’estuaire sont un patrimoine secret de la Gironde. Au nombre d’une dizaine, elles méritent pourtant le détour quand le visiteur a la chance de pouvoir y accéder. Certaines se font et se défont au rythme de l’apport d’alluvions ou des brèches creusées par l’eau. Jusque dans les années 50, d’autres ont eu une vie, une économie, des habitants… Abandonnées jusqu’à peu, elles sont aujourd’hui au cœur de projets touristiques, pédagogiques, agricoles ou environnementaux.La nature y reprend ses droits, l’eau reconquiert son territoire : Un spectacle incroyable. Les îles de l’estuaire ont une durée de vie éphémère. Alors les hommes n’ont cessé de cherché à maîtriser ces espaces, à imposer leurs lois à coups de digues, de dragages.

Mais Aujourd’hui, certains tentent une révolution intellectuelle. Retour sur la partie nord de l’île Nouvelle, l’île Bouchaud, où depuis l’année 2000, sous l’impulsion du Conservatoire du Littoral, un grand projet est mis en œuvre, la renaturation du site.

Face à Blaye, elle est la plus connue et la plus grande avec ses 300 hectares. Née au XIXe siècle de la réunion de l’île Bouchaud et de l’Ile Sans-Pain, elle est la propriété du Conservatoire du littoral et est actuellement fermée pour travaux. Une partie de l’île est occupée par un village et le reste est à l’état sauvage, en phase de renaturation. Si le conservatoire du littoral a envisagé dans un premier temps d’organiser des classes vertes sur cette île – un lieu ornithologique exemplaire – le projet a été revu à la baisse après la tempête et les inondations de 1999. L’île Nouvelle est lieu d’expérimentation écologique et scientifique qui sera ouverte au public à la journée début 2015, à l’issue des travaux réalisés sur les bâtiments.

« En 2009, une brèche s’est ouverte sur une partie de l’île, on l’a laissée, explique Guillemette Rolland, déléguée régionale du Conservatoire du littoral. Le processus de naturation se fait naturellement et on observe ce qu’il se passe avec l’entrée d’eau salée »

Des résultats qui ne se font pas attendre car en quelques années, cette friche agricole anciennement recouverte de maïs est devenue un espace naturel intéressant que se réapproprient les espèces animales et végétales.  Elle est par ailleurs un lieu d’animations l’été puisque le conseil général y organise visites et évènements culturels

Le village de l’île Nouvelle (Photo Conservatoire du littoral)

Une partie de son histoire grâce à ce reportage vidéo  de France 3 Aquitaine

Bon dimanche ....................

Partager cet article

Repost0

commentaires