Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog De Papy-Bougnat

  • Papy-bougnat
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine
Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour !
Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule 
Bonne route & merci pour votre visite
  • De moi. retraité, passionné, curieux, gourmet, vivant au vert en Aquitaine Signe particulier : « Ayant attrapé tout jeune la maladie bleue et pas guéri à ce jour ! Dans ce blog vous trouverez un peu de vérité, beaucoup de passion, et quelques coups de gueule Bonne route & merci pour votre visite

Traducteur/Translate/übersetzen/Traducir.

Traducteur Google “translate”

 

 

 

 

Il est très ... Exactement

 

 

 

             

 

 

 

 

A L'affiche..

La culture Ne s'hérite pas, Elle se conquiert. 

[André Malraux]

********** 

 

Actu du jour...

 

 Passion Palombe

palombe-.08.07.JPG

A chacun sa toile

P7316215

Urgent!

 Cherche Bénévoles

Pour

  Restaurer Cabane ..

P4065929     

 

Attention ! Passion Palombe...

1ier.nov.2010--12-.JPG 

 

 

C'est ici que ça se passe ............

Au mois d'octobre de chaque Année

 

IMGP0227.jpg

Tient ! 

IL y a une Palombière par ici .........?

m.1.pylone.jpg

privilège

​​CONTACT:

 

 

 
 

 .         

2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 07:34

 

du côté nature .logo.07.2013 La grande question 

 

 

 

"Faut'il ou pas rentrer les Dahlias"


 

dalhia.02.JPG

C'est l'un des grands dilemmes de l'automne: faut-il laisser les tubercules de Dalhia passer l'hiver dehors en pleine terre ou faut-il les rentrer bien sagement à l'abri dans votre cave? Si vous habitez en montagne ou dans la moitié est de la France, où les hivers sont plus rigoureux que dans le reste du pays, la question ne se pose évidemment pas.

 

Natif du Mexique dont il fut importé au XVIIIe siècle, le dahlia est un grand frileux. Ses feuilles et ses fleurs (encore épanouies en ce moment dans de nombreuses régions!) brunissent dès que le thermomètre descend un poil en dessous de zéro. Et s'il gèle à pierre fendre, ses racines tubéreuses ont tôt fait de se muer en une infâme compote nauséabonde. Dont il serait vain d'espérer un quelconque réveil au printemps.

Les origines tropicales de cette splendide astéracée n'y sont pas pour rien. Appeléchichipatli ouacocopatli par les Aztèques qui consommaient ses racines, le dahlia a littéralement changé -pour ne pas dire révolutionné- la face de nos jardins. En un peu moins de trois siècle, les horticulteurs européens, et notamment français, ont créé une multitude de variétés -on en recense aujourd'hui pas moins de 50.000! Que ce soit par leur taille (de 20 cm à 2 m de haut), leur couleur, leur architecture ou la forme de leurs fleurs (pompon, cactus, dentelle, fleur de pivoine…), les dahlias modernes n'ont plus grand-chose à voir avec leurs lointains ancêtres d'Amérique. Mais ils supportent toujours aussi mal le froid…

 

dalhia.0.jpgVu l'état des sols, détrempés par les pluies de ces dernières semaines, il est tentant de les laisser en place. En faisant le pari que l'hiver prochain sera aussi clément que le précédent... Si vous choisissez cette option, vous devrez à tout prix recouvrir les pieds, après avoir sectionné les tiges à une vingtaine de centimètres au-dessus du sol, d'une épaisse couche de paille ou de feuilles mortes, mélangées à du terreau ou à du fumier peu décomposé. Gardez cependant votre fourche-bêche toujours à portée de main: vous aurez toujours le temps d'extraire les racines si un coup de froid, aussi brutal qu'intempestif, devait survenir dans les semaines à venir.

Papy par précaution les as toujours rentrés et stockés dans des cagettes surélevées au noir a  l'air libre mais à l'abri du gel.

Pink_Dahlia_flowers_windows_7_background.jpgRed_Dahlia_windows_7_background.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires