Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 07:08
Pourquoi ?

Pourquoi ?

 

"Se demande-t-on parfois quel jour on est déjà ?"

 

 

 Les faits

Au milieu des open spaces, en plein repas familial, ou au guichet de la Poste, la même question revient sans cesse : "On est quel jour déjà ?". Elle n'a pas seulement une fonction phatique, mais résulte également d'une réelle confusion cognitive.

► Pourquoi ?

Des chercheurs en psychologie se sont penchés sur le sujet en interrogeant plusieurs groupes. D'après leurs résultats, publiés dans la revue Plos One le 19 août, ils ont tout d'abord remarqué que les participants se trompaient davantage sur la date du jour les mardis, mercredis et jeudis. À l'inverse, chez un autre groupe, les temps de réaction à la question "quel jour sommes-nous" ont été plus courts pour les lundis et les vendredis que pour les jours en milieu de semaine.

Leur troisième axe d'étude a permis d'éclairer les faits. Les témoins ont dû associer des mots à chaque jour de la semaine. L'exercice a été bien plus inspirant pour vendredi, samedi, dimanche et lundi. Et pour cause : ils sont plus marqués émotionnellement que les autres. Le vendredi a ainsi été associé sémantiquement à la "fête" ou à la "liberté", tandis que "fatigue" ou "journée chargée" ont été prononcés pour le lundi.

Le mardi, mercredi et jeudi sont confondus parce que leurs représentations mentales sont rares et similaires. Ils sont les jours les plus éloignés du week-end, qui fait office de repère temporel hebdomadaire.

► Conclusion

Voilà pourquoi vous vous sentirez décalé lors d'une semaine au lundi férié, ou pendant les vacances. La confusion intervient en effet de façon plus aléatoire, le schéma hebdomadaire étant gommé.

Partager cet article

Repost0

commentaires

G
J'ai travaillé dans les BTP et je peux dire que je ne me suis jamais posé la question à savoir quel jour on était car la fin de semaine arrivait beaucoup trop vite alors que le travail à faire restait en partie à faire. Beaucoup trop de travail et très peu de main d'œuvre .........
Répondre
M
la notion du temps difficile à apprendre pour les enfants pas facile pour les adultes on a chacun ses reperds
Répondre