Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 
 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 07:54
L'enquête de la semaine............

Ces coûteuses et inutiles élections départementales

 

Nous nous apprêtons à élire des gens qui ne serviront à rien et seront payés très (trop) cher pour ça. Rien, absolument rien de ce qu’ils feront nous rendra plus heureux, (ou moins malheureux).

" Mais nous paieront."

L’élection qui arrive et qui révèle la panique d’un clan socialiste à bout de souffle, est l’élection départementale. Quelques mois plus tard, il y aura les élections régionales.

 

L'enquête de la semaine............

 

Plus cher que prévu ! 

L'organisation des élections des 22 et 29 mars reviendra à 150 millions d'euros.

Grâce à la mise en ligne de la propagande électorale, le gouvernement espérait réduire le coût des élections. Mais les parlementaires ont rejeté cette solution. Nous mettrons donc davantage la main à la poche. 

Les perdants des élections départementales  des 22 et 29 mars prochains sont déjà connus: ce sera les contribuables. Nous devront en effet mettre un peu plus la main à la poche que prévu pour financer l'organisation du scrutin. Ce sera d'ailleurs la même chose pour les élections régionales de la fin de l'année.  

 La faute aux parlementaires de droite comme de gauche qui, lors de la dernière discussion budgétaire en novembre, ont rejeté une réforme proposée par le gouvernement et censée réduire le coût des élections.

Il s'agissait de supprimer l'envoi de la propagande et autres prospectus électoraux par courrier au domicile des électeurs pour le remplacer par une simple mise en ligne qui ne coûte rien ou presque.  

Un procédé déjà en vigueur dans la majorité des autres pays européens mais qui selon les élus français auraient pénalisé certaines catégories d'électeurs, en particulier âgés. Face à cette grogne, la mesure a été repoussée aux présidentielles et aux législatives de 2017. Au mieux! 

3,75 euros par électeur

Grâce à cette dématérialisation de la propagande électorale, le gouvernement espérait ramener le coût des élections départements à 2,17 euros par électeur inscrit (ils seront 43 millions, Paris ne votant pas) contre 3,75 euros lors du dernier scrutin cantonal de 2011. Soit une économie de 68 millions d'euros rayée d'un trait de plume à cause de l'attitude des parlementaires. Et qu'il faudra bien compenser dans le budget 2015.

Au final, les élections départementales 2015 devraient donc revenir à près de 150 millions d'euros (dont 54 millions de remboursement des dépenses des candidats).

Les Régionales également plus coûteuses

Les économies attendues pour les élections régionales de la fin de l'année ne seront pas davantage au rendez-vous. Dans le budget 2015 du ministère de l'Intérieur qui prenait en compte la dématérialisation, le coût de ce futur scrutin est estimé à 2,30 euros par électeur inscrit, soit 103 millions d'euros au total. 

En fait, il devrait être proche de celui des régionales de 2010: 3,11 euros par électeur, soit 139 millions d'euros au total. Pour ce prix, espérons que les électeurs se déplaceront en nombre. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

M
les conseillers sont utiles
Répondre
P
Bien sûr que les conseillers sont utiles là n'est pas le problème, mais nous n'avions pas besoin de dépenses inutiles en cette période si délicate ! En économie cela s'appelle du gaspillage.........il fallait laisser nos cantons tels qu'ils fonctionnaient avec nos élus du terroir...
M
je trouve une utilité à nos conseillers généraux surtout dans le domaine de la culture dans lequel je travaille je pense qu'il faut aller voter le 22 et 29 mars prochains
Répondre